La grotte gelée de Casteret, un lac souterrain congelé depuis des milliers d’années

Non loin de la Brèche de Roland, dans le Parc National d’Ordesa et du Mont Perdu, en Aragon, se trouve la grotte gelée de Casteret. Son nom vient du célèbre spéléologue français Norbert Casteret, qui la découvrit en juin 1926. Auparavant, seuls les bergers des environs la connaissaient et populairement sous le nom d’Espluca Negra. Les figures de glace qui s’y forment sont un spectacle visuel dont la beauté surprend.

Situé sur le flanc espagnol des Pyrénées, elle est à plus de 2 700 d’altitude. On la considère comme la plus haute grotte gelée du monde. Depuis sa découverte, de nombreux alpinistes ont traversé cette cavité, de sorte que le surnombre l’a en partie  dégradée. Pour garantir sa conservation, les autorités du Parc National d’Ordesa et du Mont Perdu l’ont fermée au public par une grille, bien que l’on puisse l’apercevoir depuis l’extérieur.

Intérieur de la grotte gelée de Casteret

Photo : Álex Montañés | trekkingaragon.com

À l’intérieur de la grotte gelée de Casteret se cache un glacier souterrain baigné dans un vaste lac gelé.  Depuis les hautes parois de la grotte dégouline de l’eau qui finit par  édifier des formations suspendues de glace, certaines d’entre elles atteignent les 25 mètres de hauteur,  et disparaissent durant l’été. C’est tout un spectacle de glace fossile, d’eau qui s’est congelée depuis des milliers d’années. Elle s’est conservée à l’état solide grâce aux caractéristiques singulières de la grotte, car celle-ci maintient une température constante située au-dessous de 0ºC

Photo : Aglet

Ici, les formations de glace prennent des formes curieuses, des stalagmites et stalactites et même  une cascade connue sous le nom de “le Niagara gelé“. Comme nous l’avons dit précédemment, l’accès à la grotte gelée de Casteret n’est actuellement pas autorisé, et même si l’on pouvait y entrer, cette visite serait réservée aux aventuriers les plus expérimentés, car il faut avoir des connaissances en spéléologie pour y pénétrer. Maintenant, seuls les scientifiques peuvent y accéder pour étudier l’évolution de la glace.

Photo : Daniel García Castellanos

Chaque été, grimpeurs et randonneurs viennent au parc national depuis le refuge de Góriz pour jouir des magnifiques paysages aragonais, entourant des sommets tels que le Mont Perdu, le Cilindro ou le Pic Añisclo. Ils viennent également dans la région dans le but de visiter les clavijas (crampons) de Cotatuer ou la Brèche de Roland, qui se relie, par le cirque de Gavarnie, au parc national des Pyrénées françaises. Ainsi, avant de franchir cette ouverture dans la paroi rocheuse, les Pyrénées aragonaises gardent un as dans leur manche. Sous un éperon rocheux se trouve la grotte gelée de Casteret.

L’accès à la grotte

Le plus facile pour accéder à la grotte gelée de Casteret depuis l’Espagne est le refuge Góriz. De là, il faut environ trois heures pour y arriver, en prenant la route de la Brèche de Roland. Si vous voulez venir depuis la France à travers le Parc National des Pyrénées Occidentales, vous devrez partir du Refuge Sarradet, et traverser la Brèche de Roland jusqu’à atteindre la grotte. Ce trajet est plus court, d’une durée approximative de deux heures.

Cependant, la grotte de Casteret n’est pas la seule dans la région, seulement à Ordesa il y a 35 cavités avec des caractéristiques similaires, bien qu’elles ne soient pas aussi célèbres. Ainsi, au cœur du massif du Mont Perdu, au sein du Parc National, l’existence de grottes à glaces intérieures n’est pas une exception mais si une merveille.

Torla-Ordesa, porte d’accès à la vallée d’Ordesa

Torla

Torla | Photo : Shutterstock

Près du Parc National d’Ordesa et du Mont Perdu se trouvent plusieurs villages intéressants pour compléter la visite. L’un d’eux est Torla-Ordesa, situé dans la vallée glaciaire de la rivière Ara. Sous le massif de Mondarruego, Torla-Ordesa est la porte d’entrée de la vallée d’Ordesa. Cette vallée est connue pour ses paysages impressionnants, sa faune et sa flore, les différents sentiers de randonnée qui la parcourent, ainsi que les activités et les excursions de montagne.

Cascade dans la Vallée d’Ordesa dans les Pyrénées Aragonaises

Cascade dans la Vallée d’Ordesa dans les Pyrénées Aragonaises | Photo : Shutterstock

Dans les zones supérieures de la vallée d’Ordesa, la crête nord attire l’attention, elle va depuis le Mont Perdu jusqu’à Los Gabietos. Une série de pics d’une hauteur supérieure à 3 000 mètres et où s’ouvre la fissure appelée la brèche de Roland. Dans les zones basses, les cascades issues de cette belle vallée glaciaire sont notoires.

Photo principale : Álex Montañés


About the author

Autres nouvelles intéressantes
Les montagnes qui séparent l'Espagne de la France ont façonné l'une des frontières les plus Más información
S’étendant depuis la Navarre jusqu’ à la province de Gérone, les Pyrénées forment la frontière Más información
Lointains et presque perdus, de nombreux petits villages ont réussi à prospérer dans des environnements Más información
Pampaneira est l'un de ces villages méconnus de la province de Grenade où il est Más información
La province de Badajoz, en Estrémadure, est un lieu plein d'histoire, d'art et de tradition. Más información