Ayamonte

Place frontière du marquis traitre

Situé dans le site naturel de l’embouchure du fleuve Guadiana, Ayamonte doit sa physionomie singulière à son poste de frontière fluviale entre l’Espagne et le Portugal. Ce fut le Fief du traitre le plus fameux de l’histoire d’Espagne. De nos jours tout son charme est dans ses plages, et la possibilité d’observer des oiseaux.

Planifiez votre escapade à Ayamonte

Une promenade dans le port et dans la vieille ville pour visiter tout ce que réserve Ayamonte occupe facilement une demie journée. Vous pouvez compléter l’escapade par un petit voyage au Portugal et y parcourir les plages de l’Algarve. En Espagne, vous pouvez vous diriger à Lepe ou à Cartaya. Pour ceux qui aiment observer les oiseaux, ils en verront de nombreuses espèces dans les marécages de l’île Cristina, ceux du Rio Piedra, à la Lagune du Portil, les marais d l’Odiel, l’Estero de Domingo Rubio et la Lagune de Palos et les Madres. On peut aussi suivre les traces de Colon dans les villages de Moguer et de Palos de la Frontera. Pour bien choisir entre les plats de la région et savoir où réserver, consultez notre section Se loger et Manger à Ayamonte.

Voulez-vous visiter cet endroit?

La colline dominant la rive droite à l’embouchure du Guadiana fut occupée par une première population ibère et probablement  tartessienne, phénicienne et grecque. Les romains la nommèrent Aya Montis ou Mont Aya; sous l’empereur Caracalla on l’appelait «Bouches de la rivière Guadiana».

Aux débuts du VIIIe siècle, les arabes s’installèrent sur ce site stratégique, bien que nous n’en ayons pas de traces archéologiques avant le Xe siècle. À partir du 1012, la cité appartient au royaume de Taifa de Huelva jusqu’à sa conquête en 1052 par le célèbre roi taifa de Séville: Al-Mutadid.

En 1239, le roi Sancho II de Portugal l’incorpore au royaume de Séville chargeant de la défendre les chevaliers de l’ordre de Santiago qui y construisirent un château.

Reprise par les musulmans en 1335 le roi Alfonso IX de Castille en fit la reconquête définitive.

En 1475, la reine Isabelle de Castille y créa le comté d’Ayamonte pour Pedro de Zuñiga. Le roi Carlos I changera le titre à marquis en 1521 en remerciement pour sa fidélité lors de la Guerre des Communautés.

Ce village de la province de Huelva participa activement à la Découverte du Nouveau Monde car plusieurs hommes nés à Ayamonte accompagnèrent Christophe Colomb dans son premier voyage, dont Rodrigo de Xerez. Sans oublier que à son retour, l’amiral accosta en Espagne à son port.

En 1641, le VIe marquis de Ayamonte fut l’un des protagonistes de l’essai de séparatisme de son cousin le duc de Medina-Sidonia en Andalousie. Celui-ci le trahira  s’entendant avec le roi Felipe IV. Ce qui fit que le marquis fut jugé et décapité dans l’Alcazar de Ségovie en 1648. Ce même roi concéda à la citée le titre de Villa, en 1660 en reconnaissance à son importance stratégique face au Portugal sécessionniste.

Le 1 novembre 1755 eut lieu le tremblement de terres de Lisboa qui eut des répercussions importantes à Ayamonte.

Au cours de la Guerre d’Indépendance, quand les français envahirent l’Andalousie en 1810, l’Assemblée Suprême de Séville s’y installa pour organiser la résistance. Lorsque se forme le province de Huelva en 1833 elle se détache totalement de l’ancien royaume de Séville.

 

Postale ancienne de Ayamonte et de son chaâteau au fond

À partir du XIXe siècle la pèche devient la principale activité économique locale.

En 1964 on démoli les quelques restes du château pour construire sur le site le Parador de Tourisme.

L’ambiance de marins et de frontière est l’un des grands attraits qu’il faut savourer lors de la visite de Ayamointe. Il faut se promener sur le Paseo de la Ribera (crée par l’architecte régionaliste Anibal Gonzalez) et pour observer le traffic de la frontière, il suffit d’aller au Quai de Portugal au bord du Guadiana.

La promenade peut vous mener à la grande église de la Virgen de las Angustias, fondée au Moyen Age mais à l’aspect éclectique suite aux réformes des XVIIe et XVIIIe siècles. Elle conserve la statue de la Patronne (XVIe) dans un retable du siècle suivant. Un autel y est dédié à San Diego de Alcala et vous y verrez quelques peintures sur bois flamandes.

La ville possède bien d’autres temples: De l’église paroissiale du Salvador, fondée au XIIIe, on remarque le clocher, le grand retable churrigueresque et quelques peintures flamandes du XVIe, L’église Conventuelle de la Merced (XVIIe) héberge, entre autres une représentation du Christ de la Bonne Mort que l’¡on sort lors de la Semaine Sainte. L’église de San Francisco, médiévale malgré sa façade classiciste. Elle fut déclarée Monument National à cause de sa belle toiture de bois. La chapelle de San Antonio (XVIe) très liée à la corporation des marins conserve la sculpture du Christ des Eaux (XVIe). L’antique Couvent de la Trinité a été transformé en l’Edifice Jovellanos où a son siège la confrérie de la Semaine Sainte de Ayamonte. La Mairie (XVIIIe) est une belle maison-cour avec de très beaux murs couverts de céramiques. Derrière une façade magnifique, la Casa Grande (1745) est le Centre Culturel Municipal.

Voyez son zoo surprenant  en plein parc Prudencio Navarro, avec des lions, des tigres albinos et des ours.

imagenCL_andalucia_huelva_ayamonte_bi

Église Paroissiale de Las Agustinas

Dans les environs, il faut voir les marécages, les dunes, l’île Canela et le paysage de l’Embouchure du Guadiana. Nous recommandons de visiter l’Eco-musée des Marais de l’île Cristina et le Centre d’Interprétation de l’Homme et des Marais, installé dans l’ancien Moulin Mareal El Pintado.

Vous devez voir...

Qué ver en Ayamonte
Qué ver en Ayamonte

Informations pratiques

Coordonnées

37° 12′ 48.85″ N, 7° 24′ 11.24″ W

Distances

Huelva 62 km; Sevilla 140 km; Madrid 660 km

Lieux proches


About the author

Autres nouvelles intéressantes
La géode de Pulpí, également connue sous le nom de géode du Pilar de Jaravía, Más información
Choisir les plus beaux villages d'Andalousie est une tâche compliquée, car il y a des Más información
Dans la province de Cadix se trouve cette belle petite bourgade appelée Olvera. Ce qu’il Más información
L'exploitation minière fit de l'Hispanie un territoire prioritaire pour Rome. En témoignent des environnements tels Más información
Ville colombienne à saveur anglaise Toute entourée de marais et de joncs, Huelva est au Más información