Route d’Unamuno, un lieu impossible à oublier

Inconnu mais spectaculaire, comme la plupart des paysages qui inondent les terres encore sauvages de notre pays. La Route d’Unamuno n’a pas ce nom par casualité. Cette route spectaculaire, et surtout sa cascade, a laissé le célèbre dramaturge sans voix. “On passerait des heures à la contempler couler, à se laisser gagner l’esprit par la sensation pure que son écoulement constant produit en nous… Force énorme que, sans aucun effort, avec la simplicité du colosse, elle déploie !”

Et il ne fait aucun doute que les mots de l’écrivain ont rendu justice. La cascade du Pozo de los Humos, avec ses 50 mètres de chute libre, rugit au milieu du parc naturel d’Arribes del Duero avec son bruit et ses colonnes de vapeur constantes. Un témoignage de la force et de la puissance ancestrale de cette vue panoramique.

Une passerelle au-dessus du vide

Une passerelle au-dessus du vide | shutterstock

Un chemin vers le cœur de Salamanque

C’est dans la région d’Arribes del Duero que la rivière Uces crée ce paysage impressionnant. Étant un affluent du Douro, cette rivière nous offre, lors de sa traversée en Salamanque, un chemin, appelé La Robleda ou d’Unamuno, d’environ 2 km qui ancre son début à Masueco de la Ribera, un village à la silhouette typique du nord-ouest de la province. Un parcours sans grandes complications dont l’objectif final est le mirador en bois qui se dresse devant l’imposante cascade.

Nature pure autour du Pozo de los Humos ou Puits des vapeurs, là où la cascade chute

Nature pure autour du Pozo de los Humos ou Puits des vapeurs, là où la cascade chute. | shutterstock

Un bastion de la nature sauvage

Le rythme étant allégé par la hâte de se rendre à la cascade, la faune et la flore inondent le paysage. C’est une région pleine de nature où les animaux communs à l’orographie ibérique ont leur habitat. Cependant, les grands mammifères, en raison de l’afflux de personnes, évitent la zone autour du chemin. D’autre part, ce sont les oiseaux qui harmonisent constamment la visite, surtout au printemps après le dégel, le meilleur moment pour visiter l’endroit.


About the author