30 coins de la Galice pour la connaître en profondeur

Il est extrêmement complexe d’essayer d’expliquer ce qu’est la Galice, d’autant plus que les définitions et les descriptions les plus classiques doivent être accompagnées des sensations que l’on éprouve directement en respirant l’air de la Ribeira Sacra ou en écoutant l’océan sur la Costa da Morte pour la comprendre vraiment. Mais faisons un essai.

Camp celtique de Santa Trega

Camp celtique de Santa Trega

Camp celtique de Santa Trega. | Shutterstock

Pour comprendre ce qu’est la Galice, il faut d’abord comprendre son passé. C’est pourquoi la première image est celle du camp celtique de Santa Trega, datant du IVe siècle avant J.-C. Situé sur une colline de la province de Pontevedra, en face de l’embouchure du Miño, à la frontière qui sépare la Galice du Portugal, il constitue également un mirador fantastique. Mais, avant tout, c’est un lieu historique.

Piornedo

Piornedo

Piornedo. | Shutterstock

Autre image du passé : les pallozas de Piornedo, dans la province de Lugo. Ces maisons, vraisemblablement d’origine celtique, ont été utilisées jusqu’au XXe siècle. Piornedo est l’un des coins les plus authentiques de la chaîne de montagnes Ancares. | Shutterstock

Bains romains à Orense

Bains romains à Orense

Bains romains à Orense. | Shutterstock

Les Romains ont également laissé leur empreinte sur la communauté. Un bon exemple de cela, et de la richesse de la nature galicienne, se trouve dans la province d’Orense et les nombreux bains thermaux dont on peut profiter.

Muraille romaine de Lugo

Muraille romaine de Lugo

Muraille romaine de Lugo. | Shutterstock

Autre exemple romain, mais absolument nécessaire : la muraille de la ville de Lugo. Elle est conservée pratiquement dans son intégralité. C’est un exemple unique au monde. | Shutterstock

La Tour d’Hercule

Tour d'Hercule

Tour d’Hercule. | Shutterstock

Autre monument que vous ne trouverez nulle part ailleurs : la Tour d’Hercule, le plus vieux phare du monde. Patrimoine mondial, il est situé à La Corogne et doit être visité. | Shutterstock

Fisterra/Finisterre

Finisterre, la fin de la terre

Finisterre, la fin de la terre.

Ces Romains croyaient que Fisterra était la fin de la terre et c’est ainsi qu’ils l’appelaient. Un lieu de pèlerinage, le coucher de soleil le plus populaire de la géographie espagnole, un coin sacré, beau, plein de nuances… On ne se lasse pas de terminer ses journées ici. | Shutterstock

Tour de San Sadurñino

Tour de San Sadurñino

Tour de San Sadurñino. | Shutterstock

Plus d’histoire : la tour de San Sadurñino, dans l’intéressant village de Cambados, province de Pontevedra. Ses ruines rappellent les nombreuses batailles qui ont été menées, par exemple contre les Vikings. Construite vers le Ve siècle sur un site plus ancien, elle fait l’objet de nombreuses légendes. Il s’agissait d’un phare pour ceux qui arrivaient de l’autre côté de l’océan et aussi d’un moyen d’alerter les voisins de l’arrivée de quelqu’un. Un lieu chargé d’histoire.

Saint-Jacques-de-Compostelle

Saint-Jacques-de-Compostelle

Saint-Jacques-de-Compostelle. | Shutterstock

Bien sûr, le lieu le plus chargé d’histoire est sans doute Saint-Jacques-de-Compostelle. Depuis que la tombe supposée de l’apôtre saint Jacques a été découverte au IXe siècle, le pèlerinage vers le site n’a pas cessé. De plus, le nombre de pèlerins augmente chaque année. Par foi et par expérience, le Chemin de Compostelle est, dit-on, quelque chose que l’on doit faire une fois dans sa vie. C’est aussi un bon moyen de comprendre l’hospitalité des Galiciens.

Plage de Fontaiña

Plage de Fontaiña

Plage de Fontaiña. | Shutterstock

Ce que l’on trouve le long du Chemin de Compostelle, et en Galice en général, ce sont de nombreux cruceiros. On dit qu’il y en a plus de 10 000. Celui de la photo est situé sur la plage de Fontaiña, à Vigo.

Combarro

Combarro

Combarro. | Shutterstock

Une autre image typique est celle des hórreos. Ce sont les greniers traditionnels du nord-ouest de l’Espagne pour se protéger des rongeurs. Sur la photo, ceux de Combarro, dans la province de Pontevedra.

Ribadeo

Ribadeo

Ribadeo. | Shutterstock

Et encore plus d’histoire galicienne : le palais Ibáñez, à Ribadeo, est un monument de style néoclassique, du XVIIIe siècle, qui nous rappelle comment la société galicienne était structurée il n’y a pas si longtemps.

Palais d’Oca

Palais d’Oca

Palais d’Oca. | Shutterstock

Le Palais d’Oca, avec ses petits monuments et ses jardins, est l’exemple le plus admiré de ce type de maisons d’agrément dites pazos en Galice.

Allariz

Allariz

Allariz. | Shutterstock

Comme Combarro, il existe de nombreux petits villages que l’on peut visiter pour découvrir la valeur, la richesse et la beauté de la vie rurale. Sur la photo, Allariz, province d’Orense.

Ponte Maceira

Ponte Maceira

Ponte Maceira. | Shutterstock

Ponte Maceira, dans la province de La Corogne, un village beaucoup plus petit, mais tout aussi stimulant. Dans ce village d’à peine une centaine d’habitants, vous pourrez profiter de la nature, de l’histoire et de la tranquillité caractéristiques de la région.

San Andrés de Teixido

San Andrés de Teixido

San Andrés de Teixido. | Shutterstock

Autres lieux de pèlerinage : le sanctuaire de San Andrés de Teixido. Un célèbre dicton galicien témoigne de son importance : A San Andrés de Teixido vai de morto o que non foi de vivo. Allez-y en tant que vivant ou vous le ferez après la mort.

Corcubión

Corcubión

Corcubión. | Shutterstock

Il est impossible de comprendre la Galice sans la relation entre la mer et l’être humain. Sur la photographie, le port de Corcubión en est un bon exemple.

Estuaire de Pontevedra

Estuaire de Pontevedra

Estuaire de Pontevedra. | Shutterstock

L’estuaire de Pontevedra, rempli de tables d’élevage de moules, est également une image mythique. La Galice ne peut pas non plus être comprise sans sa gastronomie, et sa cuisine est largement basée sur les fruits de mer.

Îles Cíes

Phare de Cabo do Home

Phare de Cabo do Home. | Shutterstock

Nous restons en mer pour offrir cette image des îles Cíes. La côte galicienne est parsemée d’îles et d’îlots, dont certains sont également à voir absolument. C’est le cas du parc naturel maritime-terrestre des îles de l’Atlantique, un paradis.

Ces îles, d’ailleurs, peuvent être bien appréciées depuis le Cabo do Home, qui sert de base pour connaître en profondeur ce paysage plein de phares et de vues de rêve. Cet endroit particulier est situé tout près de Vigo. | Shutterstock

Vigo

Vigo

Vigo. | Shutterstock

À Vigo, il faut rester pour parler d’une ville en croissance continue qui a su trouver un équilibre entre sa partie industrielle et son quartier ancien. Depuis son magnifique château, vous ne pouvez pas manquer les vues.

Plage des cathédrales

Plage des cathédrales

Plage des cathédrales. | Shutterstock

Toujours sur la côte, l’image la plus impressionnante est peut-être obtenue sur la plage dite des cathédrales, à Lugo. Ces formations rocheuses attirent des milliers de personnes chaque année.

Ribeira Sacra

Ribeira Sacra

Ribeira Sacra. | Shutterstock

La Galice ne se résume pas à la côte : à l’intérieur, la terre sacrée connue sous le nom de Ribeira Sacra offre des paysages spectaculaires. Ce coin particulier, le Balcón de Madrid, est associé à une histoire de grande valeur : c’était l’endroit où les Galiciens avaient l’habitude de dire au revoir à leurs proches qui partaient pour Madrid.

Vin de Galice

Vignobles cultivés en terrasses

Vignobles cultivés en terrasses. | Shutterstock

La Ribeira Sacra s’étend entre Orense et Lugo, les rivières Sil et Miño façonnant le paysage. C’est l’origine de la viticulture dite héroïque, avec ces terrasses sur des pentes impossibles.

Monastère Santo Estevo

Monastère Santo Estevo

Monastère Santo Estevo. | Shutterstock

Cette terre sacrée ne peut être comprise sans son impressionnant ensemble roman, car c’est une région qui regorge de monastères et d’églises. Historique et magnifique, voici le monastère Santo Estevo, situé à côté du village du même nom, depuis l’un des miradors de la comarque.

Parc naturel de Fragas do Eume

Parc naturel de Fragas do Eume

Parc naturel de Fragas do Eume. | Shutterstock

Le parc naturel de Fragas do Eume est un espace naturel protégé et permet de mettre en évidence, une fois de plus, la diversité naturelle existant en Galice. Il n’est pas difficile d’avoir l’impression d’être dans une histoire fantastique.

Forêt d’Aldán

Forêt d'Aldán

Forêt d’Aldán. | Shutterstock

L’un des secrets les mieux gardés des Rías Baixas, outre ses plages de sable blanc et ses eaux turquoise, est cette forêt luxuriante située à une demi-heure de Pontevedra.

Cascade d’Ézaro

Cascade d'Ézaro

Cascade d’Ézaro. | Shutterstock

Autre paysage presque irréel : la cascade d’Ézaro, une chute d’eau formée par la rivière Jallas qui se jette dans l’océan.

O Courel

O Courel

O Courel. | Shutterstock

La chaîne de montagnes d’O Courel abrite des vallées comme celle-ci. Les vallées de Galice, en général, méritent d’être découvertes et parcourues.

La vache galicienne

Rousse de Galice

Rousse de Galice. | Shutterstock

Dans toute la Galice, l’une des races les plus remarquables est la vache Rubia galega (rousse de Galice). La viande a une saveur intense avec une bonne infiltration de graisse jaune. Cette couleur caractéristique est due à l’alimentation naturelle des animaux.

Fruits de mer galiciens

Pêcheuses de coquillages à Ferrol, La Corogne

Pêcheuses de coquillages à Ferrol, La Corogne. | Shutterstock

Il y une grande variété de produits en Galice liés à l’océan. Des fruits de mer à déguster dans les différentes villes côtières de la région. Homard galicien et langouste, pétoncles noirs Saint-Jacques, poulpe, araignée de mer, pouces-pieds, huîtres, palourdes… La liste est infinie.

Musée du peuple galicien

Escalier en colimaçon du Musée du peuple galicien

Escalier en colimaçon du Musée du peuple galicien. | Argosnet, Wikimedia

Cette galerie se termine par l’escalier en colimaçon à l’intérieur du Museo do Pobo Galego, à Saint-Jacques-de-Compostelle, où l’on découvre l’histoire, la culture et le caractère de cette communauté unique dont on a l’impression de ne jamais se lasser.


About the author

Saint Jacques de Compostelle

[vc_row][vc_column][vc_custom_heading text="But spirituel et Capitale du baroque" font_container="tag:h2|text_align:left|color:%23000000" google_fonts="font_family:PT%20Sans%20Narrow%3Aregular%2C700|font_style:700%20bold%20regular%3A700%3Anormal"][vc_column_text]Saint Jacques de Compostelle est la capitale de la Galice. Elle fut Read more

Sobrado dos Monxes
Qué ver en Sobrado dos Monxes

[vc_row][vc_column][vc_custom_heading text="Là où les moines revenaient toujours" font_container="tag:h2|text_align:left|color:%23000000" google_fonts="font_family:PT%20Sans%20Narrow%3Aregular%2C700|font_style:700%20bold%20regular%3A700%3Anormal"][vc_column_text]Sur le site d’un ancien camp romain, des générations de moines, construisirent Read more

A Coruña
Dónde dormir en A Coruña

[vc_row][vc_column][vc_custom_heading text="La ville épique" font_container="tag:h2|text_align:left|color:%23000000" google_fonts="font_family:PT%20Sans%20Narrow%3Aregular%2C700|font_style:700%20bold%20regular%3A700%3Anormal"][vc_column_text]Sa  situation géographique géniale sur un isthme sablonneux entouré par la mer en a fait Read more

Cathédrale de Saint Jacques de Compostelle
qué ver en la Catedral de Santiago

[vc_row][vc_column][vc_custom_heading text="But final de tous les Chemins" font_container="tag:h2|text_align:left|color:%23000000" google_fonts="font_family:PT%20Sans%20Narrow%3Aregular%2C700|font_style:700%20bold%20regular%3A700%3Anormal"][vc_column_text]La cathédrale de Saint Jacques est le centre névralgique du vieux quartier Read more

O Cebreiro

[vc_row][vc_column][vc_custom_heading text="Chemin et Miracle" font_container="tag:h2|text_align:left|color:%23000000" google_fonts="font_family:PT%20Sans%20Narrow%3Aregular%2C700|font_style:700%20bold%20regular%3A700%3Anormal"][vc_column_text]Ancienne fortification de frontière et bureau de douane, c’est la capitale de la lointaine vallée Read more