Qui sont la princesse Leonor et l’infante Sofía d’Espagne ?

Le futur de la famille royale espagnole repose sur les épaules d’une jeune princesse, suivie par sa sœur dans la ligne de succession. Malgré les premières apparitions publiques des deux filles du roi Felipe VI et la reine Letizia, nombreux sont ceux qui se demandent encore qui sont ces deux jeunes héritières. Nous vous présentons donc, tout ce que vous devez savoir à propos de la princesse Leonor et de l’infante Sofía d’Espagne.

Tout sur Leonor, la future reine d’Espagne

La princesse Leonor en décembre 2018

La princesse Leonor en décembre 2018. | Shutterstock

Leonor de Todos los Santos de Borbón y Ortíz est née à Madrid le 31 Octobre 2005. En plus de sa qualité de princesse d’Espagne, elle détient aussi les titres de princesse des Asturies, princesse de Gironne et princesse de Viana. Elle est héritière du trône depuis que son père, Felipe VI est devenu le roi d’Espagne le 19 juin 2014 après l’abdication de son propre père, Juan Carlos I.

La jeune princesse est allée à l’école Santa María de los Rosales à Aravaca, Madrid. Sa sœur Sofía fréquente cette même école, comme l’avait fait son père. Outre l’apprentissage de l’anglais et du mandarin, elle a commencé en 2021 un programme de deux ans pour le diplôme de du Baccalauréat international au United World College of the Atlantic, au Pays de Galles. Son éducation prime le développement d’un ensemble de compétences internationales pour son futur rôle de reine.

L’année 2023 s’avère importante pour la Princesse Léonor, puisqu’elle devra finir son Baccalauréat international à Wales et elle atteindra sa majorité. Dès qu’elle sera majeure, elle devra prêter allégeance à la Constitution espagnole. Par ailleurs, Léonor de Borbón se rendra dans les Asturies pour assister à la cérémonie de remise des prix de la Princesse des Asturies, comme tous les ans.

L’infante Sofía d’Espagne : le plus jeune membre de la famille royale

La princesse Leonor et l'infante Sofía

La princesse Leonor et l’infante Sofía. | Shutterstock

La deuxième fille du roi et de la reine d’Espagne est née le 29 avril 2007, à Madrid comme sa sœur. Sofía de Todos los Santos de Borbón y Ortiz reçut le nom de sa grand-mère, Sofía de Grèce et de Danemark, mère de Felipe VI et reine émérite d’Espagne.

Sofía porte le titre d’infante d’Espagne dès sa naissance. Il est important de rappeler qu’en Espagne, les enfants des monarques ne sont pas nécessairement des princes ou des princesses, ce titre ne retombe que sur l’héritier de la couronne. Ainsi, Sofía reçoit le titre d’infante.

Sang royal : la naissance et le futur de Léonor et Sofía

Leonor et Sofia à Palma de Majorque, 31 juillet 2017

Leonor et Sofia à Palma de Majorque, 31 juillet 2017. | Shutterstock

Il semblerait que même en Espagne, un petit nombre de personnes connaît un aspect particulier de la naissance des princesses. Les deux sœurs sont nées par une césarienne et, suite à une décision controversée de Felipe et Letizia, ils ont demandé à extraire les cellules souches du cordon ombilical de leurs filles et les ont envoyées à des banques de sang.

Lorsque la princesse et sa sœur sont nées, il y avait dans la salle un médecin spécialisé dont la mission était de prélever leur cordon ombilical. Les mesures de sécurité impliquées dans ce processus étaient, bien sûr, dignes de la royauté. Les poches de sang de cordon ont été scellées en toute sécurité et envoyées à leurs institutions respectives. Les cellules souches de Leonor sont stockées dans une banque de sang privée à Tucson, en Arizona. Quant à Sofía, deux poches de sang distinctes de son cordon ombilical ont été extraites et envoyées à deux institutions différentes en Europe – une banque de sang publique en Espagne et une privée ailleurs.

Vous vous demanderez peut-être, pourquoi est-ce qu’ils ont fait cela. Eh bien, d’après ce que nous savons aujourd’hui, les avantages de préserver des cellules souche sont encore incertains. En transplantant ces cellules, il est possible de s’attaquer à d’éventuels problèmes de santé. Certains parents mettent en banque le sang de leur bébé en tant qu’ « assurance biologique » contre de futures maladies, mais cette pratique est rare. De plus, si la maladie avait une composante génétique, elle se trouverait également dans les cellules souches.

La princesse d'Espagne et sa sœur sont le futur de la Couronne espagnole

La princesse d’Espagne et sa sœur sont le futur de la Couronne espagnole. | Shutterstock

Quoi qu’il en soit, il ne fait aucun doute que le roi et la reine d’Espagne ont les yeux rivés sur l’avenir de la Couronne. Toutes les décisions concernant la santé et l’éducation de Leonor et Sofía sont adaptées aux rôles qu’elles sont censées jouer depuis leur naissance. En effet, elles sont dès ce moment des représentantes de la famille royale et l’une d’entre elles sera la prochaine personne à s’asseoir sur le trône d’Espagne. La princesse Leonor et l’infante Sofía d’Espagne sont l’avenir de la monarchie espagnole, et nous entendrons davantage parler d’elles au fil des années.


About the author

Le tremblement de terre de Lisbonne, la grande catastrophe patrimoniale de l’Espagne du XVIIIe siècle

Le matin du 1er novembre 1755, à la Toussaint, un tremblement de terre dont l'épicentre se trouvait dans l'océan Atlantique, Read more

Peñafiel, le lieu d’un mariage brisé | À l’ombre d’un château 3

Le château de Peñafiel est visible de partout dans la ville. Il se dresse au point le plus élevé de Read more

Marie de Russie, l’héritière de l’Empire russe née à Madrid

L'histoire n'est pas élégante, elle ne le devient qu'avec le temps. Par exemple, ce qui s'est passé dans la maison Read more

La loi qui a permis de tuer des Basques en Islande jusqu’en 2015

C'était le printemps et même pour l'éternel hiver islandais, les températures étaient plus clémentes qu'elles ne l'avaient été au cours Read more

Quand les aurores polaires colorent les cieux de l’Espagne

25 janvier 1938. L'Espagne est en pleine guerre civile, tandis que dans le reste du monde, la crainte d'une seconde Read more