San Nicolás de Bari, la Chapelle Sixtine de Valence

L’église de San Nicolás de Bari est l’un des joyaux les plus fascinants de la Communauté Valencienne. À tel point qu’elle est populairement connue sous le nom de la Chapelle Sixtine de Valence, tout comme l’église de la Virgen del Ara  en Estrémadure. Cette dénomination si particulière provient de sa restauration en 2016, bien qu’elle ait été classée Monument Historique Artistique National depuis 1981. Située dans le centre historique de la ville c’est le parfait exemple de la coexistence d’un édifice à l’architecture gothique du XVe siècle avec une décoration baroque frappante du XVIIème siècle.

san nicolas de bari

Photo : Shutterstock

Une œuvre picturale majestueuse

Les fresques de l’église de San Nicolás de Bari et de San Pedro Mártir à Valence brillent à la suite de leur dernière restauration. Il est difficile de ne pas rester stupéfait en contemplant les chapelles, les autels et les voûtes de l’église, soignés dans les moindres détails. Plusieurs restaurations eurent lieu tout au long de son histoire, comme celle qui fut faite sur ordre de la famille Borja entre 1419 et 1455. C’est à ce moment que la voûte à nervures gothique de la nef centrale fut réalisée.

san nicolas de bari

Nef centrale | Shutterstock

Deux cents ans plus tard, entre 1690 et 1693, l’intérieur de l’église fut recouvert d’une décoration baroque. Dans le même temps, des fresques furent ajoutées à la nef centrale qui représente des scènes de la vie des deux saints patrons de la paroisse, San Nicolás de Bari et San Pedro Mártir. La conception en fut réalisée par Antonio Palomino et la peinture par son disciple Dionís Vidal en 1700. Les peintures montrent des scènes de leur enfance, de leur prédication, des miracles accomplis et de leur mort.

san nicolas de bari

Paroisse-Musée de San Nicolás à Valence | sannicolasvalencia.com

Lunettes consacrées à San Pedro martyr en haut, lunettes consacrées à San Nicolas en bas avec la rosace à l’est et le grand autel à l’ouest.

Sur les peintures, vous pouvez observer des ouvertures fictives qui évoquent le ciel. Quant aux scènes de la vie des saints, la voûte est divisée en deux parties, correspondant à chacun des saints. Les deux convergent dans le presbytère créant une gloire des anges et des architectures fictives. Ce sont près de 2 000 m2 de peinture qui témoignent de la magnificence de l’église.

san nicolas de bari

Le Grand Autel | Shutterstock

Quant à l’autel principal c’est un autre des joyaux à signaler dans l’église de San Nicolás de Bari. Son retable est flanqué de colonnes salomoniques ainsi que de sculptures des deux saints. Sur le haut domine une peinture de la Vierge à l’Enfant. À noter également les 12 chapelles qui encadrent le temple à droite et à gauche. On y voit un grand nombre d’images religieuses, dont certaines ont plus de 100 ans.

Dans les chapelles et la salle capitulaire de l’église se trouvent des œuvres de peintres tels que Rodrigo de Osona, Juan de Juanes, Fernando Yáñez de Almedina, Vicente Macip et Jacinto Espinosa, entre autres. Quant à la sculpture, certaines sont des œuvres d’Ignacio Vergara, Francisco Salzillo ou Enrique Tamarit.

san nicolas de bari

Peintures | Shutterstock

Chaque lundi, l’église de San Nicolás de Bari accueille des centaines de visiteurs qui font les dénommées “Caminatas a San Nicolás” ou la Dévotion à San Judas Tadeo. Une chapelle est consacrée à ce dernier, à laquelle viennent les fidèles, car c’est le patron des causes perdues, des cas impossibles. Les fidèles viennent le toucher pour lui demander une grâce.

Ces pèlerinages à Saint-Nicolas sont un rituel effectué pour que le saint exauce un souhait. Celui qui vient supplier le saint doit le faire pendant trois lundis consécutifs en cheminant jusqu’à l’église en gardant le silence pendant le parcours.

Temple romain, mosquée et église

L’église San Nicolás de Bari est située dans le centre historique de Valence, plus précisément sur la rue Caballeros. Autrefois, c’était une rue orientée est-ouest qui appartenait à la Valentia Edetanorum, une ville fondée en l’an 138 avant J.- C. par les Romains. Dans les environs de la place de San Nicolás, des restes funéraires correspondant à un temple romain ont été découverts. Après cela, pendant une courte période de temps, ce fut un temple paléochrétien wisigothique. Avec l’arrivée des musulmans dès le VIIIe siècle, une mosquée a été construite à sa place.

En 1238, lorsque le roi Jacques Ier d’Aragon conquit Valence, la mosquée fut de nouveau modifiée jusqu’à ce qu’elle soit consacrée comme paroisse chrétienne. C’était l’un des 12 premiers temples chrétiens de la ville après la reconquête. Ainsi, l’Ordre des Dominicains, également appelé Prêcheurs, le reçoit sous forme de don. Ce sont eux qui baptisent l’église en l’honneur de Saint Nicolas de Bari. Quelques années plus tard, l’ordre a ajouté un autre saint à la dénomination de la paroisse, le premier martyr du dominicain, San Pedro Mártir.

san nicolas de bari

Église San Nicolás de Bari aujourd’hui | Shutterstock

Pendant la guerre civile espagnole, l’église subit de graves dommages. Le temple a été pillé et transformé en entrepôt. Les chapelles ont été détruites. En 1981, il a été déclaré monument historique-artistique national, bien que jusqu’au 21ème siècle la restauration picturale et architecturale n’ait pas été effectuée, ce qui rend à l’église de San Nicolás de Bari toute sa luminosité et sa splendeur.


About the author

Gazeo et Alaitza
Gazeo y Alaitza

[vc_row][vc_column][vc_custom_heading text="Les villages aux peintures murales si énigmatiques" font_container="tag:h2|text_align:left|color:%23000000" google_fonts="font_family:PT%20Sans%20Narrow%3Aregular%2C700|font_style:700%20bold%20regular%3A700%3Anormal"][vc_column_text]Gazeo et Alaitza sont deux petits villages de la Plaine d’Alava, Read more

Les gares de Bilbao les plus artistiques
estaciones de bilbao

[vc_row][vc_column][vc_column_text]Le Chemin de Fer arriva à Bilbao le 1er. Mars 1863, par la ligne Bilbao – Orduña. Très vite, la Read more

Alcázar des rois chrétiens de Cordoue

[vc_row][vc_column][vc_column_text]L’Alcázar des rois chrétiens de Cordoue est une construction de défense située sur les rives du Guadalquivir. Il fait partie Read more

Palais royal de Madrid

[vc_row][vc_column][vc_column_text]Le Palais royal de Madrid, situé dans la zone du Madrid des Habsbourg, a été la résidence et siège de Read more

Église San Miguel de Lillo

[vc_row][vc_column][vc_column_text]San Miguel de Lillo est une église préromane d’Asturies située sur le mont Naranco près de Santa María del Naranco. [/vc_column_text][vc_tta_accordion][vc_tta_section Read more