Découvrez les massifs les plus spectaculaires des Pyrénées espagnoles

S’étendant depuis la Navarre jusqu’ à la province de Gérone, les Pyrénées forment la frontière entre l’Espagne et la France. Cependant, elles sont également l’un des environnements les plus impressionnants du pays. Leurs hauts sommets et leurs vallées offrent des paysages à couper le souffle. Depuis leurs pieds jusqu’à leurs faits les différents massifs déploient des échantillons de nature parfaite pour l’alpinisme, la randonnée et le tourisme actif. Des coins pour se perdre abritent certains des sites les plus isolés que l’on puisse trouver. Nous allons passer en revue les plus spectaculaires.

Pic Aneto et la Maladeta

Pic Aneto et la Maladeta. | Shutterstock

Mont Perdu

Ce massif donne son nom à l’un des parcs naturels entre les plus connus d’Espagne: Ordesa et le Mont Perdu. Cette montagne-ci est la plus haute, avec 3 355 mètres. En fait, c’est la troisième plus haute de toutes les Pyrénées. Aussi connue sous le nom de As Tres Serols, le massif contient d’autres hauteurs énormes telles que l’Añisclo et le Cilindro. Toutes deux font partie des 20 de plus  de trois milles qui peuplent ce secteur pyrénéen. Le Mont Perdu lui-même est une destination idéale pour les alpinistes de peu d’expérience, à condition qu’il fasse beau. Des cascades telles que la Cola de Caballo ou des villages comme Fanlo, Bielsa et Torla complètent un environnement de premier ordre.

Le Mont Perdu depuis le cirque de Soaso

Le Mont Perdu depuis le cirque de Soaso. | Shutterstock

Balaitus-Infiernos

Se répartissant entre l’Espagne et la France, le massif du Balaitus et Infiernos est remarquable pour ses cirques glaciaires. Sur le versant espagnol, le lac glaciaire de Tebarray ou le Campo Plano se distinguent. Entre les collines et les grandes montagnes, il y a aussi des lacs de barrages fantastiques, comme le Bachimaña ou le Respomuso.

Les Infiernos à Huesca

Les Infiernos à Huesca. | Shutterstock

Dans la partie inférieure se trouve celui de Lanuza, à Sallent de Gállego, qui s’élargit en une profonde vallée. A proximité se trouvent Formigal-Panticosa, ce qui en fait une destination très polyvalente, parfaite pour les amateurs de ski. En ce qui concerne les sommets, le Pic de Los Infiernos et le Balaitus sont extraordinaires, ce dernier est parmi les plus hauts de la chaîne de montagnes.

Maladeta

Massif de la Maladeta en été

Massif de la Maladeta en été. | Shutterstock

Les Pyrénées aragonaises contiennent le plus haut massif de tout le complexe, tout proche de Lérida. Situé au centre, celui de La Maladeta, le pic Aneto a l’élévation la plus extraordinaire. D’autres montagnes comme la Maladeta elle-même, le Pic Maldito ou la Punta de Astorg sont dans le top 10 des Pyrénées. En tout cas, la gamme de trois mille est la plus variée de toute la chaîne de montagnes. L’un des plus beaux sites du territoire est la partie supérieure de la vallée de Benasque. Cependant, les lacs glaciaires comme celui de Cregüeña sont également extraordinaires.

Posets

Massif des Posets

Massif des Posets. | Shutterstock

Le massif de Posets forme, avec le massif de la Madaleta, un magnifique parc naturel. A l’ouest de la vallée de Benasque, il se signale également par ses hauteurs maximales. Sans aller plus loin, le pic Posets n’est dépassé que par l’Aneto. La Cresta de las Espadas fait également partie des dix meilleurs qui attirent les grimpeurs. Une myriade de petits lacs d’origine glaciaire sont disséminés dans cette région de Huesca. Bien que, comme il a été dit, il y en a d’autres ailleurs, c’est l’un des meilleurs endroits pour en profiter.

Puigmal et Vallée de Núria

Vallée de Núria dans l’entourage de Puigmal

Vallée de Núria dans l’entourage de Puigmal. | Shutterstock

La montagne de Gérone est bien connue pour des régions telles que La Garrotxa, les Pré-Pyrénées de Cadí-Moixeró ou Puigsacalm. Cependant, il y a une multitude de lieux intéressants dans les Pyrénées mêmes. Le massif du Puigmal et la Vallée de Núria sont l’un des principaux exemples, parfaits pour le tourisme actif. Les hauts sommets tels que l’homonyme de la station se mêlent au charmant patrimoine culturel de la vallée. Sa basilique-sanctuaire, la Cova de Sant Gil, le mirador de Creu d’en Riba, le pont Tres Molins…

Besiberri

Lac de barrage de Cavallers et Besiberri.

Lac de barrage de Cavallers et Besiberri. | Shutterstock

Comaloforno et les trois Besiberris sont les cotes les plus élevées les plus notoires de ce massif situé à l’est de Lérida, près de Huesca. Il fait partie de l’Alta Ribagorza et partage des caractéristiques avec le reste des massifs pyrénéens. Ainsi, en termes de lacs de barrage, le Cavallers est probablement le plus beau. Ces milieux aquatiques aussi prennent toute leur importance selon leurs alentours immédiats, par exemple dans le Parc National d’Aigüestortes i Estany de Sant Maurici. Boí n’est pas loin non plus, avec son splendide édifice roman.

Montcalm-Pica d’Estats

Massif d’Estats

Massif d’Estats. | Shutterstock

Il n’est pas nécessaire de quitter la belle province de Lérida pour contempler le massif des Pyrénées suivant. Il est situé dans le Parc Naturel de l’Alt Pirineu et possède la plus haute montagne de toute la Catalogne. C’est la Pica d’Estats, nom du pic et de l’ensemble dominé en France par le Montcalm. Des masses énormes se détachent dans un environnement montagnard, frontalier, isolé et peu peuplé. On y trouve jusqu’à huit trois mille dont faire l’ascension. Des villes proches comme Tavascan sont également très intéressantes.

Larra-Belagua

Massif de Larra-Besagua et Pic Anie

Massif de Larra-Besagua et Pic Anie. | Shutterstock

Sans atteindre la hauteur des autres massifs, Larra-Belagua est un ensemble tout aussi idyllique. Avec de bons accès depuis Isaba, c’est le représentant de la Navarre sur cette liste. Les flancs de ses montagnes sont couverts d’épaisses forêts, dont l’une est inscrite au Patrimoine mondial, c’est la forêt de hêtres d’Aztaparreta, reconnue avec d’autres comme la Tejera Negra ou Montejo de la Sierra à Madrid par l’UNESCO. La vallée de Belagua est l’une des plus belles d’Espagne et tout l’ensemble commence dans la vallée de Roncal, également parmi les plus remarquables du pays. C’est donc une zone particulièrement recommandée pour la randonnée.

Bisaurín

Massif de Bisaurín

Massif de Bisaurín. | Shutterstock

Pour terminer, il y a un massif appartenant au Parc Naturel des Vallées Occidentales sur le chemin de retour vers Huesca. Il occupe une position privilégiée entre deux vallées exceptionnelles: Hecho et Aragüés. De même, tout près, à l’est se trouvent Candanchú et Canfranc, avec sa gare internationale. Au sud passe le Chemin de Compostelle Aragonais, qui traverse Jaca et en dessine le fond. Fanlo est également à quelques pas, faisant de Bisaurín une enclave aux nombreuses possibilités touristiques.


About the author

Setenil de las Bodegas, un village unique d’Andalousie

Setenil de las Bodegas est l'un des villages de la belle route des villages blancs de Cadix, située dans la Read more

Que voir à Cordoue, la ville des fleurs

L'ancienne capitale du califat est l'un des endroits essentiels à voir en Andalousie, ainsi que la troisième ville de la Read more

Salobreña, un beau village de la Costa Tropical de Grenade

Salobreña est une belle ville de Grenade, située sur les rives du fleuve Guadalfeo, connue pour sa culture traditionnelle du Read more

Que voir à Saragosse, 10 lieux de la capitale de l’Èbre

Saragosse est l'une des plus grandes villes d'Espagne. C'est la cinquième plus grande ville d'Espagne, derrière Madrid, Barcelone, Séville et Read more

Que voir à Tolède, l’une des plus belles villes médiévales d’Espagne

Cette liste des meilleurs endroits à visiter à Tolède vous aidera à ne rien manquer dans l'une des villes médiévales Read more