11 destinations parfaites pour voyager seul en Espagne

Voyager seul en Espagne est une expérience que devraient vivre tous ceux qui ont déjà eu ce désir. Si l’envie existe et que l’on considère qu’il s’agit d’une expérience qui pourrait nous marquer, il ne faut pas avoir peur. Il faut s’y lancer et le faire. L’Espagne est un pays idéal pour voyager seul. En premier lieu, il s’agit d’un pays si divers, que l’on sera émerveillé de la quantité de paysages différents que l’on peut voir lors d’un simple voyage en voiture sans la distraction de compagnons. La compagnie est certainement agréable, mais on y verse une attention qui ne nous est pas demandée lorsque l’on est seul.

Par ailleurs, l’ensemble de villages et des cultures que conforment l’Espagne regorgent de gens sympathiques et aimables qui accueillent bien les voyageurs. Rentrons donc dans le sujet ! Nous vous présentons une compilation de destinations idéales pour voyager seul en Espagne.

Destinations idéales pour voyager seul pour la première fois en Espagne

Dans les lignes générales, lorsqu’il s’agit de voyager seul pour la première fois, il y a deux possibilités. Ou bien on a en tête un endroit que l’on veut visiter et par conséquent on n’a qu’à s’y lancer, ou bien on a envie de vivre une expérience sans savoir très bien par où on veut commencer. Pour les seconds, les destinations suivantes sont exceptionnelles pour voyager seul pour la première fois en Espagne, par des diverses raisons.

Madrid ou Barcelone, les grandes villes de l’Espagne

Quartier gothique de Barcelone

Quartier gothique de Barcelone. | Shutterstock

Autant Madrid que Barcelone sont des destinations parfaites pour voyager seul, si ce que l’on cherche est une série d’activités constantes, des gens autour de soi et des possibilités en général. Envisager un voyage culturel est une grande idée, puisqu’autant dans la capitale que dans la « Ciudad Condal », il y a des nombreuses offres dans tous les domaines, du théâtre à la musique en passant par le sport. Un voyage en solitude de telles caractéristiques signifiera ne pas s’arrêter. À Madrid et à Barcelone, il y a toujours quelque chose à faire.

Saint Jacques de Compostelle, pour trouver la paix intérieure

Saint Jacques de Compostelle

Saint Jacques de Compostelle. | Shutterstock

Ce n’est pas que Saint Jacques de Compostelle soit une ville inférieure aux précédentes en quelque aspect, elle est simplement différente. Plus tranquille, tout en ayant beaucoup de mouvement. Le mouvement des pèlerins arrivés de différentes parties du monde, fait de Saint Jacques une de villes plus globales d’Espagne. Cependant, à Saint Jacques de Compostelle, les affaires bougent à un rythme différent, plus lent, plus pausé. Ainsi, tout en voyageant dans une ville qui a beaucoup à offrir, l’expérience ici sera différente. Un aspect à souligner est qu’il y a peu de villes aussi accueillantes que celle-ci.

La lumière de Grenade

Rue de Grenade

Rue de Grenade. | Shutterstock

À Grenade, il arrive quelque chose de similaire, elle est plus proche de Saint Jacques de Compostelle que Madrid ou Barcelone. Si nous vous la proposons, c’est parce qu’il s’agit de la contrepartie andalouse parfaite à la ville galicienne. Grenade est l’un des endroits les plus beaux et les plus complets de l’Andalousie, remplie de coins à visiter. Elle se démarque bien évidemment, par la célèbre Alhambra, déclarée Patrimoine de l’Humanité il y a presque 40 ans. On ne peut arrêter se promener dans ses rues en silence, sans empressement, en s’impliquant pleinement en ce que l’on voit, ce que l’on sent et ce que ressent.

Cangas de Onís et entourages, le cœur des Asturies

Basilique de Covadonga

Basilique de Covadonga. | Shutterstock

Pour ceux qui soupçonnent que leur première destination pour voyager seuls en Espagne doit être rurale, la zone de Cangas de Onís est un choix magnifique. Le village qui couronne la zone, Cangas de Onís est l’endroit idéal pour se reposer et profiter. À peine à quelques pas, le sanctuaire de Covadonga, avec son impressionnante basilique, vous donnera la touche historique et culturelle. Si le voyageur continue de monter vers les Pics d’Europe, les lacs de Covadonga offrent nature, randonnée et air pur. Tout cela est le cœur des Asturies, mais on ne peut le comprendre qu’une fois qu’on l’a visité.

Se lancer dans les routes, un magnifique choix pour voyager seul en Espagne

Dans la lignée de Cangas de Onís, où il est possible de se déplacer en autobus, mais l’idéal est de se déplacer en voiture pour avoir son indépendance, nous passons aux voyages où pour se déplacer il faut prendre la route. Que ce soit la première fois que l’on voyage seul ou pas, la sensation de chantonner en voyant les paysages défiler sans devoir rendre des comptes à personne est inégalable. Et puis, il y a les destinations, bien sûr !

L’incontournable triangle basque

Place de Vitoria

Place de Vitoria. | Shutterstock

Ni le point de départ, ni la route choisie, seul importe cette sorte de triangle formé par les trois grandes villes qui conforment un espace incroyable pour voyager. Saint Sébastien, Bilbao et Vitoria-Gasteiz ont des similitudes, mais gardent leur singularité propre. Le centre-ville de Saint Sébastien, la ria de Bilbao et le charme blanc de Vitoria-Gasteiz, toutes avec leurs monuments et leur histoire singulière, elles offrent la même gastronomie. C’est une excellente option pour voyager seul, pour ceux qui veulent une expérience urbaine.

Appelle-le paradis, appelle-le les Pyrénées

Village de Torla

Village de Torla. | Shutterstock

Pour ceux qui cherchent quelque chose de différent, si l’on ose, on peut se lancer dans les sinueuses routes des Pyrénées, la chaîne de montagnes qui unit l’Espagne au reste du continent. Pénétrer dans les Pyrénées signifie découvrir des villages qui semblent figés dans le temps, comme Broto ou Durro. Traverser des vallées où l’on ne trouve que du silence, comme il arrive dans la vallée de Bió. Visiter les Patrimoines de l’Humanité aussi inespérés que les églises romanes de la vallée de Boí. Sentir le halo de mystère qui pénètre le Baztán… Les Pyrénées sont en somme un paradis pour ceux qui cherchent le contact direct avec la nature et la sensation romantique de se sentir proche d’une autre époque.

Las Merindades, la magie castillane

Orbaneja del Castillo

Orbaneja del Castillo. | Shutterstock

Au long des dernières années elles ont commencé à acquérir une certaine importance et popularité, mais Las Merindades reste un canton qui vit à l’écart du tourisme massif. Elles se ressemblent aux Pyrénées en ce qui concerne le silence et le rythme de voyage, mais elles en diffèrent dans ce que l’on peut trouver dans ses coins. On y trouve des villages comme Puentedey, des espaces naturels comme el Salto del Nervión qui est la cascade la plus haute de l’Espagne, ou bien le complexe souterrain que constitue Ojo Guareña avec ses plus de 100 kilomètres de grottes. Bouger d’un endroit à l’autre est un régal.

Vie contemplative à la Costa Brava

Calella de Palafrugell

Calella de Palafrugell. | Shutterstock

Les Italiens ont inventé une expression pour parler du plaisir de ne rien faire. Dolce far niente, disent-ils. Les Espagnols nous pourrions dire tout simplement Plages de la Costa Brava. En effet, les espaces naturels dans lesquels on peut se reposer face à la mer Méditerranée sont dans cette région de l’Espagne nombreux et magnifiques. Celui-là est un voyage idéal pour ceux qui cherchent ce repos face aux eaux méditerranéennes, même si la Costa Brava est beaucoup plus que cela. Le monastère de Sant Pere de Rodes ou des villages comme Peratallada apportent un élément artistique et culturel. De même le Moyen-Âge est très présent, puisque la région est peuplée de traces médiévales.

Cabo de Gata, L’Andalousie sauvage

Carbonera, à Cabo de Gata

Carbonera, à Cabo de Gata. | Shutterstock

Cabo de Gata est un autre paradis, un paradis andalou dans ce cas. Dans les plages del Charco ou de San Miguel, on se sent tout petit en même temps qu’immense. Les paysages naturels sont éblouissants et les villages où l’on peut se reposer le soir arrivé, ne sont pas moins surprenants. Carboneras, Agua Amarga, Níjar ou Rodalquilar offrent des maisons blanches, des promenades sans carte et une très, très grande tranquillité. Prendre la voiture et parcourir Cabo d’une pointe à l’autre est toujours une bonne idée.

Lanzarote, être comme sur une autre planète

Plage de El Golfo

Plage de El Golfo. | Shutterstock

Lanzarote est une île idéale à parcourir seul en voiture. Bien qu’elle soit grande, elle n’est pas trop vaste, de telle sorte que les trajets ne sont pas épuisants. On peut se laisser traîner par ce dolce far niente dans des plages comme celle de Papagayo ou les criques de Calentón Blanco. Mais on peut aussi se sentir aventurier en découvrant cette autre planète qu’est le parc national de Timanfaya. Les Jameos del Agua, les Hervideros ou des villages comme El Golfo sont d’autres coins incontournables. Lanzarote est un indispensable pour toute sorte de voyageurs.

Le chemin de Compostelle, une autre façon de voyager seul

Un des sentiers du Chemin de Compostelle

Un des sentiers du Chemin de Compostelle. | Shutterstock

L’expérience qui se vit dans le Chemin de Compostelle, surtout si l’on voyage seul, mérite sa propre section. On ne saurait dire ce que cela signifie tant que l’on ne l’a pas vécu. Marcher 20, 25 ou 30 kilomètres par jour en gravissant des montagnes ou traversant des vallées, comme le chantaient les Tamara dans les années 60 dans A Santiago voy, est une expérience unique. Cela peut finir avec un meilleur ou un pire résultat, mais l’expérience sera unique. Même en parcourant deux fois la même portion le ressenti ne sera pas le même.

C’est une proposition idéale pour voyager seul en Espagne pour tous ceux qui veulent vraiment sentir la solitude et la paix, en se coupant du monde pour se trouver soi-même. La destination dans ce cas n’a pas d’importance, ce qui compte est le chemin. Mais si en arrivant, on ne s’est toujours pas lassé de notre propre compagnie, en arrivant à Saint Jacques de Compostelle on peut toujours commencer le voyage solitaire que nous proposions au tout début.


About the author

La route à travers le nord d’Estrémadure

[vc_row][vc_column][vc_column_text]On pourrait dire que l’Estrémadure en Espagne-España est comme un géant qui se cacherait entre les multiples territoires qui forment Read more

Les derniers ports de pêche Basques

[vc_row][vc_column][vc_column_text]Avec raison on parle déjà des derniers ports de pêche basques; parce que leur activité a diminué au point que Read more

Route en voiture par les ports fascinants de Bizkaia

[vc_row][vc_column][vc_column_text]Nous proposons un itinéraire en voiture à travers les ports de Bizkaia, un moyen fantastique de parcourir la côte de Read more

The Basque Route: une route complète de tourisme à Euskadi

[vc_row][vc_column][vc_column_text]Avec le nom de Basque Route, est connue une planification du tourisme en Euskadi qui est devenue très populaire. D'une Read more

Un parcours à travers les musées d’Euskadi

[vc_row][vc_column][vc_column_text]Araba-Álava, Gipuzkoa et Bizkaia ont de nombreuses possibilités pour jouir de l'art. Parmi les musées d'Euskadi il y a des Read more