9 villages montagnards des Asturies à ne pas manquer

Les Asturies sont l’une des plus belles régions d’Espagne. Une région qui séduit par la force de ses paysages, la beauté de ses villages, la chaleur de ses habitants et la valeur environnementale de la région. La région compte deux chaînes de montagnes parallèles à la côte, l’une plus proche de la côte et l’autre à l’intérieur, toutes deux fascinantes. Si vous voulez faire un bon plan, voir des paysages verts et rocheux, et connaître les villages typiques de la région, sa gastronomie et ses caractéristiques, cette route des 9 villages montagnards des Asturies est idéale.

Espinaréu, un village de conte de fées dans les Asturies profondes

À Espinaréu, vous pouvez voir les horreos asturiens classiques

À Espinaréu, vous pouvez voir les horreos asturiens classiques | Shutterstock

S’il est un village qui semble sorti d’une fable de la nature, c’est bien Espinaréu, un beau coin situé dans la Sierra Bedular, dans la partie orientale. Dès que vous entrez dans ses rues vertes, vous pouvez voir des maisons rurales faites de pierre, de bois et de tuiles, réalisées dans le style ancien. C’est le reflet de la tradition asturienne la plus représentative, car il conserve encore plusieurs artisans sur son territoire, dont des hórreos et des paneras, aujourd’hui pratiquement disparus.

C’est un paysage idyllique, romantique et envoûtant. De nombreux voyageurs amoureux du tourisme rural se rendent dans ce petit village d’à peine 160 habitants, qui mérite d’être visité et apprécié dans toute sa splendeur.

Taramundi, une région envoûtante pour s’évader quelques jours

Vues à couper le souffle de Taramundi

Vues à couper le souffle de Taramundi | Shutterstock

Il est maintenant temps de recommander une enclave spectaculaire à voir absolument. Presque à côté de Lugo (Galice) se trouve Taramundi, un conseil asturien légendaire qui a même sa propre langue, l’Eonaviego. C’est une région montagneuse et verdoyante, où l’on peut profiter des champs vivants, découvrir les anciens métiers, notamment les forgerons, admirer quelques greniers qui ont survécu au temps, des moulins, des maillets et des foulons.

Il y a de merveilleux itinéraires à faire : la route de l’eau, la route de Los Ferreiros ou la route Sol y Sombra. Des attractions touristiques incontestables qui rassemblent chaque année des milliers et des milliers d’alpinistes. Si vous êtes très fatigués après le parcours, il est temps de manger du fromage local et de goûter le cidre du lieu. Il est impossible de résister à un tel plan.

Cangas de Onís, un village chargé d’histoire

Le spectaculaire pont romain de Cangas de Onís

Le spectaculaire pont romain de Cangas de Onís | Shutterstock

Qui n’a jamais vu le pont du Moyen Âge à Cangas de Onís ? C’est l’une des plus belles choses que l’on puisse voir dans les Asturies, une pure légende. Toute la ville et ses environs sont un régal pour les voyageurs. La basilique de Santa María la Real et l’Ermitage de Santa Cruz sont des étapes obligées pour quiconque s’intéresse un minimum à l’histoire de cette région et de ce pays. Y a-t-il quelqu’un qui ne connaisse pas Don Pelayo ?

Ce conseil, dont les limites sont habitées aujourd’hui par un peu plus de 6 000 personnes, a cet arôme de l’époque médiévale qui vous fait remonter le temps. Et oui, c’est l’endroit idéal pour déguster une bonne fabada asturienne classique avec son chorizo et son boudin noir. Ou le traditionnel et réparateur “pote asturianu” (ragoût asturien). La gastronomie asturienne est l’un de ses points forts. Vous pouvez également profiter de ses festivals traditionnels. Vous devez y aller au moins une fois dans votre vie.

Visiter Villar de Vildas

Les vues des vallées asturiennes sont à couper le souffle

Les vues des vallées asturiennes sont à couper le souffle | Shutterstock

Lorsque vous entrez dans le conseil municipal de Somiedo, vous pouvez visiter Villar de Vildas, un petit et beau village d’un peu plus de 100 habitants. C’est un petit village qui s’est tourné vers le tourisme rural. Il y a des maisons rurales, de bons restaurants et des hôtels où séjourner. Il est situé en plein dans une vallée, au-dessous des montagnes. Les vues sont à couper le souffle. C’est un endroit où faire du tourisme actif, enfiler ses chaussures de randonnée, se perdre dans ses cabanes et ses refuges et profiter de sa faune et de sa flore. Pour ceux qui aiment les documentaires de National Geographic, Villar de Vildas est une bonne expérience.

Salas, la célèbre “Porte de l’Ouest”

Vue depuis les abords du joli village de Salas

Vue depuis les abords du joli village de Salas

Situé dans la partie centre-ouest de la région, Salas est un village plus peuplé que ses prédécesseurs, éminemment médiéval, qui se distingue par sa puissance patrimoniale. C’est un lieu incontournable pour les historiens de l’art, les érudits et les voyageurs qui aiment s’informer sur les générations passées.

Salas est une étape hisorique du chemin primitif de Compostelle qui n’impressionne pas seulement par la façon dont sont bien conservés tous ses attraits touristiques, comme les fortifications, les châteaux ou les églises. Il est également mis en valeur par des paysages de rêve en arrière-plan. Il ne faut pas quitter le village sans avoir bien mangé ou goûté les exquis “Carajitos del Profesor” avec un bon café chaud.

Sotres, tombez amoureux des Pics d’Europe

Comme vous pouvez le voir, Sotres est un paradis naturel

Comme vous pouvez le voir, Sotres est un paradis naturel | Shutterstock

Une étape essentielle et incontournable pour les amoureux de la nature et de la haute montagne. C’est le village le plus haut des Asturies. Les vues sont à couper le souffle depuis n’importe quel endroit du village, situé au cœur de Peñas. D’ici, les routes sont innombrables et c’est un point de rencontre et d’arrivée pour les randonneurs.

Le village compte de petites maisons, presque toutes en pierre. Sa population vit de l’hôtellerie et de l’élevage. Il ressemble à un petit village sorti d’un film, où il n’est pas rare de trouver des vaches, des moutons et des chiens de montagne. Une photo prise au hasard dans ce village est une carte postale à retenir.

Tanes, il était une fois un village près d’un réservoir

Les vues majestueuses depuis Santa María la Real captivent tout le monde

Les vues majestueuses depuis Santa María la Real captivent tout le monde | Shutterstock

Dans le conseil municipal de Caso se trouve Tanes, un village isolé et magnifique qui porte le même nom que le réservoir auquel il est rattaché. Cela vaut la peine d’être vu : la montagne et l’eau dans une belle enclave parfaite pour s’échapper et s’abriter dans la sérénité et la joie de ses habitants. Tous ceux qui visitent Tanes viennent voir sa collégiale Santa María la Real, un beau temple qui se fond dans le paysage naturel. Mais peu importe où l’on regarde : tout est beau autour de ce petit bijou des Asturies, à voir absolument.

Olloniego, un village historique aux réminiscences médiévales

Pont médiéval d'Olloniego

Pont médiéval d’Olloniego | Urbano Suárez, Wikimedia

S’il est un village qui semble transporter ses visiteurs dans un tunnel temporel vers le Moyen Âge, c’est bien Olloniego. Son village et ses environs sont situés très près d’Oviedo et dans ses limites on peut voir plusieurs monuments, tous plus impressionnants les uns que les autres. Le site historique (formé par la tour Muñiz, la nouvelle chapelle, le palais de Los Quirós et l’ancienne église de San Pelayo) est incontournable et est classé comme site d’intérêt culturel.

Si l’intérêt des voyageurs est de pratiquer le trekking, ces merveilleux monuments peuvent être vus dans un itinéraire qui rejoint tous ces points. Le meilleur moment pour visiter ce conseil est, sans aucun doute, le mois de juin, avec les festivités de San Antonio et San Pelayo. La gastronomie, le sport, la culture et la tradition vont de pair avec les bonnes expériences.

Bulnes, l’un des villages les plus reculés d’Espagne

C'est l'impression que provoque Bulnes

C’est l’impression que provoque Bulnes | Shutterstock

Attention, car Bulnes, ce mini-village asturien situé au cœur des Pics d’Europe, n’est accessible qu’en randonnée ou par un funiculaire. C’est un lieu de rencontre pour les alpinistes et autres amoureux de la nature. Le charme de la faune et de la flore sauvage s’associe à des maisons en pierre dignes d’un conte de fées qui semblent sortir de la série Heidi.

Malgré l’éloignement du village, il y a à Bulnes des bars pour se reposer de ces parcours longs et compliqués dans la montagne, pour boire un bon cidre, pour goûter le fromage Cabrales et pour reprendre ses forces. Tout ce que l’on peut dire sur ce petit village est en deçà des sensations qu’éveillent les promenades sur ses chemins. Particulièrement recommandé pour les personnes aventureuses. Un joyau naturel comme il en existe peu en Espagne.


About the author