Les églises suspendues du Congost de Mont-Rebei

Une partie de la rivière Noguera-Ribagorzana traverse comme une dague l’espace naturel de la chaîne de montagnes du Montsec. Entre Huesca et Lérida, la gorge du Mont-Rebei a marqué une frontière presque infranchissable suite à la création du réservoir de Canelles. Un lieu d’une beauté comparable à la route du Cares ou du Caminito del Rey. Il abrite également l’un des itinéraires de randonnée les plus impressionnants de la région, les passerelles de Montfalcó. Cependant, il arrive que de petites églises spectaculaires passent inaperçues et, en tant que funambules, elles surveillent ce passage étroit. Découvrez les églises suspendues du Congost de Mont-Rebei.

Pertusa et Mont-Rebei à droite

Pertusa et Mont-Rebei à droite. | Shutterstock

Église Nuestra Señora del Congost

Comme pour Gorg Blau dans les montagnes de Tramuntana à Majorque, le cours de la rivière a été endigué. Cela a conduit à la création du réservoir allongé de Canelles dans les années 1960. Le complexe de Chiriveta se trouve au nord de la gorge et sur la rive ouest, dans la région de Huesca. Ce n’est pas le seul village inhabité de la région, mais les restes de sa tour et de ses églises le distinguent des autres villages abandonnés comme Montfalcó lui-même. Le site est accessible à pied par un sentier, le PR-HU-206.

Au sommet d’une colline surplombant la gorge se dresse la tour Chiriveta. Seule partie subsistante d’une petite mais puissante fortification, on estime qu’elle s’est élevée au XIe siècle. Cylindrique et haute d’environ 15 mètres, son passé est lié aux chevaliers du Temple. Ce n’est pas étrange, puisque les monarques et la noblesse aragonaise ont été très proches des moines guerriers dès le début du royaume, comme le montrent Miravet ou Monzón. C’est donc le Temple qui a reçu le château au XIIe siècle, de la main du plus célèbre comte de Barcelone de l’histoire : Ramon Berenguer IV.

Église Nuestra Señora del Congost et tour de Chiriveta

Église Nuestra Señora del Congost et tour de Chiriveta à Mont-Rebei. | Wikimedia

Deux églises portent le nom de Notre-Dame du Congost. L’une, en ruine, se trouve près de l’embouchure de la rivière, presque piégé par les eaux du réservoir. Surnommée La Vieja/La Vella, pour l’atteindre, la seule possibilité est le canoë. Très isolée et dans un état déplorable, ses murs latéraux et son abside simple sont encore debout. Sa construction semble avoir été contemporaine.

Nuestra Señora del Congost Nueva est située près de la tour Chiriveta, à côté du ravin de la montagne. Bien mieux conservé que La Vella, il s’agit du temple associé à la forteresse. On dit que son saint patron, Sant Pere, a changé lorsque la sculpture de la vierge qui lui donne son nom a été constamment téléportée du plus bas vers celui-ci. Quoi qu’il en soit, elle est d’une grande sobriété et romane, avec des interventions du XIIIe siècle qui ont modifié l’aspect qu’elle avait au début, lorsqu’elle a été élevée au XIe siècle. Les dernières restaurations ont montré que le temple à une seule nef, à voûte en berceau, avec son chœur semi-circulaire, avait été préalablement blanchi à la chaux.

Église Nuestra Señora del Congost

Église Nuestra Señora del Congost. | Wikimedia

Église Santa Quiteria et San Bonifacio

À un moment indéterminé du XIe siècle, les seigneurs du lieu décident de construire un édifice invraisemblable sur une falaise inaccessible. C’est le mot qui décrit le mieux l’église Santa Quiteria et San Bonifacio. C’est un nom qui peut sembler curieux à l’étranger mais qui n’est pas rare dans la région. Dans le lointain Moyen-Âge, l’influence de tout le territoire entourant les gorges du Mont-Rebei provenait du côté de Lérida.

Église Santa Quiteria et San Bonifacio

Église Santa Quiteria et San Bonifacio près de Montfalcó et de Mont-Rebei. | Shutterstock

Il est possible que ce soient les comtes d’Àger au XIe siècle qui aient ordonné la création de ce temple au caractère de forteresse. Une telle mission ressort clairement de sa position et de son emplacement frappantes. On ne peut y entrer que par le nord, ce qui est inhabituel, car les trois autres côtés font face au vide. La porte est en hauteur, pour faciliter la défense en cas d’attaque. Un escalier en bois permet le passage vers l’intérieur. Les personnes souffrant de vertiges auront du mal à s’en sortir, mais les vues sont vraiment spectaculaires. Il y a une nef avec une voûte en berceau divisée en trois segments par des arcs brisés. Cet espace s’adapte autant que possible à l’endroit où il se trouve.

Abside de l’église Santa Quiteria et San Bonifacio

Abside de l’église Santa Quiteria et San Bonifacio. | Wikimedia

L’abside est carrée, bien qu’il y ait de restes d’un projet avorté pour la rendre semi-circulaire. Comme une sorte de bateau de croisière, une deuxième nef s’ouvre à l’avant. De cette façon, l’abside est double. L’atmosphère médiévale qui se dégage de ce coin est totale. Elle semble rude, martiale et pierreuse. D’autres détails frappants sont les différentes ouvertures qui ouvrent et éclairent parfaitement le temple, ainsi que le banc bas qui parcourt le long du périmètre.

Au cours des années 1990, l’église Santa Quiteria et San Bonifacio a été réformée. Les hélicoptères ont dû intervenir en raison de la situation extrême du petit temple. Quelque chose qui augmente le mérite attribuable aux travailleurs d’origine. On peut y accéder depuis Montfalcó, une zone non peuplée dont le nom fait référence aux rapaces observés dans la région. Il a été abandonné après la destruction des terres utiles autour du réservoir de Canelles. Malgré cela, elle dispose d’une auberge qui facilite la pratique de la randonnée et du tourisme actif.

Église Santa Quiteria et San Bonifacio

Église Santa Quiteria et San Bonifacio à Mont-Rebei. | Shutterstock

Église Mare de Déu de la Pertusa

Que vous soyez à pied ou en voiture, l’église Mare de Déu de la Pertusa est la plus accessible des trois. Dans la province de Lérida, la ville de référence est Corça, à quelques kilomètres de là. Elle fait partie de la municipalité d’Àger, face à Santa Quiteria et San Bonifacio. Les deux ont beaucoup en commun. En plus d’être à la même hauteur que Noguera-Ribagozana, elles sont assises face à un abîme. Elles ont partagé la même époque de construction et des caractéristiques similaires.

Pertusa près de Mont-Rebei

Pertusa près de Mont-Rebei. | Shutterstock

Perchée sur la falaise, sa forme est plus régulière que celle de sa voisine. De style roman et de plan rectangulaire, elle culmine par une abside semi-circulaire. Au début, la seule nef à voûte en berceau a été construite au XIe siècle, puis l’abside a été construite, qui est un peu plus rugueuse. Malgré cela, l’ensemble est stylisé selon l’endroit d’où l’on regarde, surtout pour se trouver au bord d’une falaise. Ce mur coïncide presque entièrement avec la falaise du terrain. Cette église est impressionnant comme exercice de funambulisme architectural.

L’église Mare de Déu de la Pertusa

L’église Mare de Déu de la Pertusa aux hauteurs. | Shutterstock

Comme dans les autres cas, il semble qu’il y ait eu une petite population médiévale sur le site. De plus, malgré le manque de documentation, on sait qu’au XIIIe siècle, c’était une paroisse. Les murs d’une tour défensive se dressent encore à côté. Cette forteresse remonte au XIe siècle et sa principale mission était la surveillance. Pour cela, l’emplacement est imbattable et permet de conserver des vues d’une grande ampleur et d’une grande beauté.


About the author

Setenil de las Bodegas, un village unique d’Andalousie

Setenil de las Bodegas est l'un des villages de la belle route des villages blancs de Cadix, située dans la Read more

Jerez de la Frontera, la ville du vin et du cheval

La ville Jerez de la Frontera est connue dans le monde entier grâce à ses vins et ses chevaux. Ses Read more

Salobreña, un beau village de la Costa Tropical de Grenade

Salobreña est une belle ville de Grenade, située sur les rives du fleuve Guadalfeo, connue pour sa culture traditionnelle du Read more

Marbella, la ville de luxe de Malaga en Andalousie

Marbella possède un climat parfait et a su préserver sa vieille ville ce qui en fait un site très agréable Read more

Frigiliana, un beau village blanc de Malaga

Frigiliana est un ancien bastion des montagnes de la Sierra d’Almijara qui a été le théâtre d'une célèbre bataille lors Read more