Lastres – Llastres

Le village du “Docteur Mateo”

Le port du Conseil de Colunga est un merveilleux petit port de pêche, peu connu jusqu’à ce que la série de télévision «Docteur Mateo» le mette à la mode.

Planifiez votre escapade à Lastres – Llastres

Visiter Lastres ne peut vous prendre plus d’une journée étant donné les dimensions réduites de ce petit port de pêche asturien. Parmi les demeures seigneuriales blasonnées qui apparaissent disséminées entre les collines que le village occupe, il faut distinguer quelques attraits touristiques comme la Chapelle de San Roque, ou le Musée Jurassique d’Asturies: site intéressant où voir les restes fossiles des animaux énormes qui peuplèrent la région. Après Lastres, vous pouvez continuer pour voir la capitale du Conseil, Colunga, ou bien prendre à l’ouest pour arriver à Villaviciosa où se trouve son estuaire (intéressant espace protégé), ou encore aller à l’est jusqu’à Ribadesella. Découvrez les meilleurs établissements pour vous loger et jouir de la gastronomie locale dans notre section Se Loger et Manger à Lastres.

Voulez-vous visiter cet endroit?

Le nom d’origine du village est celui d’une invocation à sa vierge: Santa Maria de Sabada. Certains ont argumenté que Sabada viendrait du latin Stabat, une ancre employée par les galères romaines pour mouiller dans une crique, ce qui fait penser que cette petite baie était un point de mouillage habituel pour les navires romains, car de cette région ils importaient des minéraux et des chevaux asturcones.

Le village est cité pour la première fois en 943, quand le roi Ramiro II le Grand, donne une série de biens à la basilique de San Salvador de Oviedo, dont in Satava (Sabada par la suite). Les pêcheurs du village durent payer tribut en espèce à ce temple jusqu’au XVIIe siècle.

En 1557, sous la menace de flottes ennemies, la population dut fortifier le port pour rendre difficile un possible débarquement. Le militaire et juge (aux Indes- Amériques) Jose Robledo, finança entre 1791 et 1794 la construction de l’église baroque de San Roque, de même, il voulut venir en aide à son village natale en supprimant les lourds tributs qui étouffaient son économie.

Zona de El Carmen a principios del siglo XX

Au XVIIe siècle Lastres possédait une industrie de pêche florissante dont les produits étaient préparés et vendus en Castille. Durant le siècle suivant, la flotte s’agrandit, formant des Sociétés Marchandes, des magasins et des navires qui commercèrent alors avec l’Angleterre la Hollande et la France. Mais le trafic maritime fut très atteint par les dommages que la mer causa à son port à la fin du XVIIIe et débuts du XIXe. Ce qui porta un grand coup à l’économie locale.

Lors de la Guerre d’Indépendance, ce port fut l’un des principaux fournnisseur d’armes et de matériels anglais aux espagnols, il fut donc attaqué, mis à sac en 1809 par le général Bonet qui y laissa une garnison qui fortifia l’église et les édifices proches, depuis les quels elle résista aux attaques de la guérilla et tenta de freiner les débarquements anglais.

En 2008, on commença à Lastres et son Conseil, le tournage de la série de télévision Docteur Mateo, dont la popularité lui fit tenir l’antenne jusqu’à 2010.

Ses rues pentues sont parsemées de palais intéressants, de demeures blasonnées des XVIe au XVIIIe siècle, d’églises, de fontaines et de chapelles à caractère populaire. Le village tout entier semble dominé par cette orographie compliquée. Cette adaptation au terrain est en grande partie responsable de la singularité de Lastres qui accroché à une pente raide voit ses rues suivre un tracé très irrégulier, descendant vers le port avec des espaces d’escaliers. C’est pourquoi, Lastres a été déclaré Ensemble Historique et Artistique National.

La Chapelle de San Roque est l’un des principaux édifices à voir à Lastres. Située sur un beau point de vue, elle héberge un petit retable baroque de 1619. L’église de Santa Maria de Sabada (XVIIIe) conserve deux retables des frères Lopez Acevedo et la sculpture de bois du «Crucifié». Parmi les palais et les demeures urbains, il faut voir l’ensemble des Maisons du Quartier de La Fontana, le Palais des Victorero (XVIII- baroque rural) ou la maison des Colunga dont les armes servent d’enseigne héraldique du Conseil. Il y a aussi la Tour de l’Horloge (XVIIIe probablement, construite sur les bases d’une tour antérieure du XVe) Restent deux jolies chapelles du XVIe: du Buen Suceso et de San Jose.

imagenCL_oviedo_lastres_bi

Église de Santa Maria

Le visiteur ne peut partir sans avoir vu le Musée Jurassique d’Asturies (MUJA) qui est situé sur une plate-forme côtière (Rasa de San Telmo) sise entre les localités de Colunga et Lastres, dans un parage privilégié d’où on peut jouir d’une vue panoramique exceptionnelle sur la mer Cantabrique, le port de Lastres, la sierra du Sueve vers le sud et les Pics de l’Europe à l’est, Ce musée, inauguré en 2004, exhibe les restes fossiles de  dinosaures trouvés dans l’ouest asturien. Les stades de l’exposition montrent des répliques de divers types de ces grands animaux jurassiques, tandis que utilisant le temps comme fil conducteur, on explique de forme inter active les secrets de ceux qui vécurent ici, dans les Asturies.

À voir...

Plage de “la Griega”
Phare

Données pratiques

Coordonnées

43° 30′ 50″ N, 5° 16′ 13.98″ W

Distances

59 Km a Oviedo, 489 Km a Madrid


About the author

Autres nouvelles intéressantes
On vous présente aujourd’hui nombreux itinéraires de randonnée dans la région des Asturies, traversant la Más información
Il y a des recoins dans la région des Asturies que vous ne connaissez peut-être Más información
La côte asturienne est l'une des plus connues d'Espagne. C'est pourquoi chaque été est l'une Más información
Cueves est la ville troglodyte de Ribadesella qui surprend tous ceux qui la visitent. Le Más información
Les Asturies se distinguent pour être l'un des coins les plus charmants de la péninsule. Más información