Merveilles de Huesca à voir au moins une fois dans sa vie

Pour beaucoup, Huesca est la grande inconnue de l’Espagne, on y trouve pourtant des richesses naturelles et culturelles qui méritent le détour. Située au nord du pays, elle est l’une des trois provinces aragonaises. Si vous visitez cette région, ne manquez pas d’aller admirer certaines des merveilles qu’elle renferme et qui sans aucun doute vous surprendront.

L’incontournable patrimoine de Huesca

La cathédrale de Huesca

Cathédrale de Huesca

Cathédrale de Huesca. | Shutterstock

De style gothique, elle a été construite entre les XIIIe et XVIe siècles sur les fondations d’une mosquée arabe. Elle se distingue particulièrement grâce à sa porte principale, sur laquelle on peut admirer différentes sculptures, notamment celle de Saint Laurent, le patron de la ville.

Initialement connue sous le nom de Sainte Église Cathédrale de Jésus Nazaréen, la cathédrale de Huesca est l’un des symboles de la ville. Située en plein cœur de la vieille ville, elle cohabite avec d’autres constructions de grand intérêt tels que l’hôtel de ville, le couvent de San Miguel ou encore le monastère de San Pedro El Viejo, tout proche, et enfin le Musée Diocésain, qui lui est accolé.

La citadelle de Jaca

Vue aérienne de la citadelle de Jaca

Vue aérienne de la citadelle de Jaca. | Shutterstock

La visite de la province de Huesca se poursuit avec la citadelle de Jaca, une forteresse militaire située dans la ville du même nom, qui, jusqu’au XIXe siècle était appelée château de San Pedro. Commandée par Philippe II à la fin du XVIe siècle, c’est l’un des monuments les plus intéressants de la zone de La Jacetania. Ce qui fait son originalité, c’est son plan en cinq pointes qui semble dessiner une étoile.

Voir encore debout tous les éléments qui la composent comme le forum, les casernes, les bastions ou le pont-levis, est spectaculaire. Le monument, pratiquement intact, est l’un des mieux conservés, ce qui rend l’expérience inoubliable.

Panticosa et ses thermes

Panticosa

Panticosa. | Shutterstock

Situé entre les plus hauts sommets des Pyrénées se trouve Panticosa, un magnifique village surtout connu pour ses thermes ancestraux, il abrite en effet l’une des plus anciennes stations thermales du continent européen. En effet, les Romains profitaient déjà à l’époque des eaux thermales de la vallée de Tena.

En plus de pouvoir vous détendre dans les thermes, vous pourrez également arpenter la route des passerelles, un parcours suspendu qui permet d’observer la rivière Caldarés depuis les hauteurs et qui mène jusqu’au belvédère O Calvé. Et, si votre visite tombe durant les mois d’hiver et que vous êtes amateur de glisse, ne passez pas à côté de la célèbre station de Formigal-Panticosa, l’une des meilleures stations de ski d’Espagne.

La nature dans la province de Huesca

Le château de Loarre

Château de Loarre

Château de Loarre. | Shutterstock

Depuis sa position de vigie sur un promontoire rocheux, le château de Loarre nous surplombe de sa présence. Cet incroyable édifice du XIe siècle extrêmement bien conservé mérite amplement une visite. Construit sur de la roche calcaire, ce qui constitue un énorme avantage défensif contre les sièges, il est également encerclé par une muraille spectaculaire datant du XIIIe siècle, encore visible aujourd’hui. Cet endroit a joué un rôle crucial dans la reconquête chrétienne et fut, des siècles plus tard, le théâtre de plusieurs films. En posant les yeux sur ce château, l’on se sent transporté à l’époque des chevaliers.

Le monastère de San Juan de la Peña

Monastère de San Juan de la Peña

Monastère de San Juan de la Peña. | Shutterstock

Situé dans un lieu hors du commun, le monastère de San Juan de la Peña est devenu au Moyen-Âge le monastère le plus important de la région. Construit au début du Xe siècle dans le renflement d’un gigantesque rocher qui le protège, le monastère abrite le panthéon royal, où de nombreux rois d’Aragon ont été enterrés.

Cet endroit qui allie histoire et nature doit absolument figurer sur votre liste si vous visitez la région. De plus, il fait également partie du tronçon aragonais du Chemin de Saint-Jacques de Compostelle.

Le désert des Monegros

Désert des Monegros

Désert des Monegros. | Shutterstock

En suivant l’itinéraire au travers de la région, nous arrivons au désert des Monegros. Un paysage singulier au caractère désertique causé par le vent, l’érosion et les faibles précipitations. Situé entre Huesca et Saragosse, ce paysage d’une grande beauté, unique en Espagne, présente une faune et une flore particulièrement variées, ainsi que des paysages spectaculaires dessinés par ses collines, ses plaines, ses steppes et ses ravins.

De nombreux sentiers de randonnée permettent de le visiter et il s’agit notamment d’une très bonne option pour les randonnées en 4×4. Information insolite : plusieurs bunkers et installations militaires y ont été construits, comme le bunker du célèbre écrivain George Orwell, qui peut être visité aujourd’hui.

L’incroyable muraille de Finestres

Muraille de Finestres

Muraille de Finestres. | Shutterstock

Affectueusement surnommée la « Grande muraille de Chine de Huesca » en raison de sa ressemblance avec la célèbre construction chinoise, la muraille de Finestres est une merveille géologique frappante dans les gorges de Mont-rebei qui surprendra sans l’ombre d’un doute ses visiteurs. Plongée en pleine nature, la muraille est constituée de parois rocheuses verticales s’élevant des eaux du réservoir de Canelles.

Pour admirer ce spectacle de la nature, vous pouvez suivre différents sentiers à pied. L’un d’entre eux passe par l’ancien village de Finestres, désormais totalement abandonné. Si vous êtes passionné de tourisme sportif, vous pouvez également faire la randonnée en VTT ou bien naviguer au fil de l’eau sur le réservoir en kayak, et passer au travers des “parois” de la muraille.

Parc national d’Ordesa et du Mont Perdu

Parc national d'Ordesa et du Mont Perdu

Parc national d’Ordesa et du Mont Perdu. | Shutterstock

Impossible de ne pas faire figurer sur la liste le joyau des Pyrénées : le parc national d’Ordesa et du Mont Perdu est un espace naturel protégé de la région de Huesca situé dans les Pyrénées aragonaises. Entre autres distinctions, il a été classé réserve biosphère et patrimoine de l’humanité par l’Unesco.

On trouve dans ce parc plusieurs vallées ainsi que le massif du Mont Perdu, la plus haute montagne calcaire d’Europe. Il abrite également l’un des derniers glaciers de la péninsule ibérique, entre autres merveilles naturelles. Un paysage karstique époustouflant qui laissera sans voix les passionnés de haute montagne.

Vous pouvez lire cet article en espagnol ici.


About the author