11 fenêtres sur les profondeurs marines de l’Espagne

Pour profiter de certaines des nombreuses espèces marines qui vivent dans les eaux de l’Espagne, il n’est pas nécessaire de plonger très profondément. Plongée sous-marine, snorkeling, apnée ou simple baignade… Chacune de ces options vous permettra d’apercevoir certaines des plus de 10 000 espèces marines du pays.

Îles Cíes

Les îles Cíes, en Galice

Les îles Cíes, en Galice | Shutterstock

Intégrées dans le parc national des îles de l’Atlantique en Galice, les îles Cies s’étendent sur neuf plages de sable blanc et fin. Dans ses eaux cristallines, il est possible d’observer des tortues, des phoques, des dauphins et, parfois, des baleines. À sa surface vivent également une grande variété d’oiseaux, que l’on peut observer depuis les observatoires qui sont disséminés sur l’île.

Plage du Silencio

La plage du Silencio

La plage du Silencio. | Shutterstock

À environ une demi-heure de route du joli village asturien de Cudillero, tout près du petit village de Castañeras, mais isolée du monde, s’ouvre la plage du Silencio. Entre des falaises de plus de 100 mètres, sa situation géographique, ainsi que d’autres facteurs, transforment la féroce mer Cantabrique en un chat ronronnant. Les eaux calmes font de cette enclave un bon endroit pour la plongée sous-marine ou la plongée avec tuba, où vous pouvez plonger à une profondeur de 18 mètres.

Îles Medes

Plongeur dans les eaux des îles Medes

Plongeur dans les eaux des îles Medes | Shutterstock

Plus à l’est, sur la Costa Brava de Catalogne, à moins d’un kilomètre de la côte de l’Estartit, sept îlots émergent de la Méditerranée. Il s’agit des îles Medes, un archipel qui fait partie du parc naturel du Montgrí et qui a été déclaré réserve marine en 1990. Des prairies d’algues et des espèces de phanérogames, un type de plantes, peuplent les fonds marins des Mèdes. Dans ses eaux, où la pêche est interdite depuis 1983, des animaux tels que le mérou, la dorade, le bar et même les grands dauphins se promènent librement.

Îles Columbretes

Les îles Columbretes

Les îles Columbretes | Shutterstock

Il y a environ deux millions d’années, des changements dans la croûte terrestre le long de la côte méditerranéenne ont donné naissance aux îles Columbretes. Situé à 48 kilomètres de Castellón, cet ensemble de quatre groupes d’îles volcaniques est classé comme Réserve naturelle sur ses 19 hectares de terre, tandis que ses 5 500 hectares d’eau sont classés comme Réserve naturelle. Les récifs, bancs et hauts-fonds qui peuplent ses profondeurs constituent un important refuge naturel pour un grand nombre d’espèces sous-marines. La présence de corail rouge et d’algues se fait remarquer.

Cap de Palos

Deux poissons sous la mer à Cap de Palos

Deux poissons sous la mer à Cap de Palos | Shutterstock

Plus facile d’accès que les îles susmentionnées, le Cap de Palos se trouve dans la région de Murcie, se présente comme une très bonne option pour la plongée en apnée, la plongée sous-marine ou la plongée en scaphandre autonome. En 1995, la zone située entre le Cap de Palos et Bajo de Fuera a également été nommée réserve marine.

Cap de Gata

La plage de Los Genoveses à Cap de Gata

La plage de Los Genoveses à Cap de Gata | Shutterstock

Le parc naturel de Cap de Gata-Níjar, situé à Almeria, est l’un des écosystèmes les plus secs d’Europe et a été reconnu par l’UNESCO comme une réserve de biosphère. Sur ses fonds marins, la fragile posidonie océanique, très sensible aux changements environnementaux, s’étend en vastes prairies sous-marines. Cette plante abrite des crabes, des poulpes et des poissons comme la nacre, le bivalve… Sur ses fonds rocheux, la posidonie laisse place aux algues et les nacres se transforment en mérous. Ses eaux sont propres et transparentes.

Plage de Rijana

Coucher de soleil sur la plage de Rijana, Grenade

Coucher de soleil sur la plage de Rijana, Grenade | Shutterstock

Avec ses eaux claires et chaudes, la plage de Rijana est une bonne option pour visiter la faune marine de Grenade. Cachée des regards indiscrets, cette page de 250 mètres de long est plus facile d’accès qu’il n’y paraît au premier abord. Rijana est entouré d’escarpements qui descendent jusqu’aux fonds marins, qui peuvent atteindre une profondeur de 15 mètres. Le parablennius pilicornis, très coloré, nage dans ces eaux, tout comme le poisson lune, la poussière de mer ou le poulpe.Lles daurades et les mulets se rassemblent en abondance, permettant même aux nageurs les plus paresseux de les voir.

Crique Llamp

Divers poissons dans les profondeurs de Majorque

Divers poissons dans les profondeurs de Majorque | Shutterstock

Regarder les eaux des îles Baléares, c’est comme regarder par une fenêtre le fond de la mer. Mais, dans ce cas, la personne curieuse a la possibilité de passer par la fenêtre et de se fondre dans le paysage, comme une créature marine de plus. Les îles mythiques de la Méditerranée comptent environ 80 endroits où l’on peut faire du snorkeling. Grottes, cavernes, épaves… Plonger dans ses eaux, c’est se plonger dans l’aventure.

L’une des criques où vous pourrez faire de la plongée libre est Cala Llamp, une crique rocheuse entourée de falaises, antichambre de la chaîne de montagnes Tramuntana. Dans ces eaux calmes, après avoir nagé environ 50 mètres, un tunnel de 10 à 15 mètres permet de plonger sans problème.

Crique Macarella

La crique de Macarella à Minorque

La crique de Macarella à Minorque | Shutterstock

L’une des plages les plus célèbres et les plus touristiques de Minorque et, probablement, des îles Baléares est la crique de Macarella. Entourée de falaises et de pins, Macarella se présente comme une option parfaite pour la plongée. Grottes et cavités aquatiques teintent ses eaux turquoise de couleurs brunâtres et des étoiles de mer se cachent dans ses recoins.

Plage Papagayo

Plage Papagayo, Lanzarote

Plage Papagayo, Lanzarote | Shutterstock

Sur les plages du côté nord de Lanzarote, le vent soulève généralement une mer dans laquelle il est difficile de plonger. Cependant, sur le côté sud, il est possible de trouver des endroits pour jeter un coup d’œil sous la surface. La plage Papagayo est l’une des plus belles étendues de côte de l’île et présente également de bonnes conditions pour ce sport. Un petit tunnel sous-marin traverse un rocher, offrant encore plus des possibilités à l’explorateur. Pour ce faire, en regardant l’horizon, il suffit de suivre le mur sur la gauche.

L’île d’El Hierro

Plongeur dans les eaux d'El Hierro

Plongeur dans les eaux d’El Hierro | Shutterstock

Avec les eaux les plus chaudes de toute l’Espagne, avec une moyenne annuelle de 21º, l’île canarienne d’El Hierro présente des conditions optimales pour la plongée. A quelques mètres de ses côtes, des profondeurs de plusieurs milliers de mètres descendent jusqu’aux tréfonds de l’enfer. La réserve marine Mar de las Calmas cache sous sa surface de grandes grottes et des recoins, où les espèces de l’Atlantique Nord fusionnent avec d’autres espèces tropicales. La murène ou le poisson-globe sont quelques-uns des locataires que l’on peut trouver.

About the author