Tabarca, la plus petite île habitée de la mer Méditerranée

Elle est aussi large qu’une piste d’athlétisme et longue de moins de deux kilomètres. En 1986, elle a été déclarée réserve marine, la première en Espagne. C’est la plus petite île habitée de la Méditerranée et, dans le passé, elle était utilisée par les pirates berbères comme lieu de contrebande. On parle de l’île de Tabarca, qui appartient à la province d’Alicante et se trouve à seulement huit kilomètres du port de Santa Pola, un trésor inconnu de nombreux Espagnols où vous pourrez profiter de l’histoire et de la nature.

L’île aux mille noms

L’un des noms sous lequel cette terre est connue est Isla Plana, car son altitude maximale est de 15 mètres au-dessus du niveau de la mer. Les premiers navigateurs grecs l’appelaient Plasencia. Cependant, ce n’est pas dû – comme on pourrait le croire – à cette caractéristique. En fait, plasencia signifiait tromperie, un nom donné en raison des nombreux rochers que les bateaux devaient affronter. C’est précisément parmi ces rochers que l’on a retrouvé des traces du passage d’une autre civilisation dans la région : les Romains. Plus tard, au Moyen Âge et à l’époque moderne, les habitants d’Elche ont utilisé l’île comme terrain de chasse aux lapins.

Cependant, ce n’est qu’au XVIIIe siècle que Plasencia devient Nueva Tabarca en hommage à l’île tunisienne de Tabarka et devient l’établissement permanent de quelques génois, lorsque Gênes avait une forte alliance avec l’Espagne. Au XXe siècle, Nueva Tabarca a ajouté le nom de Isla de los Poetas (île des poètes) à son répertoire de noms, car au milieu du siècle, plusieurs écrivains d’Alicante, comme Gabriel Miró, ont voyagé le long de ses côtes, inspirés par les particularités de l’île.

Elle a également acquis le nom de Isla de San Pablo, pour un prétendu débarquement de l’apôtre. Enfin, les habitants d’Alicante l’appellent l’île de Santa Pola. Mais pourquoi cette île tire-t-elle son nom d’un lieu d’Afrique du Nord ? Quelle est sa relation avec les Génois ? Et avec les pirates ?

Vue aérienne de l'île de Nueva Tabarca

Vue aérienne de l’île de Nueva Tabarca | Shutterstock

Pirates à Tabarca

Il y a des centaines d’années, l’île est devenue un point stratégique pour les pirates barbaresques, qui utilisaient l’île comme base d’opérations pour attaquer la côte levantine. Des pirates tels que Cachidiablo ou les frères Barberousse débarquaient régulièrement sur l’île, d’où ils se livraient également à la contrebande.

En 1534, l’un des frères Barberousse, Baba Aruj, se proclame roi d’Alger et conquiert Tunis, s’emparant ainsi d’une grande partie de l’Afrique du Nord. De là, les forces du pirate ont attaqué les côtes espagnoles, faisant d’Aruj un ennemi considérable pour le roi d’Espagne de l’époque, Charles Ier. Le monarque, en réponse, lui confisque la Tunisie.

L’autre Tabarca : une île en Afrique du Nord

Avec la conquête de la Tunisie, Charles Ier prend également le contrôle d’une île stratégique au nord du pays africain : Tabarka. Le monarque y a ensuite construit une forteresse et a loué le territoire à une famille génoise. Cela a amené à son tour d’autres familles italiennes à Tabarka. Là, ils ont travaillé à l’exploitation des bancs de corail. C’est ainsi que les années ont passé jusqu’à l’arrivée du 18e siècle, lorsqu’en 1741 le roi tunisien Ali Ier a fait des habitants de l’île des esclaves, qui ont été emmenés à Alger pour être vendus.

Heureusement, ces Génois trouveront le salut grâce à l’intervention du roi Charles III. En échange d’un paiement et du retour des prisonniers, le monarque a sauvé les esclaves. Environ un millier ont été envoyés à Cartagena et environ 300 à Alicante.

Dans le même temps, Charles III avait fortifié l’ancienne Plasencia dans l’intention de protéger l’île contre la piraterie. Cependant, le manque de ressources dans la région a empêché les gens d’y vivre. Ainsi, le monarque décide d’y déplacer les prisonniers débarqués à Alicante, qui sont exemptés d’impôts et de service militaire. Ils ont baptisé l’île Nueva Tabarca, en l’honneur de ce qui avait été leur maison.

Des poissons nagent dans les eaux de l'île de Tabarca

Des poissons nagent dans les eaux de l’île de Tabarca | Shutterstock

Les années suivantes

L’île de Santa Pola a basé son économie principalement sur deux activités : la pêche avant, et le tourisme maintenant. C’est au milieu du XXe siècle que Tabarca a connu son apogée. Dans les années 1950, la baisse de la qualité et de la quantité de poissons s’est accompagnée d’un déclin de la population. L’île est entrée dans une crise qui ne pouvait être surmontée que par le tourisme.

Vue aérienne de l'île de Tabarca

Vue aérienne de l’île de Tabarca. | shutterstock

Les délices de Tabarca

Malgré le boom touristique dans la région, qui attire des milliers de visiteurs chaque été, la population permanente en 2019 était de 51 personnes. Chaque année, elle diminue de plus en plus. Cependant, en été, Tabarca se remplit de touristes qui partent d’Alicante ou du port de Santa Pola pour passer la journée ou peut-être la nuit sur cette île méditerranéenne inconnue.

Sur l’île, qui est divisée en deux parties, les attractions touristiques sont diverses. En premier lieu, on remarque la muraille de l’île, percée de trois imposantes portes baroques qui accueillent le visiteur. À côté des maisons des habitants de ce petit quartier, on trouve également l’église San Pedro et San Pablo et la maison du gouverneur, aujourd’hui transformée en hôtel.

De l’autre côté de l’île, séparé de la zone habitée par un isthme, se trouve une vaste zone de campagne où la construction est interdite depuis le milieu du XXe siècle afin de protéger la zone. Dans cette partie de Tabarca, vous trouverez la Tour de San José (utilisée comme prison carliste au XIXe siècle), le cimetière de Tabarca et le phare.

Une des plages de Nueva Tabarca dans la partie non construite de l'île

Une des plages de Nueva Tabarca dans la partie non construite de l’île | Shutterstock

L’île de Tabarca : un paradis naturel

Comme nous l’avons signalé au début de l’article, l’île de Tabarca dispose d’une réserve marine d’une grande richesse faunistique. La posidonie océanique recouvre le manteau marin comme une prairie et les algues servent d’abri aux mérous, dorades, vivaneaux, mollusques… Il est même possible d’observer des tortues caouannes dans ses eaux cristallines. En surface, la présence d’oiseaux se démarque. En fait, Tabarca a été désigné comme zone de protection spéciale pour les oiseaux par l’Union européenne.

Sans aucun doute, Tabarca est un endroit où il vaut la peine de passer au moins une journée. Si vous voulez connaître la vraie Tabarca ou profiter de ses célèbres couchers de soleil, l’idéal serait de séjourner dans l’un des logements que propose l’endroit. Lorsque la nuit tombe sur l’île, il n’y a pas d’autre bruit que celui des vagues qui frappent le rivage.

Île de Tabarca

Île de Tabarca | Shutterstock


Voici la recette des cannellonis à la catalane, le plat typique en Catalogne de la fête de Saint Etienne qui se célèbre le 26 décembre. Il existe de nombreuses recettes…

POURQUOI CHOISIR LE CHEMIN DU NORD. HISTOIRE. Jusqu’à la fin du premier millénaire, les attaques des maures contre les chrétiens et la difficile traversée des Pyrénées à certaines époques de…

La recette du “Cocido Madrilène” est l’une des plus aimées et désirées par les touristes et les gens du pays quand ils sont à Madrid en Espagne-España. C´est une sorte…

About the author

Salobreña, un beau village de la Costa Tropical de Grenade

Salobreña est une belle ville de Grenade, située sur les rives du fleuve Guadalfeo, connue pour sa culture traditionnelle du Read more

Que voir à Palma de Majorque

Palma est une ville cosmopolite qui a beaucoup à offrir. Ses monuments et ses plages valent vraiment la peine d'être Read more

La Vila Joiosa – Villajoyosa
Qué ver en Villajoyosa

[vc_row][vc_column][vc_custom_heading text="Authentique et Coloriste, village de pêcheurs et fabrique de chocolat" font_container="tag:h2|text_align:left|color:%23000000" google_fonts="font_family:PT%20Sans%20Narrow%3Aregular%2C700|font_style:700%20bold%20regular%3A700%3Anormal"][vc_column_text]À l’abri des excès touristiques cette  petite localité Read more

Villena
dónde dormir en Villena

[vc_row][vc_column][vc_custom_heading text="Forteresse de Don Juan Manuel et du Marquis le plus intrigant" font_container="tag:h2|text_align:left|color:%23000000" google_fonts="font_family:PT%20Sans%20Narrow%3Aregular%2C700|font_style:700%20bold%20regular%3A700%3Anormal"][vc_column_text]Le Château de l’écrivain et chevalier Don Read more

Elx – Elche, que voir dans la ville des palmiers
Dónde dormir en Elche

Double Patrimoine de l’Humanité Industrieuse, cette ville avec d’importantes fabriques de chaussures est un cas unique: elle possède deux Biens Read more