Les grottes d’Hercule, un voyage vers les dessous de Tolède

Toletum, VIIIe siècle. Le roi Don Rodrigo, le dernier monarque wisigoth, a régné sur la péninsule ibérique. Au cœur de la capitale de l’époque, il y avait des grottes fermées par une porte pleine de chaînes sur laquelle on pouvait lire une inscription : “N’approchez pas si vous craignez la mort”. L’endroit était connu sous le nom de Maison des Chaînes et était censé être l’ancien sous-sol du palais d’Hercule bâti au centre de la ville. Une cave remplie de trésors inestimables dont l’accès était interdit aux mortels.

Au fil du temps, caque roi wisigoth qui gouvernait le pays mettait chacun une chaîne sur la porte. Jusqu’à ce que Don Rodrigo arrive. Le monarque wisigoth, attiré par les promesses de trésors, voulut entrer, il brisa les serrures et s’enfonça dans les profondeurs du sous-sol. À l’intérieur, il a trouvé un parchemin avec un dessin d’hommes étranges avec des épées courbées et des turbans sur la tête. Le lieu, toujours debout, était la grotte d’Hercule et ces dessins, la prophétie de la conquête musulmane. Don Rodrigo avait, sans le savoir, déclenché le début de la fin de Toletum.

Entrée des grottes d'Hercule à Tolède

Entrée des grottes d’Hercule à Tolède. | Wikimedia sous licence CC BY-SA 4.0.

L’histoire des grottes d’Hercule à Tolède

L’histoire décrite dans le paragraphe précédent est la légende entourant les grottes d’Hercule, une légende qui a survécu à Tolède depuis plus de1000 ans. En dehors de tout cela, on dit qu’Hercule, fondateur de la ville de Tolède, y pratiquait les arts magiques et la nécromancie. Tout cela en termes de tradition populaire.

En ce qui concerne l’histoire, ce que l’on sait avec certitude des grottes d’Hercule, c’est qu’elles étaient autrefois situées sous l’église San Ginés, jusqu’en 1841, date à laquelle l’édifice a été démoli. Avant cela, on pense qu’il y avait une mosquée ici et, encore plus loin dans le temps, on parle de l’existence d’un temple wisigothique. Le mur d’entrée de San Ginés est conservé, où plusieurs reliefs wisigothiques sont encastrés.

De même, depuis le début du XXe siècle, le site est considéré comme d’origine romaine, bien que sa fonction soit inconnue. Cette situation a perduré jusqu’en 2004, lorsque le ville a encouragé la réalisation de recherches archéologiques partielles sur le site. Cela a permis de conclure que les grottes ont été construites au 1er siècle et ont servi de citerne d’approvisionnement en eau dans le Tolède romain.

Les grottes d’Hercule à Tolède

Situées dans la rue Callejón de San Ginés, nom hérité de l’église du même nom, les grottes d’Hercule constituent une attraction touristique de grand intérêt. Les installations peuvent être visitées du mardi au samedi entre 12h00 et 14h00 et 17h00 et 19h00. L’accès est gratuit. Dans la première salle, vous pourrez admirer des expositions temporaires, tandis qu’un escalier en colimaçon mène à la citerne romaine.

D’ailleurs, cet espace a subi une profonde transformation à une date qui reste à déterminer. La construction originale était couverte de grandes pierres de taille en granit et l’intérieur était divisé en deux par trois arcs en granit. Selon les experts, “au-dessus des deux nefs résultantes, deux voûtes ont été construites avec des blocs de calcaire blanc”.

Mais si les grottes sont curieuses à voir, ce qui frappe le plus, c’est sans doute l’aura de mystère qui les entoure. Il ne s’agit pas seulement de la légende d’Hercule, les grottes seraient également reliées à une série de galeries souterraines qui s’étendent jusqu’à la périphérie de Tolède et s’élargissent pour laisser place à de grandes salles voûtées.

Ainsi, en 1564, le cardinal Silíceo a ordonné l’exploration de la grotte. Cependant, ils sont tombés sur une chute d’eau et ont décidé d’abandonner. Près de trois siècles plus tard, en 1839, une deuxième expédition descend la cascade pour atteindre un ossuaire. En 1851, quelques soldats ont découvert une salle souterraine que nous savons maintenant être la citerne, mais il y aura toujours la question de savoir s’il y a quelque chose d’autre derrière les murs de la grotte…

Que voir aux environs des grottes

Les Grottes d’Hercule sont situées dans le centre de Tolède, à quelques mètres de la cathédrale. En effet, en cinq minutes à peine, vous pouvez mettre les pieds dans cet impressionnant temple gothique. Mais ce n’est que le début. La ville des trois cultures est pleine de monuments à chaque pas, combinant l’architecture musulmane, chrétienne et juive. Outre la cathédrale, il faut visiter absolument l’Alcazar, le monastère San Juan de los Reyes et la synagogue Santa María La Blanca.

Intérieur de la cathédrale de Tolède

Intérieur de la cathédrale de Tolède. | Shutterstock

Tolède est également une ville célèbre pour avoir été le lieu de résidence d’El Greco pendant la majeure partie de sa vie. La métropole lui rend hommage dans le Musée du Greco, qui rassemble une vaste production de l’artiste. Bien que son œuvre la plus populaire se trouve dans l’église paroissiale Santo Tomé. Il s’agit du tableau L’enterrement du comte d’Orgaz, également visitable.

Mais plus en rapport avec les grottes d’Hercule, il y a les dessous de Tolède. Car sous la capitale de La Manche se cache une autre ville pleine de labyrinthes, de galeries et de légendes. Parmi ces lieux, citons les bains romains, les bains de Cenizal, les bains arabes de l’Ángel ou les cachots de l’auberge de la Hermandad. De nombreuses agences organisent des visites de ces lieux cachés.

Photo principale : Wikimedia sous licence CC BY-SA 4.0.


About the author

Almuñécar, capitale de la Côte tropicale

La capitale de la Côte Tropicale est entourée de paysages magnifiques et uniques avec des vestiges romains et Nasrides. Le Read more

Almansa
Dónde dormir en Almansa

[vc_row][vc_column][vc_custom_heading text="Château emblématique et Bataille transcendantale" font_container="tag:h2|text_align:left|color:%23000000" google_fonts="font_family:PT%20Sans%20Narrow%3Aregular%2C700|font_style:700%20bold%20regular%3A700%3Anormal"][vc_column_text]Almansa est une ville épique, à cause de son château si disputé, et Read more

Albacete
Dónde dormir en Albacete

[vc_row][vc_column][vc_custom_heading text="Le Modernisme dans La Manche" font_container="tag:h2|text_align:left|color:%23000000" google_fonts="font_family:PT%20Sans%20Narrow%3Aregular%2C700|font_style:700%20bold%20regular%3A700%3Anormal"][vc_column_text] La ville d´Albacete est la plus peuplée et la plus industrielle de Read more

Alcala del Jucar
Alcala del Jucar

[vc_row][vc_column][vc_custom_heading text="Le village-grotte" font_container="tag:h2|text_align:left|color:%23000000" google_fonts="font_family:PT%20Sans%20Narrow%3Aregular%2C700|font_style:700%20bold%20regular%3A700%3Anormal"][vc_column_text]Alcalá del Jucar est située dans la Hoz (canyon) de la Rivière Jucar. Coincée sur une Read more

Valdepeñas
Dónde dormir en Valdepeñas

[vc_row][vc_column][vc_custom_heading text="Capitale du vin de La Mancha" font_container="tag:h2|text_align:left|color:%23000000" google_fonts="font_family:PT%20Sans%20Narrow%3Aregular%2C700|font_style:700%20bold%20regular%3A700%3Anormal"][vc_column_text]Sa situation géographique fit que les Rois Catholiques la choisirent pour s’y Read more