La légende fascinante de l’Olentzero

C’est déjà Noel! Des moments pour la joie, la famille et les cadeaux. Les plus petits de la maison en Espagne ont sûrement déjà reçu cet avertissement classique: «Si vous vous comportez mal, ils vous apporteront du charbon». Cependant, il fut un temps où donner du charbon était une denrée précieuse. Ainsi commence la légende de l’Olentzero, le “Père Noël” de territoires comme Euskadi et Navarre en Espagne.

Il était une fois, dans les froides et magiques montagnes d’Euskal Herria, une fée aux longs cheveux blonds errant à travers la forêt accompagnée de ses fidèles prakagorri, petits lutins en pantalon rouge. Un jour, alors qu’ils se reposaient dans un ruisseau, un prakagorri l’avertit que quelque chose bougeait dans les buissons. Lorsque la fée s’est approchée, elle a vu un petit bébé qui avait été abandonné, à sa grande surprise, elle a dit: “Ton nom sera Olentzero, car c’est une chose merveilleuse de t´avoir trouvé. Et par cet acte, je te ferai don de force, de courage et d’amour, aussi longtemps que tu vivra. ”

La fée emmena à Olentzero dans une maison voisine où vivait un couple marié qui ne pouvait pas avoir d’enfants et qui le reçurent à bras ouverts. La joie pour eux était immense et depuis lors, ils l’adopterent comme leur fils et à Olentzero rien lui manqua. Il grandit et vécu à travailler avec le bois pour fabriquer du charbon de bois.

Olentzero

Le temps passait et passait jusqu’à ce que les parents d’Olentzero sont décédés et qu’il soit seul dans sa maison de montagne. Au fil des années, il devint de plus en plus maussade, les enfants du village le regardèrent avec surprise, car il ne se consacrait qu’au travail et à la collecte de bois à brûler pendant qu’ils jouaient.

Soudainement, un an, l’hiver arriva plus tôt que jamais et plus fort que jamais. Les chutes de neige furent si intenses qu’elles ont fini par laisser les habitants enfermés dans leurs maisons. Le problème, c’est qu’à aucun d’eux n´eut le temps de préparer du charbon de bois pour se chauffer au feu de la cheminée et qu’ils devaient subir un froid insupportable.

Puis une nuit, Olentzero, le seul à avoir travaillé toute l’année et ayant du charbon de bois à revendre, s’est rendu au village et a laissé un sac dans chaque maison. La bonté que la fée lui avait prédite était présente dans ce cadeau désintéressé. Le lendemain matin, les villageois ont sauté de joie quand ils ont finalement vu que le froid avait pris fin chez eux.

Le Olentzero se sentait tellement bien qu’il a décidé de faire de même chaque année. Cependant, puisque les habitants avaient appris la leçon et commençaient déjà à collecter du bois de chauffage depuis l’été, Olentzero pensa que leur donner du charbon n’avait plus de sens. Ainsi, la même nuit l’année suivante, il remplit le sac pour les maisons du village de jouets pour les enfants.

Depuis lors, tous les 25 décembre, Olentzero distribue sa magie dans les maisons d’Euskal Herria et il n’y a pas d’enfant basque ou de Navarre qui ne se lève pas ce matin couvert de cadeaux. Voici la légende de l’Olentzero, un personnage si particulier qui a conquis l´affection de générations et générations d’enfants (et non pas seulement des enfants).

Et vous, qu’avez-vous demandé cette année?

Texte: Paloma Díaz Espiñeira


About the author

Autres nouvelles intéressantes
[vc_row][vc_column][vc_column_text]À Pampelune, sur les terrains adjacents à la rue actuelle de la Navarreria eut lieu Más información
[vc_row][vc_column][vc_column_text]Le roi Alfonso II des Asturies (né en 760 ) est entré dans  l’histoire comme Más información
[vc_row][vc_column][vc_column_text]Le calimocho est relié au vieux port de Algorta, au nord ouest de la municipalité Más información
[vc_row][vc_column][vc_row_inner css=".vc_custom_1499298976910{margin-bottom: 0px !important;}"][vc_column_inner width="2/3"][vc_column_text]À Puente la Reina. village de Navarre les deux principales voies Más información
[vc_row][vc_column][vc_column_text]La tradition raconte que au cours de la nuit du 25 mai 1085, des bergers Más información