Cadaques et Port LLigat

Refuge de Dali et d’autres artistes

Situé sur la péninsule du Cap Creus, ce joli petit village de la côte conserve encore son aspect ancien. Il est devenu célèbre pour avoir été le lieu de résidence du peintre Salvador Dali qui y attira d’autres artistes. C’est un des villages parmi les plus visités d’Espagne, c’est presque un arrêt obligé pour qui va ou vient de France.

Planifiez votre escapade à Cadaques et Port LLigat

La belle petite Cadaques – avec sa voisine Port Lligat – méritent bien toute une journée de visite et de promenade pour pouvoir comprendre comment Dali a put y créer ce lien d’identification. Dans les environs plusieurs lieux intéressants sont à voir: Figueres pour y compléter la connaissance de la vie et de l’œuvre de Dali, Peralada pour y voir ses musées et son château. Cadaques est au milieu du Parc Naturel du Cap de Creus, ce qui permet de le parcourir et de profiter de ses multiples possibilités de tourisme actif. Notre section Se loger et Manger à Cadaques vous informera sur la gastronomie locale et sur les meilleurs logements de la zone.

Voulez-vous visiter cet endroit?

Il est bien possible que le nom de Cadaques provienne de son aspect rocheux (cap de rochers).Ce site beau et solitaire fut occupé par les Ibères, les Grecs et les Romains qui en fortifièrent les hauteurs. Après l’occupation successive des populations germaniques qui entraient dans la péninsule par ce passage, les Arabes s’y installèrent entre 715 et 785, date où les Francs dominèrent le territoire.

Dès les débuts du IXe siècle, un petit village de pêcheurs était là, sous la protection du comté d´Empuries. En 1030, l’abbé du grand monastère de Sant Père de Rodas, achète des droits sur les lieux qui se partageaient avec les comtes d´Empuries. En 1280, le comte Ponç V de Empuries confirme une série de droits cédés aux habitants par ses prédécesseurs (contre des prestations militaires).

Des siècles durant, le village fut la proie périodique des pirates. Incendié en 1444, il le fut à nouveau en 1543 par la flotte du corsaire turc Barbaroja. On refit alors les murailles de la ville.

En 1665, pendant la guerre dels Segadors, la garnison royale dut se rendre l’armée française qui appuyait les rebelles. C’est au XVIIe que fut érigée la tour de guet côtière de nom Castell de Sant Jauma.

Ancienne vue de la localité

Au XIXe, le village vécut une ère de grande prospérité. À l’activité  traditionnelle de la pêche vint s’ajouter l’activité industrielle de la conserve (anchois) et du commerce en découlant. Vers 1880 l’épidémie de phylloxéra affecta l’importante culture de la vigne. Il y eut aussi une  grande émigration des habitants vers les Amériques, qui revenant enrichis (les Indianos) construisirent de belles et originales maisons.

Le peintre Salvador Dali s’installa au village, y invitant de nombreux artistes et intellectuels: Buñuel, Eugeni d’Ors Duran Camps, Picasso, Joan Miró, Lorca, Rafols-Casamada, Richard Hamilton ou Duchamp.

Nous commençons la visite devant la façade de l’église paroissiale de Santa Maria (XVI-XVIIe) qui de par sa situation en hauteur est un excellent point de vue sur la baie et ses alentours. Elle est construite sur les restes de l’église détruite par Barbaroja en 1543 dont elle conserve quelques éléments gothiques. Le grand retable, protégé par un mur construit devant se sauva des destructions de 1936. L’orgue baroque du XVIIe y a son importance.

C’est vers les années 40, que Dali commencé à construire sa maison à Port Lliga, après être tombé amoureux des lieux en 1930, et occupant d’abord une baraque de pêcheurs. Il y résida jusqu’à la mort de son épouse Gala en 1982. Cette demeure est un véritable labyrinthe qui mène toujours aux paysages habituels des visions oniriques de l’artiste. C’est de nos jours le siège de la Maison Musée Salvador Dali et la visiter aide à comprendre sa vie la plus intime et les études auxquelles il travaillait. Le Musée de Cadaques, centré aussi sur ce personnage la complète.

Maison Musée Salvador Dalí

La Chapelle de San Baldirio (debuts du XVIIIe), reliée à la vie maritime du village est l’héritière d’un Oratoire construit en remerciement au Pape Pio V pour l’aide apportée lors de la bataille de Lépante pour en finir avec la piraterie dont cette côte était toujours victime.

Pratiquement disparue, de la muraille médiévale ne reste que un morceau encastré dans la Mairie, rue Silvi Rahola.

On peut voir dans les rues de nombreuses maisons de style moderniste, construites souvent par les Indianos comme les Maisons Blaua, des Rahola et la Tour de Colom. De style classiciste sont les Centres de Loisirs de la société bourgeoise du XIXe: le Casino de l’Amitiée.

Sur les places publiques du village plusieurs sculptures sont dressées, dont celle signée par Dali à Portlligat: la barque et le cyprès. Il faut voir aussi au cimetière la grande figure féminine du célèbre sculpteur Josep Llimona.

Tout près du port se dresse le Phare de Cala Nans (XIXe) avec une petite jetée. De même, l’Espai Cap de Creus, a son siège dans un phare magnifique (1853), l’un des plus anciens de la côte catalane.C’est un point de vue qui permet de comprendre la richesse géologique et naturelle de ce paysage protégé des environs de Cadaques.

Vous devez voir...

Iglesia Parroquial de Santa María
Paseo marítimo

Informations pratiques

Coordonnées

42º 17’ 19” N, 3º 16’ 40” E

Distances

Girona 73 km, Barcelona 173 km, Madrid 770 km

Lieux proches


About the author