Le phare du Cap Barbaria, le phare le plus au sud des Baléares

Le phare du cap Barbaria, haut de dix-sept mètres et demi, est situé dans la partie occidentale de l’île de Formentera et appartient à la municipalité de Sant Francesc. Situé dans l’enclave la moins peuplée de l’île, il domine un environnement rocheux et de grandes falaises. Présidant une impressionnante coupe verticale à 100 mètres au-dessus du niveau de la mer, c’est le point le plus méridional des îles Baléares. Un point de repère singulier qui doit son nom à son histoire particulière, toujours liée aux côtes africaines qu’il surplombe.

Coucher de soleil au phare de Barbaria

Coucher de soleil au phare de Barbaria. | Shutterstock

Le phare le plus célèbre de Formentera

La première proposition de construction d’un phare sur ce site a été faite en 1924. Ses premières indications lumineuses ont consisté en un groupe de trois éclairs blancs qui ont atteint une portée de 25 miles. Comme dans le cas du phare Sa Mola, le phare de Barbaria n’a plus de gardiens et son système est télécommandé. Il affiche des groupes de deux flashs blancs toutes les 15 secondes, visibles à une distance de plus de 35 miles.

Vue du Cap Barbaria avec le phare en arrière-plan

Vue du Cap Barbaria avec le phare en arrière-plan. | Shutterstock

Bien que le phare de Barbaria était déjà un lieu touristique populaire, il est devenu beaucoup plus célèbre après avoir été immortalisé dans le film Lucia et le sexe du cinéaste basque Julio Medem. Parmi les lieux que le protagoniste visite figure ce point de repère, qui a également illustré l’affiche promotionnelle du film. C’est pourquoi beaucoup de gens le connaissent comme le phare de Lucie.

Il est important de noter que l’accès au lieu est interdit. En fait, il est situé sur un petit domaine rectangulaire bordé d’un mur de pierre, qui est également interdit aux visiteurs. Cependant, les vues lointaines et le cap de Barbaria lui-même valent le détour. Par ailleurs, à titre de curiosité maritime, il convient de signaler que depuis 1972, le phare de Barbaria projette une lumière qui rejoint celle du phare de La Mola ou Sa Mola, couvrant ainsi ce tronçon de la côte des Baléares.

Le Cap Barbaria, un lieu à défendre contre les pirates

Au sud, à 65 mètres au-dessus du niveau de la mer, cette élévation aride et rocheuse est le point le plus extrême au sud de Formentera et de toutes les îles Baléares. C’est aussi l’enclave géographique la plus proche des côtes africaines, c’est pourquoi le cap est devenu un point stratégique important pour se défendre contre les attaques des pirates des côtes africaines ou “côtes barbaresques”. La végétation étant quasi inexistante, il n’y a pas de restaurants, de bars ou de magasins ici.

Le cap Barbaria est l'un des endroits les plus célèbres de l'île de Formentera

Le cap Barbaria est l’un des endroits les plus célèbres de l’île de Formentera. | Shutterstock

Pour atteindre Cap Barbaria depuis Sant Francesc Xavier de Formentera, la capitale de l’île, il faut emprunter une étroite route asphaltée de dix kilomètres de long. Entre le 15 mai et le 15 octobre, la circulation des véhicules à moteur est limitée à un peu plus de deux kilomètres du phare. Cette réglementation, en vigueur depuis l’été 2017, vise à réguler l’accès des voitures et à éviter les attroupements. Le seul moyen d’atteindre le cap est donc de parcourir ces deux kilomètres à pied ou à vélo.

Sur le côté gauche de la route, vous pouvez voir les vestiges des anciens habitants de l’île. Les vestiges de multiples établissements montrent que la zone, aujourd’hui dominée par les pierres, était intensément peuplée dans les temps anciens. La déforestation profonde en réponse au besoin de ressources d’une population isolée et oubliée a donné naissance au paysage aride du cap Barbaria. Sur la route, on laisse peu à peu la civilisation derrière soi jusqu’à atteindre un endroit sans arbres, avec un sol plein de pierres, au-dessus d’une falaise spectaculaire et d’un horizon infini.

Dernier tronçon de la route menant au phare de Barbaria

Dernier tronçon de la route menant au phare de Barbaria. | Shutterstock

À droite du phare se trouve une plaine rocheuse, avec des buissons bas de romarin, de fenouil et de thym, un endroit idéal pour profiter de la nature. La magie de cet endroit se reflète également dans la lumière de ses couchers de soleil, lorsque le soleil se couche derrière la silhouette d’Ibiza. Par temps clair, en raison de la grande hauteur du cap de Barbaria, il est possible de distinguer les hauteurs montagneuses de la péninsule, qui se trouve à près de 100 kilomètres.

Barbaria ou Côte de Barbarie est le terme utilisé par les Européens du 16e au 19e siècle pour désigner les régions côtières du Maroc, de l’Algérie, de la Tunisie et de la Libye. Le nom dérive des barbaresques ou Berbères, les habitants de ces régions de de l’Afrique du nord.

Lieux à proximité du phare du cap Barbaria

Une curiosité de ce cap est la Cova Foradada, une grotte préhistorique située à quelques mètres du phare. Au fond de la grotte se trouvent certaines des “sculptures” que les hippies ont créées dans les années 1960. Le point d’arrivée de la grotte, dont il faut s’approcher avec beaucoup de prudence, mène à l’un des coins les plus cachés de l’île. Au bout de la falaise se trouve un mirador fascinant sur la mer. Comme un balcon, il permet de contempler les immenses eaux de la Méditerranée. Dans tous les cas, il faut toujours faire preuve de prudence.

Vue de la crique Savina à Formentera

Vue de la crique Savina à Formentera. | Shutterstock

Une autre des grandes attractions près du cap Barbaria est la tour Des Garroveret.  À 150 mètres à l’ouest se dresse cette tour de guet, érigée au XVIIIe siècle, construite à des fins défensives contre les attaques incessantes des pirates sur Formentera. On y trouve également les vestiges de trois sites mégalithiques datant de la première moitié du 2e millénaire av. J-C.

Les couchers de soleil sur la crique Sabina sont parmi les plus beaux de la région. C’est un arrêt obligatoire si l’option pour atteindre le phare du cap Barbaria est de prendre la route de la crique elle-même. De l’autre côté de Sant Francesc, le potager biologique Formatierra Bio mérite également une visite. Il s’agit d’un projet géré par des agriculteurs locaux qui vendent des fruits et légumes certifiés biologiques.


Voici la recette des cannellonis à la catalane, le plat typique en Catalogne de la fête de Saint Etienne qui se célèbre le 26 décembre. Il existe de nombreuses recettes…

POURQUOI CHOISIR LE CHEMIN DU NORD. HISTOIRE. Jusqu’à la fin du premier millénaire, les attaques des maures contre les chrétiens et la difficile traversée des Pyrénées à certaines époques de…

La recette du “Cocido Madrilène” est l’une des plus aimées et désirées par les touristes et les gens du pays quand ils sont à Madrid en Espagne-España. C´est une sorte…

About the author

Ibiza – Eivissa
Panorámica que ver en Ibiza

[vc_row][vc_column][vc_custom_heading text="Trois milles ans d’histoire et… Vive la fête" font_container="tag:h2|text_align:left|color:%23000000" google_fonts="font_family:PT%20Sans%20Narrow%3Aregular%2C700|font_style:700%20bold%20regular%3A700%3Anormal"][vc_column_text]La ville de Ibiza se trouve au sud est de Read more

Que voir à Palma de Majorque

Palma est une ville cosmopolite qui a beaucoup à offrir. Ses monuments et ses plages valent vraiment la peine d'être Read more

Elx – Elche, que voir dans la ville des palmiers
Dónde dormir en Elche

Double Patrimoine de l’Humanité Industrieuse, cette ville avec d’importantes fabriques de chaussures est un cas unique: elle possède deux Biens Read more

Que voir à Alicante

Alicante est sans aucun doute connue pour ses plages. Cette ville de la Communauté valencienne se distingue par la qualité Read more

Que voir à Peñiscola, la douce odeur de la mer

Peñíscola est située sur l'une des côtes les plus célèbres et les plus belles d'Espagne. Une côte connue sous le Read more