Top 5 des places de villages charmants

Parmi les monuments les plus typiques de notre géographie, les places occupent un lieu prépondérant. De l’Antiquité à nos jours, elles sont devenues des lieux de rencontre, de loisirs, de commerce et de confluence des cultures. Les places espagnoles ont également servi de cadre historique et de centre-ville. Au fil des ans, beaucoup d’entre elles ont modifié à la fois leur esthétique et leur structure, étant au centre des changements urbains. Les places espagnoles sont bien variées : petites, grandes, historiques, nouvelles ; aussi dans les villages que dans les cités. Voici quelques places méconnues où les rues convergent et où la gastronomie se concentre : les places des villes espagnoles.

Peñaranda de Duero (Burgos)

Grande-place de Peñaranda de Duero

Grande-place de Peñaranda de Duero

De forme trapézoïdale, cette place du XVIe siècle est entourée des trésors de la ville. Tout d’abord, il y a le Palais des Comtes de Miranda, un joyau du plateresque espagnol, également construit au XVIe siècle. De l’autre côté, nous pouvons visiter l’ancienne Collégiale de Santa Ana, dont la construction s’est achevée au XVIIe siècle, avec une façade de style baroque. Enfin, au centre se trouve le Rollo Jurisdiccional. La fonction de cet élément était d’indiquer aux étrangers que s’ils entraient dans le village, ils devaient suivre la juridiction du seigneur qu’y régnait, en l’occurrence la seigneurie de la Casa de Miranda. On ne peut pas non plus oublier le charme des maisons qui l’entourent à côté des arcades.

Grand-Place d’Aínsa (Huesca)

Grand-Place d’Aínsa

Grand-Place d’Aínsa

On y voit les vestiges de la première muraille, ainsi que le Portal Alto s’achevant dans la Calle Mayor, Gonzalo I et la mairie. En outre, l’une des plus belles caractéristiques de cette place sont les porches latéraux en forme d’arc en plein cintre, tous de tailles différentes. Autrefois, le raisin était conservé dans ces porches, ce qui faisait de ces espaces un lieu magique et traditionnel.

L’origine de cette place remonte aux XIIe et XIIIe siècles, une période où la ville a vécu sa splendeur, ce qui a donné à la place de grandes dimensions.

Place Jaume I de Monells (Gérone)

Place Jaume I de Monells

Place Jaume I de Monells

Les céréales et le bétail sont les éléments qui ont rendu cette place la plus célèbre au XVIIe siècle. Au Moyen Âge, cette ville s’est développée grâce au château des vicomtes de Bas, à Gérone. Autour d’elle, les rues, les marchés et les places ont été construits, ce qui allait donner vie à cette municipalité. La place Jaume I est l’un des exemples de l’essor de Monells, où le commerce s’est développé. Aujourd’hui, tant les façades des bâtiments que les arcades montrent l’héritage médiéval de cette ville, en cohésion avec les restaurants et les magasins qui donnent vie à cet espace.

Curieusement, c’était l’une des places du village où le film Huit noms de famille basques serait tourné, ce qui en fait un point d’intérêt pour ceux qui ont vu la comédie espagnole.

Place Coso de Peñafiel (Valladolid)

Place de Coso de Peñafiel

Place de Coso de Peñafiel

Cette place a un élément particulier concernant les places des villages, et c’est son caractère taurin. Il s’agit d’un espace qui sert d’arène, comme c’est le cas de la foire de San Roque, qui se tient en août.

Elle s’étend sur 3 500 m², entourés de 48 bâtiments d’architecture populaire castillane, couverts de détails en bois. Aux XVIIIe et XIXe siècles, les balcons ont été ajoutés pour accueillir les spectateurs des spectacles qui s’y déroulaient. Un autre détail qui rend cette place spéciale est la vue magnifique sur le château de Peñafiel, dont la construction a commencé au Xe siècle.

Grand-Place de La Alberca (Salamanque)

Place de La Alberca

Place de La Alberca

Toutes les places des villages espagnols ne doivent pas être entourées de grands monuments, parfois l’architecture populaire suffit. Sur la Grand-Place de La Alberca se trouvent des maisons en pierre et décorées en bois. La partie inférieure des bâtiments crée un portique d’arcades avec des colonnes et des arcs. Un autre détail important est les fleurs colorées et soignées qui décorent les balcons en petits pots, donnant une touche pittoresque à chaque maison.

Ces éléments, ainsi que la croix de pierre du XVIIIe siècle, font de cette place de Salamanque un lieu de rencontre et de repos pour les habitants et les visiteurs de La Alberca.


About the author