Palais royal de Madrid

Le Palais royal de Madrid, situé dans la zone du Madrid des Habsbourg, a été la résidence et siège de la monarchie espagnole depuis sa construction par Philippe V jusqu’à la proclamation de la Seconde République espagnole.

 Les origines du Palais Royal remontent à l’ancien Alcázar de Madrid, de la période hispano-musulmane. Des siècles plus tard, la Maison de Trastamare transforme ce château en résidence royale. Mais c’est Charles Quint qui ordonne une importante restructuration. Sous le règne de Philippe II, lorsque Madrid devient capitale, l’Alcázar prend une grande importance.

Aux premières heures du 24 décembre 1734, un violent incendie se déclare et détruit complètement l’Alcázar. C’est Philippe V, premier roi de la dynastie des Bourbons, qui encouragea la construction d’un nouveau palais.

Le projet est confié à Filippo Juvarra. Cependant, sa mort prématurée provoque la construction du bâtiment par Giovanni Battista Sacchetti et, plus tard, par Francesco Sabatini.

Les travaux sont achevés sous le règne de Ferdinand VI. Malgré cela, les rois ultérieurs ont effectué des petites rénovations.

L’accès au Palais Royal de Madrid doit se faire par la Place d’armes. C’est une large esplanade semblable à celle de l’ancien Alcázar des Habsbourgs. Il était destiné aux défilés des troupes et aux différents exercices militaires.

De là, vous entrerez dans le Palais par la façade sud étant la première à être construite. Elle conserve la même orientation que l’entrée principale de l’Alcázar.

Toute la décoration des façades du Palais Royal de Madrid a une intention de propagande. Elle exalte la monarchie espagnole et l’Église catholique.

Place d’armes
Place d’armes

Une fois à l’intérieur, le premier élément fascinant est l’Escalier principal. Il a été conçu par Giovanni Battista Sachetti. Le dessin original est différent de celui conservé aujourd’hui. Là où il y a aujourd’hui une niche, une autre branche de l’escalier était ouverte.

Il s’agit d’un escalier de type impérial avec de grandes fenêtres à arcades, colonnes adjacentes, pilastres et est orné de différents emblèmes et du Toison d’Or.

Escalier principal
Escalier principal

L’une des salles les plus importantes du Palais Royal de Madrid est la Salle du Trône. Elle est conservée telle qu’elle était sous le règne de Charles III. À l’exception de quelques éléments décoratifs de l’époque de Charles IV et Ferdinand VII, et des deux trônes, qui appartiennent au règne de Juan Carlos Ier.

Elle est entièrement décorée de tentures de velours rouge avec des bordures brodées. Douze grands miroirs sont répartis le long des murs.

Un auvent sculptural très décoré abrite l’espace du trône. Il y a aussi les sculptures de deux lions d’or, provenant de l’ancien Alcázar, qui protégeaient symboliquement le trône.

Dans la Salle du Trône, on y organise divers actes publics d’exaltation de la monarchie, tels que les baise-mains royaux et la présentation des autorisations royales. Il servait jadis à l’exposition de la dépouille mortelle de Charles III.

Salle du Trône
Salle du Trône

Les fresques de cette salle, réalisées par le peintre vénitien Giovanni Battista Tiepolo, se distinguent par leur qualité artistique. La Grandeza o Majestad de la Monarquía Hispánica est représentée dans une composition qui réunit de nombreux groupes de figures. Parmi eux se trouvent les dieux olympiques et les territoires de la Couronne.

Allégorie d’Amérique
Allégorie d’Amérique
Allégorie d’Asie
Allégorie d’Asie

Une autre des salles fondamentales du Palais Royal de Madrid est le “Cuarto del Rey” (Chambre du Roi). Il s’agit d’une série de salles de l’époque de Charles III dédiées à son activité quotidienne : l’antichambre, la chambre et la chambre à coucher.

Dans ses voûtes, on trouve des fresques, réalisées par Anton Raphael Mengs. L’Apothéose d’Hercule se détache, qui représente le moment où Hercule reçoit l’immortalité en reconnaissance des épreuves qu’il a dû surmonter.

Dans ces salles vous trouverez également différents portraits royaux du peintre Francisco de Goya.

Apothéose d'Hercule
Apothéose d'Hercule

La Salle des porcelaines est l’une des chambres plus richement ornées. Ses murs et son plafond sont recouverts de plaques de porcelaine supportées par un charpentier en bois. Ces plaques ont été fabriquées dans l’usine Fábrica de Porcelanas y Piedras duras del Buen Retiro. Le sol est présidé par une grande mosaïque de marbres aux motifs de Gasparini.

Salle des porcelaines
Salle des porcelaines

Le Palais Royal de Madrid ne peut être conçu sans sa fascinante Salle à manger de Gala, l’ancienne Salle des Colonnes. Sa disposition actuelle correspond au souhait d’Alphonse XII qui voulait avoir une grande salle de bal et une salle à manger pour les cérémonies officielles.

Dans ses voûtes, on retrouve des œuvres de Mengs :  Aurora con su carro tirado por caballos se distingue. Il faut aussi souligner Colón ofreciendo el mundo a los Reyes Católicos d’Antonio González Velázquez, et la Rendición de Granada par Francisco Bayeu.

Salle à manger de Gala
Salle à manger de Gala

Il est conseillé de visiter la Chapelle Royale pour mettre fin à la visite. C’est l’espace du palais dédié au culte religieux et où se trouvent les reliques de San Félix.

L’élément le plus remarquable de la chapelle, en plus de sa riche décoration, est le dôme. Il est décoré de fresques de Corrado Giaquinto. Ils représentent le couronnement de la Vierge et d’importants saints de Madrid, comme San Isidro ou Santa María de la Cabeza.

Dôme de la chapelle royale
Dôme de la chapelle royale

Adresse : Place d’Oriente, Madrid.
Coordonnées : 40°25′06″N 3°42′51″O.
Web : http://www.patrimonionacional.es/real-sitio/palacios/6039

Parking payant sous la Place d’Oriente

Plusieurs lignes de bus urbain : 3, 25, 39 y 148. Pour y arriver en métro il est conseillé  de descendre à la station de Ópera (lignes 2 et 5), Sol (lignes 1, 2 et 3) ou Principe Pío (lignes 6, 10 et Ramal).

Si vous désirez de séjourner dans la ville, voici les meilleurs restaurants et hébergements à Madrid


About the author

Autres nouvelles intéressantes
[vc_row][vc_column][vc_column_text]Le palais des ducs de l'Infantado est un palais de la fin du XVe siècle, Más información
[vc_row][vc_column][vc_column_text]L’Alcázar de Séville est un monument-palais défensif situé dans la ville de Séville. Ses murs Más información
[vc_row][vc_column][vc_column_text]À Palma de Majorque, à côté du Palais Royal de l'Almudaina, derrière les murailles du Más información
[vc_row][vc_column][vc_column_text]La Synagogue El Tránsito ou Synagogue de Samuel ha-Leví est un temple juif du XIVe Más información
[vc_row][vc_column][vc_column_text]Le Temple de Debod ou Temple d’Amon, datant du IIe siècle av. J.-C., est un Más información