7 endroits pour profiter du printemps en Espagne

Avec l’arrivée du printemps, le temps est beau et le nombre d’heures de jour augmente. Nous avons envie de réactiver ou, au mieux, de prolonger nos promenades quotidiennes. Les week-ends sont l’occasion de découvrir des endroits où l’on peut plus que jamais profiter de la nature. La floraison arrive également en Espagne, couvrant les vallées et les champs d’Espagne, ajoutant une valeur à tout ce qui précède. Les fleurs naissent et les couleurs inondent le pays. Dans ce contexte, il y a des coins qui semblent sortir d’un conte de fées. D’une carte postale irréelle qui, pourtant, est aussi réelle que l’hiver qui commence à nous abandonner.

L’inattendu parc Quinta de los Molinos, à Madrid

Les amandiers sont la marque du parc Quinta de los Molinos

Les amandiers sont la marque du parc Quinta de los Molinos. | Shutterstock

Il est peut-être inattendu de trouver quelque chose comme cela dans l’interminable rue d’Alcalá à Madrid. Le parc Quinta de los Molinos, comme des centaines d’autres parcs dans toute l’Espagne, célèbre la beauté des amandiers en fleur entre les mois de février et mars. En plus d’une promenade à couper le souffle, ce parc a un caractère culturel clairement marqué. Il a également une histoire qui vaut la peine d’être découverte.

Brihuega ou le pouvoir de la lavande, Guadalajara

Champs de lavande de Brihuega

Champs de lavande de Brihuega | Shutterstock

Le pouvoir de la lavande est le suivant : elle est capable d’hypnotiser par sa simple existence. Non seulement à cause de cette odeur caractéristique, si agréable et si enveloppante, mais aussi à cause des images qu’elle crée. Les champs de lavande de Brihuega, qui fleurissent entre mars et avril, n’ont rien à envier aux célèbres champs de lavande de Provence.

Le spectacle des pêchers de Cieza, Murcie

Cieza et ses pêchers en fleurs, un vrai spectacle

Cieza et ses pêchers en fleurs, un vrai spectacle. | Shutterstock

Un spectacle pour les sens. Cette municipalité de Murcie, située dans la région de la Haute Vallée de la rivière Segura, propose chaque année des cartes postales en rose. Mais ce rose rejoint aussi le vert et le jaune des champs environnants, les montagnes imposantes de la région et le bleu habituel du ciel.

La vallée calme de Caderechas, Burgos

Les cerisiers en fleurs dans la vallée de Calderechas

Les cerisiers en fleurs dans la vallée de Calderechas. | Shutterstock

Des villages traditionnels qui conservent leur architecture traditionnelle, une gastronomie qui n’a jamais laissé le voyageur indifférent et une vallée dominée par les sensations, voilà ce que l’on trouve quand on débarque dans ce coin de Burgos. Le Nord a beaucoup à dire au printemps. La vallée de Caderechas est couverte de blanc et de fleurs de cerisier, elle a le goût et l’odeur des pommes Reineta et des pinèdes de la région.

De la couleur infinie à Aitona, Lérida

Aitona et les fleurs de pêcher

Aitona et les fleurs de pêcher | Shutterstock

Presque à la frontière avec l’Aragon se trouve cette petite municipalité d’à peine 2 000 habitants, qui se présente pourtant comme un autre de ces lieux infinis. Le verger de pêchers en fleurs qui caractérise l’endroit offre un paysage sans fin. Il s’étend devant les yeux du visiteur d’un rose intense qui se fond avec les autres couleurs typiques de cette belle région de Lérida.

La nature dans sa forme la plus pure dans la vallée du Guadalest, Alicante

La vallée du Guadalest et ses amandiers

La vallée du Guadalest et ses amandiers. | Shutterstock

Guadalest est l’un des villages les plus impressionnants de la géographie espagnole, et c’est aussi le bon endroit où se rendre lorsque le printemps arrive. Ses belles formes sont teintées de blanc lorsque les amandiers caractéristiques de la région fleurissent, et découvrir les itinéraires qui sont tracés autour d’eux est une expérience tout à fait satisfaisante. Il ne faut pas quitter l’endroit sans comprendre aussi l’importance de cette petite ville animée.

La gloire bien méritée de la vallée du Jerte, en Estrémadure

Des cerisiers dans la vallée du Jerte

Des cerisiers dans la vallée du Jerte. | Shutterstock

Le sage proverbe populaire espagnol dit que certains portent la gloire et d’autres cardent la laine, et en de nombreuses occasions il est facile de s’identifier à cette expression. Toutefois, elle ne peut pas s’appliquer à la vallée du Jerte. Quand on pense à la floraison, au printemps, on imagine presque immédiatement ce coin d’Estrémadure qui est plein de visiteurs en ces beaux mois. Cette renommée, cette association, est méritée. On ne peut pas le comprendre si vous n’avez pas marché sur cette région, mais une fois que vous l’avez fait… La Vallée du Jerte est un incontournable pour toujours.


About the author

Calpe, un joyau d’Alicante

La ville du rocher D’Ifash et des corsaires La ville de Calpe fut édifiée à l’ombre de son rocher et Read more

Altea, un joyau de la Costa Blanca

La capitale culturelle de la Communauté valencienne et située sur une petite colline, Altea est considérée comme l’une des plus Read more

Que voir à Alicante

Alicante est sans aucun doute connue pour ses plages. Cette ville de la Communauté valencienne se distingue par la qualité Read more

Visiter Carthagène en 2 jours : les incontournables à faire

Ville de la province de Murcie, Carthagène possède une baie extraordinaire où différentes cultures se succédèrent depuis plus de deux Read more

La route à travers le nord d’Estrémadure

[vc_row][vc_column][vc_column_text]On pourrait dire que l’Estrémadure en Espagne-España est comme un géant qui se cacherait entre les multiples territoires qui forment Read more