Cathédrale de Palma de Majorque

À Palma de Majorque, à côté du Palais Royal de l’Almudaina, derrière les murailles du XVIIIe siècle qui protégeaient la ville des pirates et des corsaires, se trouve la Cathédrale de Palma de Majorque, surnommée aussi de “La Seu”.

Histoire de la Cathédrale de Palma de Majorque

La cathédrale de Palma de Majorque a été construite sous le règne de Jacques Ier sur l’emplacement occupé par l’ancienne mosquée.

La première chapelle fut consacrée en 1269 et les travaux se poursuivirent jusqu’en 1587. Depuis lors, la cathédrale de Palma de Majorque a subi diverses modifications. La plus importante a été menée par Gaudí en 1904.

Construite en style gothique méditerranéen, la cathédrale de Palma de Majorque suit la ligne de la Seo de Barcelone. Bien différente des cathédrales castillanes, qui se caractérisent par leur style gothique classique. La cathédrale de Palma de Majorque, à plan basilical, possède trois nefs divisées en huit sections par des piliers octogonaux. Le bâtiment a trois chapelles à la tête et d’autres chapelles latérales entre les contreforts.

Que voir dans la Cathédrale de Palma de Majorque

À l’extérieur, on peut voir l’horizontalité marquée du gothique méditerranéen. La cathédrale de Palma de Majorque a trois façades. La première étant la Portada Mayor, de style plateresque, est dédiée à la Vierge. À remarquer aussi la Portada de la Almoina, où apparaît l’Immaculée Conception. Enfin, il y a aussi la Portada del Mirador ou la Portada de los Apóstoles possédant une ornementation basée sur des motifs géométriques et végétaux.

La façade ouest n’est pas l’original, mais une restauration néo-gothique du XIXe siècle. Il était destiné à résoudre un problème d’inclinaison au fil des siècles précédents.

L’élément décoratif principal à voir dans la cathédrale de Palma de Majorque avec attention est son énorme rosace. C’est la plus grande d’Europe, du même diamètre que la cathédrale de Strasbourg. Il est décoré de motifs végétaux et géométriques qui forment une étoile de David.

Catedral de Palma de Mallorca
Portada Mayor

L’intérieur de la cathédrale de Palma de Majorque conserve d’intéressants retables de styles différents. Le plus fascinant est celui de la Chapelle des Rois de Majorque. C’est le panthéon familial de la dynastie privée de l’île, où se trouvent les cénotaphes de Jacques II et Jacques III de Majorque.

De plus, la verrière en fer forgé se distingue. Aussi les décorations en céramique sur les murs. Les armoiries des évêques majorquins sont l’œuvre de Gaudí.

Actuellement l’attrait le plus célèbre de la Cathédrale de Palma de Majorque est l’intervention de Miquel Barcelò entre 2001 et 2006 dans la Chapelle du Santísimo où l’artiste a réalisé un grand retable en céramique en y réinterprétant le miracle des pains et des poissons. Son langage particulier et la combinaison de ses compétences en peinture et en céramique se distinguent.

L’intérieur de la Cathédrale de Palma de Majorque
L’intérieur de la Cathédrale de Palma de Majorque
L’intérieur de la Chapelle du Santísimo
L’intérieur de la Chapelle du Santísimo

Où manger et dormir à Palma de Majorque

Si vous désirez de profiter de l’art de Palma de Majorque, voici nos conseils pour vous y héberger ainsi que les meilleurs restaurants pour profiter de la gastronomie insulaire.


About the author

Autres nouvelles intéressantes
[vc_row][vc_column][vc_column_text]Le palais des ducs de l'Infantado est un palais de la fin du XVe siècle, Más información
[vc_row][vc_column][vc_column_text]Saint-Jean des rois est un monastère franciscain situé dans la ville de Tolède. C'est l'un Más información
[vc_row][vc_column][vc_column_text]L’Alcázar de Séville est un monument-palais défensif situé dans la ville de Séville. Ses murs Más información
[vc_row][vc_column][vc_column_text]La Synagogue El Tránsito ou Synagogue de Samuel ha-Leví est un temple juif du XIVe Más información
[vc_row][vc_column][vc_column_text]Le Temple de Debod ou Temple d’Amon, datant du IIe siècle av. J.-C., est un Más información