Les plus beaux villages de La Palma

La Palma est l’une des îles les plus populaires des Canaries en raison de la beauté naturelle de l’île. Ses plages paradisiaques et ses sites naturels attirent toute l’attention des visiteurs, mais la vérité est qu’elle cache de petits villages pleins de charme. Il y a tellement de bijoux à choisir que cela devient un véritable défi. Chacun des plus beaux villages de La Palma a une particularité qui le rend différent, que ce soit en raison de son histoire, de son emplacement à côté d’une belle plage ou de son architecture hors du commun. Voici les villages qu’il faut absolument visiter lors d’un tour de l’île.

El Remo

El Remo

El Remo. | Reinhard Kraasch, Wikimedia

El Remo est connu pour avoir conservé son charme de village de pêcheurs isolé. Flâner dans ses rues, contempler les façades colorées des maisons de pêcheurs et profiter d’une baignade dans sa plage et ses piscines naturelles sont quelques-unes des choses à y faire. En hiver, il se distingue par son atmosphère calme et solitaire. À tel point qu’en cas de fortes pluies, il est généralement isolé du reste de l’île.

Tijarafe

Tijarafe

Tijarafe. | Shutterstock

Tirajafe ne peut pas manquer dans la liste des plus beaux villages de la région. Il se distingue par son environnement naturel spectaculaire, car il est situé près des montagnes et offre une vue imprenable sur la mer. Cela en fait une destination parfaite pour profiter de la nature de l’île. Il possède également quelques monuments de grand intérêt, tels que l’église du XVIe siècle Nuestra Señora de la Candelaria, l’église Buen Jesús ou ses intéressants musées ethnographiques.

El Tablado

El Tablado

El Tablado. | Rolfcosar, Wikimedia

L’un des villages les plus authentiques de La Palma, il a si bien conservé son caractère que le temps semble s’y être arrêté. Les maisons d’architecture traditionnelle canarienne sont situées entre deux des plus grands ravins de La Palma, toutes entourées de jardins potagers des habitants. Il est fréquent de voir des randonneurs, car le populaire GR 130, un itinéraire de randonnée qui fait le tour de l’île, passe par ici.

Tazacorte

Tazacorte

Tazacorte. | Shutterstock

Le village de Tazacorte est plein de couleurs, du vert intense des forêts au noir rougeâtre des montagnes voisines, en passant par les façades colorées des maisons coloniales. La ville est divisée en deux parties. La partie supérieure, où se détache le cœur historique, avec des manoirs datant du XVIe siècle. Certains d’entre eux abritent des musées de grand intérêt historique, comme le Musée de la banane ou le Musée de la sauce mojo. Oui, un musée pour une sauce ! Un lieu parfait aussi pour observer des baleines à La Palma.

Los Llanos de Aridane

Los Llanos de Aridane

Los Llanos de Aridane. | Shutterstock

Sans aucun doute, Los Llanos de Aridane ne peut pas manquer à la liste, car c’est l’un des villages les plus singuliers de l’île. Il possède un beau centre-ville ancien plein de maisons traditionnelles conservées telles qu’elles étaient dans le passé, d’anciens aqueducs et le belvédère Barranco Las Angustias avec des vues panoramiques étonnantes. Flâner dans ses rues étroites est idéal pour découvrir l’architecture des Canaries, les petites maisons de plain-pied et les façades pittoresques. Les curiosités du village ne s’arrêtent pas là, les bâtiments modernes regorgent d’art urbain. Il est fantastique de faire une visite des peintures murales. Vpus pourrez même vous rendre dans la grotte de Las Palomas, la plage touristique de Puerto Naos et la charmante crique naturelle Charco Verde.

El Paso

El Paso

El Paso. | Frank Vincentz, Wikimedia

Connu comme le “village des amandiers”, c’est une destination idéale au centre de l’île. Flâner dans ses belles rues et profiter sans but de ses coins est la meilleure façon de le visiter. Le fait d’être entouré de montagnes et de volcans en fait un endroit impactant. Le musée de la soie de Las Hilanderas, l’un des plus remarquables de l’île, l’itinéraire de randonnée autour des pétroglyphes d’El Verde et de son centre d’interprétation, ainsi que le marché particulier des producteurs et agriculteurs locaux qui se tient près du centre-ville, sont des incontournables.

San Andrés y Sauces

San Andrés y Sauces

San Andrés y Sauces. | Shutterstock

Dans le village de San Andrés, vous trouverez les célèbres piscines naturelles d’El Charco Azul et l’une des plus anciennes églises de l’île, l’église San Andrés Apóstol. Pour les amoureux de l’histoire des peuples aborigènes, une visite du parc archéologique d’El Tendal s’impose.

Santo Domingo de Garafía

Santo Domingo de Garafía

Santo Domingo de Garafía. | Pepe Sánchez, Wikimedia

Le village de Santo Domingo de Garafía est l’un des plus charmants villages pour se déconnecter et s’éloigner de la foule de l’île, surtout en été. Vous y trouverez la seule église à deux nefs de La Palma, datant du XVIe siècle, et le belvédère El Chorro, qui offre des vues extraordinaires. Le village est connu pour son fromage exquis. En fait, il est considéré comme le lieu avec le meilleur fromage de l’île.

Porís de Candelaria

Porís de Candelaria

Porís de Candelaria. | Shutterstock

Le village de Porís de Candelaria est un bijou niché à l’intérieur d’une grotte ouverte au ciel. Un village construit dans la côte la plus sauvage de l’île. Cette grotte de 50 mètres de haut abrite des maisons blanches centenaires, construites pour se protéger de la chaleur de l’île en été. Il est possible de se baigner ici et de faire de la plongée libre pour examiner ses riches fonds marins.

Fuencaliente

Fuencaliente

Fuencaliente. | Shutterstock

Fuencaliente est entouré de vignobles qui ajoutent une teinte verte unique au paysage noire et volcanique. C’est une région marquée par les éruptions. Vous y trouverez l’un des plus beaux volcans de La Palma, le volcan San Antonio. C’est un village fréquenté par les randonneurs qui traversent la route des volcans de La Palma. La plage d’Echentive est également célèbre. Elle est apparue après l’éruption du volcan Teneguía et a la particularité d’avoir de petites piscines d’eau cristalline. Une visite essentielle est celle des mines de sel Salinas de Fuencaliente, qui extraient du sel marin depuis 1967. Les environs du village ont été déclarés espace national d’intérêt scientifique.

Barlovento

Barlovento

Barlovento. | Shutterstock

Le charme de Barlovento ne tient pas tant à son architecture qu’à l’endroit où il se trouve. Ony trouve des paysages aussi spectaculaires que les cônes volcaniques de La Laguna, situés dans la réserve naturelle de Guelguén. Les piscines de La Fajana, l’une des principales attractions touristiques de la région, sont particulièrement remarquables. C’est une destination idéale pour déguster la gastronomie la plus traditionnelle de l’île, avec des recettes basées sur les produits locaux, comme la chèvre ou différentes espèces de poissons.


About the author