L’exil d’Unamuno à Fuerteventura qui l’a aidé à survivre

Aujourd’hui, à Playa Blanca, au nord-est de Fuerteventura, les planches des amateurs de surf fendent la mer sur des trainées blanches d’écume. Aujourd’hui, à Playa Blanca, les visiteurs peuvent encore profiter d’une zone touristique, mais pas encore surpeuplée. Aujourd’hui encore, à Playa Blanca, repose le souvenir de l’exil de l’un des écrivains les plus célèbres d’Espagne. Miguel de Unamuno était assis en admirant la mer sur un rocher – aujourd’hui disparu – sur ce rivage de l’océan Atlantique. Ainsi, le présent et le passé se confondent dans le sable.

Fuerteventura est connue pour ses paysages désertiques, son climat enviable et, surtout, pour ses plus de 100 plages, qui invitent à la détente et à la baignade. De même, les sports nautiques tels que le surf, la planche à voile et le kitesurf sont largement pratiqués sur la côte. Ce que l’on sait moins, c’est que l’écrivain a passé quatre mois sur l’île.

Unamuno a été exilé à Fuerteventura en 1924, à l’âge de 59 ans, pendant le mandat de Primo de Rivera, en raison de ses vives critiques à l’égard du régime. Là, dépouillé de ses fonctions de vice-recteur de l’université de Salamanque et de doyen de la faculté de philosophie et de lettres, il séjourne à Puerto Cabras, aujourd’hui appelée Puerto del Rosario et capitale de l’île. En effet, il est possible de visiter ce qui était la maison de l’écrivain dans la municipalité, qui conserve la pièce où le romancier écrivait.

Playa Blanca, Fuerteventura

Playa Blanca, Fuerteventura | Shutterstock

Un paysage désolé mais magnifique

Les nombreuses lettres qu’Unamuno a échangées avec ses proches (compilées dans le livre De Fuerteventura à Paris et Romancero del destierro) permettent de connaître la profonde impression que Fuerteventura a laissée sur lui. “C’est une désolation. Il n’y a presque pas d’arbres et l’eau est rare”, a-t-il écrit. “Ça ressemble à La Manche. Mais ce n’est pas aussi mauvais qu’on le disait. Le paysage est triste et désolé, mais il est beau. Ces collines dénudées ressemblent aux bosses des chameaux façonnées par la nature. C’est une terre aux chameaux.”

Pendant son exil, Unamuno a succombé au mal du pays, tout en profitant de l’occasion pour pêcher, marcher jusqu’à Playa Blanca, ou faire des excursions dans les villes voisines comme Betancuria – ancienne capitale de l’île -, Antigua, Pájara ou Tindaya. Tout près de cette dernière ville, présidée par une montagne emblématique, les habitants ont construit une sculpture en hommage à l’intellectuel en 1980. C’est aussi une période qui sert à l’écrivain pour se calmer et apaiser ses inquiétudes, comme il l’exprimera dans les pages du journal madrilène Nuevo Mundo.

Auto-exil en France

La montagne Tindaya à Fuerteventura

La montagne Tindaya à Fuerteventura | Shutterstock

C’est au petit matin du 9 juillet de la même année de son arrivée que l’écrivain a quitté l’île et a entamé son voyage vers la France, malgré le fait que le régime lui ait accordé l’amnistie, car il voulait manifester clairement son antipathie envers la dictature. Il y reste, d’abord à Paris puis à Hendaye, jusqu’en 1930, lorsque le mandat de Primo de Rivera tombe et qu’Unamuno décide de rentrer en Espagne. De son séjour sur l’île, il reste ses deux livres et plusieurs amis avec lesquels il continue à correspondre, parmi lesquels Ramón Castañeyra, un intellectuel de l’époque.


About the author

El primer ayuntamiento democrático de España

[vc_row][vc_column][vc_column_text]La aleccionadora historia del primer ayuntamiento democrático de España pone de manifiesto cómo un recto proceder acompañado de perseverancia puede Read more

Les mille et une origines du nom de Grenade
Coucher de soleil à l'Alhambra de Grenade

L'histoire d'Hercule avec l’Andalousie est très vaste. Son amour pour l'Andalousie, alors qu'elle n'était même pas l'Andalousie, a commencé il Read more

Indalo, le voisin le plus connu d’Almería
Indalo d'Almería

Dans le cas d'Almeria, vous ne pouvez pas manquer son symbole par excellence, l'Indalo. Cette figure représente une silhouette humaine Read more

La légende pyrénéenne du Mont Perdu, aussi grand que la convoitise d’un berger

Presque à la frontière avec la France, près de l'endroit où le chevalier Roland a frappé la montagne pour briser Read more

Trahison et schisme au château d’Atienza | À l’ombre d’un château 1

De loin, le château d'Atienza reste impressionnant. Situé au sommet d'un promontoire rocheux d'accès difficile, il veille depuis des siècles Read more