Temple de Debod

Le Temple de Debod ou Temple d’Amon, datant du IIe siècle av. J.-C., est un temple égyptien situé à Madrid offert par l’Egypte en 1968.

 Le Temple de Debod a été construit au début du IIe siècle av. J.-C. sur ordre d’Adijalamani, roi de Méroé, comme lieu de culte pour Isis et Amon. Plus tard, les monarques ptolémaïques agrandirent le temple, construisant de nouvelles salles autour de celles d’origine. 

Déjà sous la domination romaine, les empereurs Auguste, Tibère et Hadrien achèvent la construction et la décoration de l’édifice. Au VIe siècle, lors de l’arrivée du christianisme, ainsi que pour d’autres temples comme celui de File, il est fermé et abandonné. 

Avec la construction du haut barrage d’Assouan en 1907, de nombreux bâtiments restaient sous l’eau presque toute l’année. C’est donc que l’Égypte demande l’aide de l’UNESCO pour sauver les monuments nubiens submergés. Aux années 1960, l’Espagne participe à ces missions de “sauvetage”. 

Pour remercier quelques-unes des nations qui ont participé, l’Egypte décide de céder quatre temples. Le Temple de Dendour pour les États-Unis, celui d’Ellesiya pour l’Italie, celui de Tafa pour les Pays-Bas et celui de Debod pour l’Espagne. Après sa reconstruction et sa rénovation, le temple est inauguré en 1972 sur le terrain où siégeait l’ancien Quartier général de La Montaña.

Lithographie du Temple de Debod
Lithographie du Temple de Debod par David Roberts au XIXe siècle

L’extérieur du Temple de Debod.

Le temple est situé sur une plate-forme de pierre qui l’isole du sol. De plus, un étang l’entoure, simulant ainsi l’emplacement original du temple, sur les rives du Nil.

A l’extérieur, deux des pylônes menant au temple sont partiellement conservés. Le bâtiment a un plan quadrangulaire, avec une pièce sur le côté gauche. La façade principale possède une entrée avec linteau et quatre colonnes à chapiteau composite égyptien. Tout le bâtiment est couronné d’une cimaise égyptienne.

Façade principale du temple
Façade principale du temple

L’intérieur du Temple de Debod.

On y accède par un vestibule ou pronaos. La décoration de ses murs, largement disparue, a été réalisée au temps d’Auguste et Tibère. La pièce située à gauche s’appelle mammisi. Elle date également de l’époque romaine et les experts sont encore incapables de déchiffrer sa fonction.

Derrière le vestibule, en face, se trouve le noyau le plus ancien du temple, la chapelle d’Adijalamani. Bien que la majeure partie de la polychromie soit disparue, les reliefs sont encore conservés. Les scènes représentées sont destinées au culte des divinités telles qu’Isis, Hathor, Osiris ou Horus.

Si vous continuez vers l’avant, vous entrerez dans l’antichambre du naos. C’est une petite salle qui précède les trois chapelles à l’extrémité du temple. La chapelle centrale contient un naos de l’époque ptolémaïque. Il était dédié au culte d’Amon et d’Isis. Des deux côtés de la chapelle centrale se trouvaient deux chapelles, probablement dédiées à Osiris et Mihos.

Chapelle d’Adijalamani le naos au fond
Chapelle d’Adijalamani le naos au fond

Traversant le vestibule, vous pouvez également visiter l‘Uabet. Dans cette pièce, les prêtres étaient purifiés. De l’autre côté, il y a un couloir avec des escaliers menant au deuxième étage.

Juste en haut de l’escalier se trouve la chapelle osiriaque. Il s’agit d’une chapelle couverte, située dans l’espace de la terrasse du temple. La pluie n’étant pas favorable à Osiris, cette chapelle a été couverte. Cela empêchait l’eau d’entrer en contact avec la relique du dieu.

À droite de la chapelle osiriaque se trouve la terrasse qui est actuellement couverte par le toit construit lors de sa rénovation. Cet espace était utilisé pour diverses cérémonies, comme le Rituel du Nouvel An.

Dans le temple, on peut aussi trouver différentes maquettes et d’autres pièces dont l’emplacement n’est pas très clair.

Détail des reliefs à l’intérieur
Détail des reliefs à l’intérieur | Miguel Hermoso Cuesta

Adresse: 1 rue de Ferraz. 28008 Madrid.

Téléphone: 913 66 74 15

Voici des infos pour acheter vos tickets ainsi que l’horaire mis à jour du Temple de Debod.

Si vous allez séjourner à Madrid, voici ci-dessous les meilleurs restaurants où manger. En plus, vous pouvez consulter les endroits où vous héberger.


About the author

Autres nouvelles intéressantes
[vc_row][vc_column][vc_column_text]Saint-Jean des rois est un monastère franciscain situé dans la ville de Tolède. C'est l'un Más información
[vc_row][vc_column][vc_column_text]L’Alcázar de Séville est un monument-palais défensif situé dans la ville de Séville. Ses murs Más información
[vc_row][vc_column][vc_column_text]À Palma de Majorque, à côté du Palais Royal de l'Almudaina, derrière les murailles du Más información
[vc_row][vc_column][vc_column_text]La Synagogue El Tránsito ou Synagogue de Samuel ha-Leví est un temple juif du XIVe Más información
[vc_row][vc_column][vc_column_text]Le Palais royal de Madrid, situé dans la zone du Madrid des Habsbourg, a été Más información