11 villages de pierre à découvrir en Espagne

Cet été, nous découvrirons non seulement les zones côtières, mais aussi ces villages de pierre qui gardent tout le charme d’antan. Peratallada ou Santillana del Mar sont de ces bourgades ou villages qui sont restés comme suspendus dans le temps. En Espagne nous en avons un grand nombre qui ne sont pas encore connus comme ils le méritent, ils sont l’excuse parfaite pour s’évader en été.

Puentedey

Puentedey

Puentedey | Shutterstock

Puentedey est un village de la province de Burgos qui garde encore ce charme particulier que recèlent les plus secrets. La plupart des maisons du village sont construites en pierres. Cependant, l’extraordinaire de Puentedey est son pont en pierre naturelle, car la rivière Nela a traversé la roche en y créant un trou parfait. Il faut aussi y aller voir l’église paroissiale de San Pelayo car ses vestiges les plus anciens datent du XIe siècle.

Castellfollit de la Roca

Castellfollit de la Roca

Castellfollit de la Roca | Shutterstock

Peu d’endroits sont aussi surprenants que Castellfollit de la Roca, à Gérone, qui, situé au sommet d’une falaise, joue chaque jour un bras de fer avec la gravité. Depuis les 50 mètres de hauteur d’un rocher escarpé de basalte sur moins d’un kilomètre d’extension, il est clair que les vues seront extraordinaires, sur le village et tous ses alentours. Sa vieille ville est médiévale et les maisons aménagées ici sont construites avec les pierres et les roches volcaniques de la région.

Valverde de los Arroyos

Valverde de los Arroyos

Valverde de los Arroyos, Guadalajara

Valverde de los Arroyos est l’un des plus grands représentants de Guadalajara quant à l’Architecture Noire. Tout l’ensemble de ses édifices montre l’essence des villages noirs, certains des principaux sont situés sur sa place principale, comme l’église paroissiale. Ils sont construits non seulement en ardoise noire mais aussi en une pierre de gneiss, un quartzite qui dégage une luminosité caractéristique lorsque les rayons du soleil s’y reflètent. C’est une caractéristique architecturale qui est typique des villages situés sur le versant ouest du pic Ocejón, car en plus de ce village, ceux de Palancares et Almiruete en sont également des exemples.

Bulnes

Bulnes

Bulnes | Shutterstock

Bulnes est l’un de ces trésors méconnus des Asturies, l’un des villages de pierre parfaits à découvrir cet été. Connaissant son emplacement, dans la commune de Cabrales, en plein milieu des Picos de Europa, la beauté du paysage y est garantie. Les maisons de Bulnes sont en calcaire avec des toits rouges. Les moins de 40 habitants qui y vivent se consacrent à l’élevage, au tourisme et à la production de fromage de Cabrales. Auparavant, il n’y avait qu’un petit sentier qui menait à Bulnes, mais aujourd’hui, les visiteurs et les résidents utilisent un funiculaire qui traverse la Peña Maín.

Bárcena Mayor

Probablement, Bárcena Mayor est le village le plus connu de cette liste ainsi que l’un des plus beaux de la région de Cantabrie. C’est la seule zone habitée située à l’intérieur du Parc Naturel de Saja Besaya, donc ses environs sont d’un grand intérêt. Ici, les principaux protagonistes sont les maisons et les rues en pierre, entretenues au fil des ans et en parfait état. Ce sont des maisons qui répondent au type de maison de montagne dans un environnement rural, avec deux étages, composées d’un balcon ensoleillé, d’un porche et de charpentes en bois. Classé comme Ensemble Historique et Artistique, les anciennes maison du rectorat, les maisons de montagne et l’église du XVIIe siècle Santa María sont à voir.

Rupit

Rupit

Rupit | Shutterstock

Le nom même de Rupit nous dit déjà ce que nous allons trouver dans ce village de Barcelone, puisqu’il dérive du latin «rupes» qui signifie en espagnol roche. Cependant, pour accéder aux rues de Rupit, il faut d’abord traverser un pont suspendu au-dessus de la rivière. En vous promenant dans les rues pavées de la vieille ville, vous découvrirez les maisons en pierre des XVIe et XVIIe siècles et les magnifiques balcons en bois qui semblent être en harmonie avec le paysage de montagne.

Patones de Arriba

sin coche desde Madrid

Patones de Arriba

La Communauté de Madrid cache des surprises dans ses environs, comme Patones, une commune divisée en deux, Patones de Arriba et Patones de Abajo. Alors que Patones de Abajo est un quartier moderne, Patones de Arriba a réussi à se conserver pratiquement intact au fil des ans. C’est l’un des exemples les plus caractéristiques de l’architecture noire des montagnes d’Ayllón. Déclaré Bien d’Intérêt Culturel, ses ruelles cachées à l’œil nu, ses sols en ardoise et ses maisons en ardoise en ont fait l’un des villages de pierre à découvrir cet été.

Castrillo de los Polvazares

Castrillo de los Polvazares

Castrillo de los Polvazares. | Shutterstock

Castrillo de los Polvazares est l’un des villages de pierre à découvrir cet été dans la province de León. C’est l’un des plus importants de la région de la Maragatería, car il conserve toute son essence du XVIIIe siècle. Ancienne terre de transporteurs à cheval, avec son bon état de conservation, elle a gagné le statut d’Ensemble Historique et Artistique. Ici, les rues et les maisons semblent ne pas avoir de lignes de démarcation, car les deux sont faites de la même pierre.

Fornalutx

Fornalutx

Fornalutx | Shutterstock

C’est l’un des plus beaux villages de Majorque qui surprend par ses ruelles et ses maisons en pierre. Certaines conservent encore les peintures sur leurs tuiles, qui datent des XIVe et XIXe siècles et qui représentent des scènes quotidiennes et religieuses. Au sommet des montagnes de Tramuntana, Fornalutx est à la fois près des montagnes et de la mer, une qualité qui en fait l’option parfaite pour être l’un des villages de pierre à découvrir cet été.

Roda de Isábena

Roda de Isábena

Roda de Isábena (Huesca)

Roda de Isábena fait partie de la municipalité d’Isábena dans la province de Huesca, entourée de trois chaînes de montagnes : la Sierra del Chordal, la Sierra de Esdolomada et la Sierra de Sís. Quant à son ensemble monumental, cette cité de pierre a de nombreux atouts, comme sa muraille ou le pont roman de San Jaime, entre autres. Cependant, le plus curieux est peut-être sa cathédrale San Vicente Mártir, car Roda de Isábena est la plus petite bourgade d’Espagne à avoir une cathédrale. De plus, elle est déclarée Monument National.

Viniegra de Arriba

Viniegra de Arriba

Viniegra de Arriba | Photo: lariojaturismo.com

Au sommet de Las Siete Villas, à 1182 mètres d’altitude, et au cœur des montagnes de La Rioja, dans le cours supérieur de la rivière Najerilla se trouve Viniegra de Arriba. Ce village, dont les rues et les maisons sont en pierre d’une simplicité absolue. Ses habitants vivent de l’élevage, surtout du mouton. L’un des points d’intérêt de Viniegra de Arriba est l’église paroissiale de La Asunción, où se trouvent des vestiges romains. Originale du XVe siècle, elle possède un important chœur en hauteur et une structure gothique. Il faut voir aussi la petite église de la Magdalena, dont l’intérieur est roman et l’extérieur est gothique.


About the author

Jerez de la Frontera, la ville du vin et du cheval

La ville Jerez de la Frontera est connue dans le monde entier grâce à ses vins et ses chevaux. Ses Read more

Que voir à Cadix

Entourée d'immenses plages de sable, la ville de Cadix est encadrée par un paysage de marais unique en Europe. La Read more

Marbella, la ville de luxe de Malaga en Andalousie

Marbella possède un climat parfait et a su préserver sa vieille ville ce qui en fait un site très agréable Read more

Frigiliana, un beau village blanc de Malaga

Frigiliana est un ancien bastion des montagnes de la Sierra d’Almijara qui a été le théâtre d'une célèbre bataille lors Read more

Que voir à Saragosse, 10 lieux de la capitale de l’Èbre

Saragosse est l'une des plus grandes villes d'Espagne. C'est la cinquième plus grande ville d'Espagne, derrière Madrid, Barcelone, Séville et Read more