Découvrez les plus beaux villages médiévaux d’Aragon

La communauté d’Aragon est le territoire, au sein de l’Union européenne, qui compte le plus petit nombre d’habitants au kilomètre carré. Malgré ses inconvénients démographiques, cela signifie également qu’il existe de nombreux endroits où vous pouvez profiter d’escapades tranquilles dans des lieux presque inconnus. En plus de cette paix, l’architecture médiévale, l’histoire ou les paysages des Pyrénées sont d’autres raisons de faire du tourisme en Aragon, que ce soit à Huesca, Teruel ou Saragosse.

Sos del Rey Católico

Le château de Sos del Rey Católico est celui qui donne son nom au village

Le château de Sos del Rey Católico est celui qui donne son nom au village. | Shutterstock

La visite des plus beaux villages médiévaux d’Aragon commence en un point situé au nord-ouest de la communauté : Sos del Rey Católico. Avec une population de moins de six cents habitants, ce village, appartenant à la Comarque des Cinco Villas, se caractérise par ses belles maisons construites en pierre. Le nom du village vient du château qui se trouve sur la partie la plus haute du village. Dans ce village aux routes pavées, les nombreuses portes réparties le long de la muraille qui entoure Sos del Rey Católico attirent l’attention de ses visiteurs. Une période idéale pour visiter ce village du nord de l’Aragon serait le mois d’août, lorsque le marché médiéval a lieu.

Torla

Torla est la destination parfaite pour les amateurs de randonnée

Torla est la destination parfaite pour les amateurs de randonnée. | Shutterstock

C’est peut-être l’un des villages les plus attrayants de la communauté d’Aragon. Il est situé aux portes du parc national d’Ordesa et du Mont Perdu, sa visite est donc recommandée pour les amoureux de la nature et de la randonnée. Pour ceux qui viennent à Torla, il y a deux endroits essentiels dans la localité. L’église de San Salvador, d’origine romane et restaurée par la suite, offre des vues impressionnantes sur le paysage environnant. L’autre arrêt obligatoire à Torla est la Grand place, où vous pouvez visiter une maison traditionnelle aragonaise construite au XIIIe siècle.

Albarracín

Visiter Albarracín, c'est comme remonter le temps jusqu'au Moyen Âge

Visiter Albarracín, c’est comme remonter le temps jusqu’au Moyen Âge. | Shutterstock

Ses ruelles étroites, ses maisons et demeures en pierre et le rocher sur lequel elle est construite font de la visite de la ville d’Albarracín un véritable voyage au Moyen Âge. Située dans la zone centrale de la communauté, cette population s’impose par sa beauté historique et devient une destination parfaite pour ceux qui aiment les lieux historiques. Les ruines d’une forteresse se dressent sur une falaise dans le quartier de la vieille ville. Au point culminant de la ville se trouve la Tour de l’Andador, qui date du Xe siècle. Et, parmi d’autres monuments et curiosités architecturales, le clocher de la Cathédrale du Sauveur, construit au XVIe siècle et érigé sur les ruines d’un temple roman, se distingue.

Calaceite

Calaceite se distingue par ses rues et ses maisons en pierre

Calaceite se distingue par ses rues et ses maisons en pierre. | Shutterstock

Près de la frontière avec la Catalogne se trouve la Calaceite. Un village déclaré site historico-artistique en 1973 pour sa grande beauté. Situé dans la région d’El Matarraña, dans la province de Teruel, son intérieur abrite plusieurs trésors. Parmi eux, nous pouvons souligner sa place principale, dans laquelle se trouve un hôtel de ville érigé en 1609. Il faut également mentionner ses rues et les maisons en pierre avec des balcons en fer forgé qui abondent dans cette municipalité. Le musée archéologique qui abrite la Calacéite est un autre lieu de grand intérêt où l’on peut voir des photographies et des outils anciens, ainsi que des expositions de peintures.

Alquézar

Alquézar est considéré comme l'un des plus beaux villages de Huesca

Alquézar est considéré comme l’un des plus beaux villages de Huesca. | Shutterstock

Au nord-est de la région du Somontano se trouve Alquézar, considéré comme l’un des plus beaux villages de la province de Huesca. Ce village médiéval possède plusieurs centres d’intérêt, au-delà du paysage idyllique qui l’entoure. Son quartier historique, qui possède une porte gothique, est l’une de ses caractéristiques. Ainsi, pour ceux qui connaissent déjà sa grand place ou l’église Nuestra Señora de las Nieves, ils ont encore la possibilité de suivre le tracé des passerelles et de découvrir les montagnes qui entourent Alquézar, des Sierras extérieures pyrénéennes à la dépression de l’Èbre, en passant par les versants sud de la Sierra de Sevil.

Daroca

Les châteaux et les murs de Daroca font de la visite de ce village un incontournable

Les châteaux et les murs de Daroca font de la visite de ce village un incontournable. | Shutterstock

C’est la capitale de la région de Campo de Daroca, située dans la province de Saragosse. Sur les rives du fleuve Jiloca, Daroca possède des murs imposants construits entre le XIIIe et le XVIe siècle. Le complexe fortifié a une longueur totale de quatre kilomètres et est presque entièrement préservé. Il possède également des structures impressionnantes à l’intérieur, comme le Château Mayor ou d’autres constructions plus petites mais tout aussi intéressantes, comme le Château de la Judería, la fortification de San Cristóbal ou la Porte Alta et la Porte Baja, situées aux extrémités de la Rue Mayor.

Roda de Isábena

Roda de Isábena a l'honneur d'être la plus petite ville d'Espagne avec une cathédrale

Roda de Isábena a l’honneur d’être la plus petite ville d’Espagne avec une cathédrale. | Shutterstock

Si Roda de Isábena se distingue par quelque chose, c’est d’être la plus petite ville d’Espagne à posséder une cathédrale, plus précisément celle de San Vicente Mártir. Les murs de cette ville parlent de son passé turbulent, marqué par de nombreux conflits et révoltes qui ont conduit à des reconstructions et des remaniements continus. Malgré les innombrables vols dont son patrimoine a souffert au fil des ans, et en raison de tant de conflits, Roda de Isábena conserve encore l’un de ses grands trésors : la Chronica Adefonsi tertii regis, conservée à l’intérieur de la cathédrale. Mais la beauté de cette ville n’est pas seulement architecturale. L’un de ses plus grands attraits sont les paysages naturels que l’on peut voir dès ses miradors.

Valderrobres

Valderrobres et son architecture gothique sont considérés comme biens d'intérêt culturel

Valderrobres et son architecture gothique sont considérés comme biens d’intérêt culturel. | Shutterstock

Toujours dans la région d’El Matarraña, à Teruel, se trouve l’un des plus beaux villages d’Aragon : Valderrobres. Son architecture imposante, principalement de style gothique, lui a valu d’être considérée comme un Site d’intérêt culturel. L’un des lieux les plus attrayants de ce village aragonais particulier est le pont médiéval sur la rivière Matarraña, d’où l’on peut avoir une vue panoramique sur toute la ville. De plus, lors d’une promenade à l’intérieur de Valderrobres, il est indispensable de visiter l’église Santa María la Mayor. Cette construction remonte au XIVe siècle et est particulièrement frappante pour la rosace de sa façade. À côté de cette église se trouve le château de Valderrobres, l’un des monuments les plus reconnaissables de la région.

Uncastillo

Uncastillo est l'une de ces villes qui se prêtent à la randonnée

Uncastillo est l’une de ces villes qui se prêtent à la randonnée. | Shutterstock

Pour les amateurs d’architecture médiévale, Uncastillo est un lieu idéal pour passer la journée. Le magnifique état de ses bâtiments lui a permis d’obtenir la considération de site historico-artistique en 1968. Parmi les constructions que son intérieur abrite, on peut citer l’hôtel de ville, le palais de Martín el Humano et l’église Santa María la Mayor, construite au XIIe siècle. Cependant, ce ne sont pas seulement ses habitants qui méritent d’être visités. Uncastillo, situé dans la région des Cinco Villas, se trouve dans le bassin du fleuve Riguel. Un territoire parfait pour la randonnée où l’on peut admirer de nombreux miradors impressionnants sur des ravins, tels que la Petilla ou l’Anas.

Lanuza

Lanuza, entouré d'un lac, offre l'une des vues les plus impressionnantes d'Aragon

Lanuza, entouré d’un lac, offre l’une des vues les plus impressionnantes d’Aragon. | Shutterstock

Une autre étape essentielle de ce tour des plus beaux villages d’Aragon est Lanuza, un village appartenant à la région d’Alto Gállego de Huesca. Le nom du village vient d’un mot celtique latinisé qui signifie “colline” et qui rend compte de sa situation abrupte. Le paysage qui entoure le village est d’une beauté saisissante, car Lanuza possède un lac de barrage situé à l’extrême gauche. L’une autre des festivités remarquables de Lanuza est le Festival International des Cultures des Pyrénées du Sud, qui a lieu tous les ans en juillet et dont la scène flottante se trouve sur le lac de barrage de la localité.

Biel

L'architecture de Biel mélange les styles roman, juif et médiéval

L’architecture de Biel mélange les styles roman, juif et médiéval. | Shutterstock

Au nord-ouest de la ville de Saragosse se trouve un autre village charmant : Biel. C’est une ville intégrée dans la région des Cinco Villas, avec une population de moins de 200 habitants. Biel possède un quartier historique composé de plusieurs bâtiments de style roman. Parmi eux se distingue le château de Biel, qui, selon la tradition, a été donné en dot par le roi Sancho Ramírez à son épouse Félicia de Roucy. Dans ce petit village, les quartiers juifs sont entremêlés d’églises, conséquence de son origine médiévale et de son multiculturalisme historique. Outre le quartier juif, l’église principale de Biel, rénovée au XVIe siècle et qui combine aujourd’hui les styles gothique et Renaissance, est à voir absolument.


About the author