La Reconquête touristique à travers l’Espagne

L’Espagne n’est pas seulement soleil et plage. C’est pour chaque fois plus de personnes un but de voyage culturel à travers différentes parties de notre pays. La péninsule ibérique regorge de légendes, de chroniques, de vestiges architecturaux et de coutumes culturelles issues de sa richesse historique. C’est pourquoi, nous avons voulu nous mettre au travail pour développer un itinéraire culturel unique et incomparable qui offre une alternative touristique différente de toutes les autres. Du nord au sud, nous visiterons certains des sites les plus importants de la reconquête en Espagne, un combat au cours duquel chrétiens et musulmans se sont affrontés pendant des siècles. Bienvenu/e à la Reconquête touristique à travers l’Espagne.

Covadonga : Point de départ

Basilique de Covadonga

Basilique de Covadonga

Nous ne pouvons commencer notre itinéraire qu’à partir de la municipalité asturienne de Covadonga. L’une des principales raisons de cette visite obligatoire de ce lieux est qu’il est l’origine du premier royaume chrétien péninsulaire. Covadonga est devenue une référence pour les visiteurs et les pèlerins du monde entier. Selon l’histoire, Don Pelayo mena les chrétiens à la victoire dans la bataille de Covadonga. Cette victoire marque pour les historiens le début de la Reconquête en Espagne. Cette ville de plus possède un environnement unique, qui fit qu’en 1918, il soit déclaré Parc National de la Montagne de Covadonga faisant actuellement partie du Parc National des Pics d’Europe. Ce qu’il faut absolument y voir sont la grotte sacrée Cova Dominicana, la basilique et la collégiale.

Burgos : La ville du Cid Campeador

Statue du Cid Campeador

Statue du Cid Campeador

La deuxième étape de notre reconquête touristique à travers l’Espagne nous mène jusqu’à Burgos. Bien que techniquement cette ville n’ait pas connu de grande bataille, son importance lui vient de ce qu’elle fut la ville d’une des figures historiques des plus importantes de notre pays : le Cid Campeador. Bien que Rodrigo Díaz soit né à Vivar, Burgos est la ville du Cid par excellence.

Actuellement, il existe un itinéraire qui traverse les lieux mentionnés dans le poème Cantar del Mío Cid. Une fois traversé l’Arc de San Martín, et au pied du château, s’élève majestueusement le Solar del Cid, un monument à sa mémoire. Près du palais de la Diputación se dresse une statue du chevalier, pointant de son épée vers le chemin Valence; puis il y a le pont San Pablo, sur lequel se trouvent huit statues représentant les amis et la famille de Rodrigo Díaz de Vivar.

Simancas : La ville aux 7 demoiselles

Château de Simancas

Château de Simancas

Cette ville de la province de Valladolid est célèbre pour les sept demoiselles qui symbolisèrent la résistance des chrétiens aux Arabes. Ce fut le théâtre de la grande bataille qui s’y déroula entre Maures et Chrétiens le 1er août 939, qui marqua un avant et un après dans le combat pour Castille-et León. Le plus important de la ville est le château, qui est ouvert au public le matin pendant la semaine. Il est considéré comme l’une des archives les mieux conservées d’Europe. Cependant, si vous cherchez à vivre à la première personne certaine des traditions du coin, il est préférable d’assister à l’Exigence des 7 demoiselles, qui a lieu en août. C’est une célébration qui rappelle l’épisode historique qui se produisit au temps d’Abdérrame II. Sept jeunes filles du village se coupèrent les mains en signe de rejet parce qu’il avait été décidé de les remettre au calife pour payer un impôt.

Tolède : La ville aux trois cultures

Tolède

Tolède

La prochaine destination sur notre itinéraire est Tolède. Cette ville est connue comme la ville aux trois cultures, car pendant plusieurs siècles chrétiens, juifs et musulmans vécurent ensemble dans ses murs. Ce mélange culturel se reflète dans l’architecture: synagogues, mosquées et églises ornent ses rues étroites. Il y a tant de choses à voir et à faire dans cette ville… La cathédrale est l’un des édifices les plus importants sur le plan historique. Ses synagogues sont connues également, car elle compte deux des trois qui existent encore en Espagne. La meilleure façon de connaître Tolède est de marcher dans ses petites rues allant à la recherche de la petite mosquée du Santo Cristo de la Luz, la maison d’El Greco ou son musée. En mai 1085, le roi Alphonse VI entra dans la ville, remportant la victoire au cours de l’un des faits de guerre les plus importants de la Reconquête en Espagne.

Alarcos : théâtre de la dernière grande victoire musulmane

Ruines d’Alarcos

Ruines d’Alarcos

Près de la rivière Guadiana, à 8 km de Ciudad Real, se trouve le Parc Archéologique d’Alarcos. C’est un gisement spectaculaire de par sa taille et ses découvertes. Les vestiges de la vieille ville sont aujourd’hui la plus grande preuve de sa biographie intense et offrent une vision approfondie de l’histoire médiévale du lieu. Cette enclave est fondamentale dans l’histoire de la reconquête en Espagne. Le 19 juillet 1195 eut lieu la célèbre Bataille d’Alarcos. Lorsque les Almohades ont attaqué le village et vaincu les chrétiens, ils jetèrent de tout dans les fosses : corps des défenseurs, dépouilles, chevaux, harnais, matériel du camp, etc. Grâce aux travaux archéologiques réalisés depuis des années, une bonne partie de ces objets ont été récupérés et ont aujourd’hui une grande valeur historique. Lors de la visite d’Alarcos, le plus intéressant sont les ruines du château et de l‘église.

Santa Elena : théâtre de la Bataille de Las Navas de Tolosa

Recréation de la bataille de Las Navas de Tolosa

Recréation de la bataille de Las Navas de Tolosa

Les données de la Reconquête en Espagne nous emmènent à Santa Elena (Jaén), où la bataille historique de Las Navas de Tolosa eut lieu en 1212. Cette lutte fut très importante, car elle fut un coup dur pour les Almohades et la clé des futures conquêtes chrétiennes. Voilà pourquoi ce fait et ce lieu suscitent l’intérêt des passionnés de l’histoire de la Reconquête en Espagne.

Des siècles plus tard, la municipalité andalouse rappelle cette confrontation par différentes activités tout au long de l’année. Au milieu du champ de bataille est installé le Musée de la Bataille de Las Navas de Tolosa, qui présente une exposition sur la bataille : caravanes, camps des deux armées, recréation d’armes et de vêtements, etc. D’autre part, en juin, on célèbre la reconstitution internationale de la bataille de Las Navas de Tolosa, et pour ceux qui préfèrent vivre l’histoire plutôt que de l’écouter raconter, le musée organise la Marche des Trois Rois en octobre. Cette activité recrée le passage de l’armée chrétienne à travers le parc naturel de Despeñaperros. Son nom est dû à Alphonse VIII de Castille, Pierre II d’Aragon et Sancho VII de Navarre, qui dirigèrent les armées chrétiennes.

Andalousie : point final

Enfin, une fois arrivés dans le sud, nous pouvons voyager dans certaines de ses belles villes, qui ont également des vestiges de cette période historique, car c’est ici que les musulmans ont eu le plus d’influence. Si nous suivons les traces de la reconquête de Ferdinand III, nous arrivons à la vallée du Guadalquivir, avec les conquêtes de Cordoue (1236), Jaén (1246) et Séville (1248). Tandis que son fils, Alphonse X le Sage, occupa Cadix et le royaume de Niebla, c’est-à-dire Huelva (1262). De son côté, la bravoure de Sancho IV nous conduit à Tarifa (1292).

L’alcazaba de Malaga

L’alcazaba de Malaga

Nous savons tous que la Reconquête en Espagne s’est terminée avec la chute de Grenade en 1492, lorsque le sultan de Grenade Boabdil remit les clés de l’Alhambra aux Rois Catholiques. Cependant, avant d’arriver à Grenade, il est bon de faire un arrêt à Malaga. Chaque année, le 19 juin, on y célèbre l’anniversaire de la prise de Malaga par les Rois Catholiques en 1487. Un défilé géant parcourt les rues de la ville de Malaga pour commémorer cet événement.

Texte : Caroline Carcamo Villar


About the author

Autres nouvelles intéressantes
Dans le nord de la province de Tolède, en Castille-La Manche, se trouve le château Más información
Les cathédrales et les églises sont des monuments dont la grandeur attire l'attention. Ces témoins Más información
Vous avez certainement une liste, réelle ou mentale, d'endroits que vous aimeriez visiter à un Más información
On connait Castilla-La Manche grâce à l'universel Hidalgo de Cervantes; à Tolède comme la ville Más información
Bien des gares d'Espagne sont de véritables œuvres d'art. De nombreux trains et histoires ont Más información