Que faire en Cantabrie pendant trois jours

Dans le nord de l’Espagne, la région de Cantabrie offre une variété presque infinie de paysages. Bien desservie par l’A-8, cette communauté autonome limite à l’ouest avec le Pays Basque, au sud avec Castilla y León, à l’ouest avec la Principauté des Asturies et au nord avec la mer Cantabrique. Avec de nombreux sites archéologiques,  une excellente gastronomie et des paysages de vertige, elle offre au visiteur une multitude de possibilités. Si vous ne disposez que d’un temps limité, voici quelques idées sur ce qu’il faut voir en Cantabrie si vous ne disposez que de trois jours.

1er Jour – de Castro Urdiales à Suances

Vue panoramique de la côte à Punta  Ballota

Vue panoramique de la côte à Punta  Ballota. | Shutterstock

Pour le premier jour, nous vous proposons de nous centrer sur un itinéraire en bord de mer, coïncidant en grande partie avec le Chemin de Compostelle du Nord. La corniche cantabrique offre des vallées basses et une barrière de montagnes escarpées parallèles à l’océan. C’est ainsi que se forment les falaises spectaculaires, les embouchures de rivières et les belles plages. Avec 211 km de côtes et 73 plages au total, la Cantabrie déborde d’éléments surprenants.

Castro Urdiales

Vue sur le port de Castro Urdiales

Vue sur le port de Castro Urdiales. | Shutterstock

Castro Urdiales est un village purement marin d’origine, et une destination bien connue de ‘soleil et plage’. Flâner dans ses rues et son port vous plonge dans l’évocation de son passé pêcheur et médiéval. Depuis la jetée, vous pourrez profiter d’une vue magnifique sur l’église gothique de Santa María de la Asunción, la Casa de los Chelines et le château de Santa Ana. Cette forteresse du Moyen Âge est reliée par un pont à l’église de Santa Ana

Tous les dimanches depuis plus de 800 ans, les fidèles de Castro et les pèlerins du Chemin de Compostelle gravissent les marches de l’église. Ses fenêtres polychromes, ses pinacles et ses arcs-boutants sont l’exemple même  de son style gothique français. À ne pas manquer non plus la Puebla Vieja, où  dans les ruelles, vous pourrez déguster les spécialités gastronomiques du cru.

Laredo

Vue panoramique de Laredo

Vue panoramique de Laredo. | Shutterstock

Il fut un temps où Laredo, en tant que port royal, connut un départ mémorable : Juana de Castille, fille des rois catholiques, partait pour les Flandres pour épouser Philippe de Bourgogne. Vous pouvez commencer la visite dans la Puebla Vieja et El Arrabal, où des vestiges de la muraille médiévale et de l’église Notre-Dame de l’Assomption sont toujours là. Il faut voir dans l’église le retable de la Virgen de Belén, un excellent exemple de l’art flamand en Cantabrie.

De même, dans la  Puebla Vieja, il y a des édifices à caractère populaire ainsi que d’autres plus nobles. Le palais de Zarautz, la maison de la Famille Pelegrín, le couvent de San Francisco ou la maison des Alvarado en sont de bonnes preuves. Comme partout dans la Cantabrie, il convient de souligner sa gastronomie remarquable

Santoña

Vue panoramique de la plage de Berria à Santoña

Vue panoramique de la plage de Berria à Santoña. | Shutterstock

Juste à côté des plaines qui forment la Réserve Naturelle des Marais de Santoña et Noja se trouve le village de pêcheurs de Santoña. Ces zones humides sont parmi les plus importantes du nord de la péninsule et sont le refuge de milliers d’oiseaux. L’endroit eut un rôle important en tant que défense côtière. Le fort de San Martín, celui de San Carlos et celui d’El Mazo en sont la preuve. L’itinéraire proposé commence au fort de San Martín, longe la promenade  maritime et prend fin à l’église Santa María del Puerto, un autre des attraits de la ville.

Encore une fois, la gastronomie de la région mérite une mention spéciale, car c’est la capitale de l’anchois. À côté de Santoña se trouve le phare du Caballo, où l’on peut voir des eaux turquoises magnifiques. Ce petit phare situé sur un morceau de falaise est tout au bout d’un chemin (aussi de randonnée) avec la difficulté majeur que sont ses 700 marches d’escaliers. Il est possible de faire une excursion au phare par la mer. Les vues sont absolument uniques.

Santander

Vues depuis le phare de Bellavista ou Cabo Mayor

Vues depuis le phare de Bellavista ou Cabo Mayor. | Shutterstock

Santander, non seulement est la capitale de la Cantabrie,  mais possède un charme particulier dû en grande partie à sa baie. La ville possède deux zones très différentes: le centre historique et les plages. Se promener depuis le Sardinero, quartier résidentiel, jusqu’à la péninsule de la Magdalena vous permet de revenir par les jardins du Piquío et de déguster une glace Regma. Il convient de noter qu’à la fin du XIXe siècle, la plage du Sardinero était l’une des favorites de la famille royale

De retour au centre-ville, vous avez toujours de nombreuses possibilités bien différentes pour faire un bon repas. N’oubliez pas que, la cathédrale de Santander est une visite obligatoire, ainsi que les jardins de Pereda entourés des rues les plus historiques de la ville. Santander est une ville relativement nouvelle car un incendie en 1941 a détruit sa vieille ville. Depuis le phare de Cabo Mayor, vous pouvez profiter de l’un des meilleurs couchers de soleil de la ville, mais seulement à la hauteur de ceux que l’on peut voir depuis le sentier Mataleñas.

Suances

Vue aérienne de la plage et du village de Suances

Vue aérienne de la plage et du village de Suances. | Shutterstock

En parlant de couchers de soleil, Suances possède l’un des meilleurs de toute la côte cantabrique. Ses plages, la pêche et ses attraits touristiques incontestables sont ses principales caractéristiques. La ville elle-même conserve son patrimoine marin avec le quartier de La Cuba et l’estuaire de San Martín. Mais c’est sur la partie côtière que se concentre toute l’activité touristique. Il convient de souligner la plage de La Concha, avec ses sables immenses. D’autre part, Los Locos est l’une des nombreuses enclaves de surf de la région.

2ème jour, de Liérganes à San Vicente de la Barquera

Chapelle-panthéon et palais de Sobrellano

Chapelle-panthéon et palais de Sobrellano. | Shutterstock

Pour le deuxième jour  nous vous proposons un itinéraire en partie le long de  la côte, avant de nous diriger vers les Pics d’Europe. Cette zone de la côte de Cantabrie et ses villages ont une longue tradition marine en plus d’une facette historique intéressante. Elle possède également l’un des paysages naturels entre les plus remarquables de toute la péninsule ibérique. Ici, vous pourrez observer non seulement le rôle côtier, touristique et défensif de  ses villages mais avec d’autres nuances qui composent l’âme de la région. Par exemple, les pèlerinages ou la tension entre mer et montagne.

Liérganes et Cabárceno

Ours brun à Cabárceno

Ours brun à Cabárceno. | Shutterstock

Cette journée marathonienne commence à Liérganes. La légende de l’homme-poisson raconte l’histoire de Francisco de la Vega qui disparut en 1674 en se baignant dans la rivière Miera. Des années plus tard, il apparut sur les côtes de Cadix,  pris dans des filets de pêcheurs. Il avait des écailles et une forme de poisson. Quant à la ville elle-même, elle est considérée comme l’une des plus belles d’Espagne. Elle est située au pied de deux montagnes: Mariñón et Cotillamón, plus connues comme «Las Tetas de Liérganes». Des rues pavées avec des balcons fleuris vous permettent d’acheter des produits locaux. De même, le parc Cabárceno est d’arrêt  obligatoire si vous voyagez avec des enfants.

Torrelavega

Torrelavega

Torrelavega. | Shutterstock

On la considère comme la deuxième ville la plus importante de Cantabrie derrière Santander. Bien qu’il s’agisse d’un important centre industriel et commercial, Torrelavega n’a rien à envier à ses consœurs en matière d’attraits. Selon ce que vous voulez voir, il y a différents itinéraires, dans certains cas offerts gratuitement par la Mairie. En seulement quelques heures, vous pouvez visiter, par exemple, la place Baldomero Iglesias, l’église de la Vierge Grande, la Casa de los Escudos et l’église de l’Assomption. Mais si vous voulez également jouir de la nature, le parc Manuel Barquín, le parc Viesca et le Pic Dobra sauront vous complaire.

Santillana del Mar – Grotte d’Altamira

Grotte d’Altamira

Grotte d’Altamira. | Shutterstock

Santillana del Mar est l’un des villages avec la plus haute valeur historique et artistique d’Espagne. La vieille ville purement médiévale s’organise autour de deux rues principales,  la Carrera et Juan Infante. Il nous faut citer l’église collégiale de Santa Juliana, l’ancien lavoir en pierre, la place principale et les tours de Merino et de Don Borja. Les possibilités de déjeuner  dans la localité sont également notoires, avec des quesadas, du cidre et des sobaos en tête.

Une mention spéciale de ce village est la célèbre grotte d’Altamira, la chapelle Sixtine de l’art rupestre européen. Toute une référence mondiale pour l’art Paléolithique Supérieur. Depuis 2001, une réplique  exacte de la grotte  est ouverte au public  pour ainsi éviter la détérioration de l’originale.

Comillas

Le Caprice de Gaudí

Le Caprice de Gaudí. | Shutterstock

Comillas est un splendide ensemble monumental qui se détache au milieu d’un environnement naturel et pittoresque. C’est l’une des rares enclaves modernistes situées en dehors de Catalogne où l’on peut contempler des œuvres de Gaudí, Llimona et Martorell. Elle est connue sous le surnom de “Villa de los arzobispos” (ville des archevêques). Parmi les exemples d’architecture moderniste du XIXe siècle, le Caprice de Gaudí, l’Université Pontificale, le Palais de Sobrellano ou le cimetière gothique sont notoires. Cet environnement culturel n’est pas un obstacle pour profiter, comme dans le reste de la Cantabrie, d’une des meilleures cuisines de la région.

San Vicente de la Barquera

San Vicente de la Barquera

San Vicente de la Barquera. | Shutterstock

À côté des Asturies se trouve un beau village de pêcheurs avec un charmant centre historique. San Vicente de la Barquera est également situé au cœur du Parc Naturel d’Oyambre. L’église Santa María de los Ángeles, le château et les Pics d’Europe en arrière-plan combinent un cadre remarquable. Les ruines du couvent et de l’église de San Luis et l’église de la Virgen de la Barquera sont d’autres éléments importants. L’arôme des fruits de mer frais témoigne de ce que peut offrir la gastronomie des lieux. Village de  marins et de pêcheurs, elle possède des plages de grande qualité très fréquentées surtout en été

3ème jour – les Pics d’Europe

Pour votre dernier jour, nous vous proposons d’atteindre les Pics d’Europe. Ce massif montagneux est partagé entre la Cantabrie, León et la Principauté des Asturies. Avec des hauteurs allant jusqu’à 2 500 mètres et de grands points de vue, ce sont des buts obligés pour tous ceux qui aiment le tourisme actif.

Potes – Mirador de Santa Catalina, balcon de la Hermida

Potes

Potes. | Shutterstock

Le mirador de Santa Catalina, le balcon de La Hermida, est l’un des plus  spectaculaires de Cantabrie. C’est donc une visite indispensable dans la région. Potes est en même temps un haut lieu de tourisme actif. Son centre historique vous invite à faire une longue promenade sur ses sols pavés. Entièrement entouré de montagnes, c’est le point de départ idéal pour la randonnée, l’escalade, le VTT ou le ski de fond. Quant au thème gastronomique, vous ne pouvez pas manquer l’occasion d’y déguster le Pot-au-feu de Liébana ou le gibier local.

Monastère de Santo Toribio de Liébana

Santo Toribio de Liébana

Santo Toribio de Liébana. | Shutterstock

Ce monastère franciscain de la fin du XIIIe siècle héberge les œuvres du Beato de Liébana et l’un des plus grands morceaux connus du Lignum Crucis. Dans ses environs se trouvent la grotte Santa (préromane), les ruines du sanctuaire de Santa Catalina, l’église San Juan de la Casería et celui de San Miguel. La construction la plus intéressante est sans aucun doute son église, qui a subi de multiples restaurations au fil du temps. De plan rectangulaire à trois nefs, dans sa partie centrale s’élève la tour du clocher. Une chapelle baroque voûtée enserre le morceau de la croix supposée  être sur laquelle le Christ est mort.

Téléphérique de Fuente Dé

Téléphérique de Fuente Dé

Téléphérique de Fuente Dé. | Shutterstock

Pour profiter à plein de la beauté sauvage des Pics d’Europe, la marche et les randonnées à travers le parc national, sont les bonnes activités dans ce site idéal. Le téléphérique, ouvert en 1966, mène à un large mirador. C’est le balcon des Pics d’Europe, d’où vous pourrez observer les oiseaux de la région tout en prenant une collation. Une excellente idée consiste à descendre  à pied pour le retour au lieu de reprendre le téléphérique. Ce sont 14 km et quatre heures de marche en pleine nature. Fuente Dé est un village isolé mais bien agréable.

Argüeso

Village Cantabre de Argüeso

Village Cantabre de Argüeso. | Shutterstock

Argüeso est la reproduction d’un village traditionnel montrant la vie quotidienne à l’âge du fer. Ce parc archéologique offre à ses visiteurs une vision assez précise de ce que devait être la vie quotidienne des anciens Cantabres. Vous pouvez opter pour une visite guidée de plus d’une heure où vous  visiterez les cabanes, observerez les méthodes de construction originales et ferez une multitude d’activités qui vous permettront d’apprendre par le jeu.

Grotte d’El Soplao

Grotte d’El Soplao

Grotte d’El Soplao. | Shutterstock

Découvert dans les débuts du XXe siècle, elle contient un trésor géologique sous forme de stalactites, stalagmites et formations excentriques. Il est possible de faire une visite guidée qui combine des visite en petit train et à pied d’une durée totale d’une heure. Les plus courageux peuvent choisir un itinéraire plus long, à pied avec casque et lampe frontale. Au cours de chacun d’eux, le passé minier de l’endroit est également évoqué.


About the author

Autres nouvelles intéressantes
Les cathédrales sont le siège des diocèses, les divisions territoriales de l'Église catholique. Presque toutes Más información
[vc_row][vc_column][vc_column_text]En Espagne, il y a des villages fascinants, tous pleins de recoins et de paysages Más información
Les routes sont une commodité que nous considérons chose normale aujourd'hui. Cependant, le développement massif Más información
Burgos est une province qui a beaucoup à offrir grâce à son riche patrimoine. Cependant, Más información
La marche est la façon la plus simple de faire de l'exercice et aussi découvrir Más información