Musée des Beaux-Arts de Séville

Le Musée des Beaux-Arts de Séville fut inauguré en 1841. C’est l’un des musées des beaux-arts le plus importants d’Espagne grâce à sa collection de peinture baroque sévillane.

Le bâtiment du Musée des Beaux-Arts de Séville

Le Musée des Beaux-Arts de Séville siège à l’ancien bâtiment du Couvent de la Merced Calzada.

Le bâtiment actuel est né des transformations du début du XVIIe siècle. L’ancien édifice a été démoli et une nouvelle construction a été réalisée. L’architecte chargé du projet a été Juan de Oviedo y Montera.

Les travaux pour bâtir l’église commencent en 1603, finissant en 1612. Cependant, la rénovation du reste serait retardée d’autres 50 ans. 

Ce nouveau bâtiment a subi trois interventions jusqu’à nos jours, la première datant du XIXe siècle. Les arcatures, les murs et le cloître ont été restaurés. 

La deuxième commence dans la première moitié du XXe siècle. La cour de Las Conchas s’ouvre et la façade principale baroque est déplacée à la rue Bailén.

La troisième, aux années 90, avait comme but la rénovation générale du bâtiment. En plus, ces travaux avaient une vision muséographique.

Détail de la façade du musée
Détail de la façade du musée
Détail du cloître
Détail du cloître

La collection du Musée des Beaux-Arts de Séville

Les collections du Musée des Beaux-Arts de Séville, aussi bien que d’autres musées de province, se créent lors du désamortissement du XIXe siècle.

Des œuvres provenant des couvents et d’autres propriétés de l’Église sévillane s’y sont réunies.

Au XXe siècle, la collection du musée s’enrichit. De nombreuses collections d’illustres personnages de la ville sont données au musée. Les plus remarquables appartenaient à Rafael Gonález Abreu ou à Andrés Parladé.

Depuis que le Musée appartient à la Junte d’Andalousie, il a obtenu des nouveaux fonds. Un total de 57 nouvelles œuvres ont y été incorporées.

Parmi les nouvelles œuvres, les artistes de style sévillan et leurs descendants se détachent.

Chefs-d’œuvre du Musée des Beaux-Arts de Séville

Il est inconcevable de parler du Musée des Beaux-Arts de Séville sans faire référence à Bartolomé Esteban Murillo. Le musée possède quelques œuvres du peintre sévillan.

Parmi les plus importantes, l’Immaculée Conception (1650) ressortit. Surnommée La Colossale, est un des tableaux les plus prodigieux. 

Il est aussi remarquable la Vierge de la serviette (1666), réalisée pour l’église des Capucins de Séville. Selon la tradition, Murillo aurait peint sur une serviette l’esquisse de cette œuvre.

Il a même réalisé le tableau Saintes Juste et Rufine (1666) pour les Capucins. On peut entrevoir la maturité artistique de Murillo dans son jeu d’ombres et de lumières.

Détail de La Vierge de la serviette
Détail de La Vierge de la serviette
Détail de La Colossale
Détail de La Colossale

Dans le cadre de l’école sévillane, plusieurs œuvres de Zurbarán se distinguent également. Parmi les collections du musée se trouve la Vierge de las Cuevas (1655). Vous pouvez également admirer son œuvre illustre Saint Hugues au réfectoire (1655).

Détail de Saint Hugues au réfectoire

D’autres magnifiques exemples de la peinture baroque sévillane s’y trouvent.

Les murs du musée sont couverts par des artistes de la qualité de Juan de Valdés Leal et sa Flagellation de Saint Jérôme (1657) et de José de Ribera avec Saint Jacques le Majeur (1634).

L’œuvre de El Greco est aussi présente au Musée des Beaux-Arts de Séville. Le Portrait de son fils Jorge Manuel (ca. 1600), est spécialement remarquable.

Détail du Portrait de son fils Jorge Manuel, El Greco

Le Musée des Beaux-Arts de Séville possède aussi d’importantes œuvres d’artistes du XIXe siècle et du fin-de-siècle. L’on peut également citer des peintres sévillans comme Bilbao Martínez

Dans Les cigarières (1915), il reproduit une tendre scène maternelle au même temps que le climat de travail d’une usine de tabac.

Dans notre visite du Musée des Beaux-Arts de Séville, nous ne pouvons pas oublier l’œuvre d’Ignacio Zuloaga. L’artiste basque était étroitement lié à l’Andalousie, ce qu’on peut voir à Bailaora, Antonia La Gallega (1912).

Détail des cigarières

Dans le cadre de la sculpture, le musée conserve des belles sculptures polychromés. La Prudencia (1618) de Juan de Solís appartient à une série de quatre allégories fascinantes.

Détail de la Prudencia

Infos pratiques pour visiter le Musée des Beaux-Arts de Séville

Adresse : Musée des Beaux-Arts de Séville. 9 place du Museo. 41001 Séville.
Téléphone : 955 54 29 42
Web : site web du Musée des Beaux-Arts de Séville.

Vous pouvez consulter les horaires et les tarifs sur ce site.

En plus, pour profiter du centre-ville de Séville, vous pouvez visiter notre site web de conseils. Nous disposons aussi de pages pour vous héberger et avec des restaurants et des bars proches pour manger.


About the author

Autres nouvelles intéressantes
[vc_row][vc_column][vc_column_text]L’Alcázar de Séville est un monument-palais défensif situé dans la ville de Séville. Ses murs Más información
[vc_row][vc_column][vc_column_text]Le Palais royal de Madrid, situé dans la zone du Madrid des Habsbourg, a été Más información
[vc_row][vc_column][vc_column_text]Le Musée Picasso de Malaga est une pinacothèque qui abrite l’œuvre de Pablo Picasso. Fondée Más información
[vc_row][vc_column][vc_column_text]L’Alcázar des rois chrétiens de Cordoue est une construction de défense située sur les rives Más información