Tresviso, le village le plus isolé de Cantabrie

Le nom de Tresviso a une signification en soi. Il provient d’une évolution de l’expression latine trans visum, qui a dérivé en cantabrique tres-visu. Les experts assurent que cela signifie “derrière l’abîme”. Bien que cela ne soit pas officiellement confirmé, une promenade dans ses environs peut rendre compte de cette sensation d’être suspendu au milieu de nulle part. Derrière tout. L’histoire de ce village, considéré comme le plus isolé de Cantabrie, remonte au début du Moyen Âge. Il suffit de se demander comment, à quelle époque et de quelle manière un groupe de personnes a fini par construire une maison dans ce refuge entre les montagnes. Lieu imprenable depuis sa fondation, il continue d’être un coin d’accès complexe.

Tresviso est situé à la frontière occidentale de la province de Cantabrie, à la limite des Asturies. En fait, la seule façon de l’atteindre, par la route, est de partir du village asturien de Sotres. C’est un voyage qui force le respect de ceux qui ont l’impression d’envahir la montagne. Pour ceux qui veulent le traverser à pied, ce village cantabrique peut être couronné à partir de la rivière Urdón, un parcours qui vaut la peine d’être fait au moins une fois dans sa vie.

Tresviso caché parmi les montagnes

Tresviso caché parmi les montagnes. | shutterstock

Ce que les visiteurs recherchent et ce qu’ils trouvent à Tresviso

Tresviso existe en dehors du bruit du monde. Bien sûr, ce concept, qui peut être porté à un niveau romantique-bucolique, a ses énormes défauts. Non seulement le dépeuplement qui frappe des régions comme celle-ci, mais aussi les conditions auxquelles, en de nombreuses occasions, ses habitants sont soumis. L’absence ou le manque de services de base ou les conditions météorologiques, comme les chutes de neige, qui peuvent isoler Tresviso pendant des semaines.

Avec une soixantaine d’habitants, ce petit village est, en tout cas, un lieu de déconnexion de la cohue et du bruit pour le voyageur. C’est aussi un endroit pour se rencontrer avec la nature. Tresviso est un balcon vers les montagnes des Pics d’Europe.

À 900 mètres au-dessus du niveau de la mer, c’est le village le plus élevé de Cantabrie. On peut y profiter de son église, qui date du début du XXe siècle, de ses établissements locaux et de ses promenades sans stress. Tôt ou tard, on devrait être encouragé à emprunter l’un des nombreux sentiers de randonnée qui sillonnent le village.

Comprendre les Pics d’Europe

La route Tresviso-Urdón est l'une des préférées des amateurs de montagne

La route Tresviso-Urdón est l’une des préférées des amateurs de montagne | Shutterstock

Les vues qu’offre Tresviso sont des vues qui aident le voyageur à comprendre la grandeur des Pics d’Europe, l’un des paysages naturels les plus impressionnants du pays et du continent. Ce parc national est une immersion dans l’immensité des montagnes en particulier, de la nature en général, une sensation qui peut être vécue à partir de ce coin de Cantabrie.

La vallée de l’Urdón s’étend en dessous de Tresviso. Il fait partie du bassin de la rivière susmentionnée, qui coule dans une gorge peuplée d’une forêt de chênes et d’autres espèces. La route qui relie la rivière et le village est l’un des itinéraires préférés des alpinistes et des randonneurs, car bien qu’elle comporte une certaine difficulté, tant le voyage que la destination, en montée ou en descente, en valent la peine. Une autre des routes qui partent du village est celle qui mène au sommet de la Horcadura del Cantu, qui atteint une altitude de 1 200 mètres. De là, vous pouvez contempler, aux meilleurs jours, le grand massif central du parc.

Une des images que l'on peut apprécier dans ce parcours entre village et rivière

Une des images que l’on peut apprécier dans ce parcours entre village et rivière | Shutterstock

Visiter Tresviso, c’est visiter un village unique. Parce qu’on comprend mieux les terribles conséquences du dépeuplement et de l’isolement, mais aussi parce qu’on se sent plus proche que jamais de la nature et de ce que la planète a à offrir.


About the author

Setenil de las Bodegas, un village unique d’Andalousie

Setenil de las Bodegas est l'un des villages de la belle route des villages blancs de Cadix, située dans la Read more

San Vicente de la Barquera

[vc_row][vc_column][vc_custom_heading text="Le pont le plus long au-dessus du marécage" font_container="tag:h2|text_align:left|color:%23000000" google_fonts="font_family:PT%20Sans%20Narrow%3Aregular%2C700|font_style:700%20bold%20regular%3A700%3Anormal"][vc_column_text]Le village de San Vincente de la Barquera, logé entre Read more

Santoña
Dónde dormir en Santoña

[vc_row][vc_column][vc_custom_heading text="Capitale de l’anchois" font_container="tag:h2|text_align:left|color:%23000000" google_fonts="font_family:PT%20Sans%20Narrow%3Aregular%2C700|font_style:700%20bold%20regular%3A700%3Anormal"][vc_column_text]Entourée de montagne, marécage et ria, Santoña est comme une île en terre ferme. Elle Read more

Santillana del Mar
Dónde dormir en Santillana del Mar

[vc_row][vc_column][vc_custom_heading text="Village immaculé et Musée du Marquis de Santillana" font_container="tag:h2|text_align:left|color:%23000000" google_fonts="font_family:PT%20Sans%20Narrow%3Aregular%2C700|font_style:700%20bold%20regular%3A700%3Anormal"][vc_column_text]Malgré son nom, Santillana n’est pas au bord de la Read more

Potes
Dónde dormir en Potes

[vc_row][vc_column][vc_custom_heading text="Seigneurie de l’”Infantado” et capitale du Liebana" font_container="tag:h2|text_align:left|color:%23000000" google_fonts="font_family:PT%20Sans%20Narrow%3Aregular%2C700|font_style:700%20bold%20regular%3A700%3Anormal"][vc_column_text]La petite ville de Potes sur le flanc sud des Pics Read more