Tabernas, capitale du seul désert existant en Europe et scène de nombreux westerns

Les paysages spectaculaires de Tbernas et de son désert ont été la scène de tournage de nombreux spaghetti westerns. Le village est beau et singulier, une oasis de qualité de vie civilisée. C’est aussi le siège de la Plateforme Solaire d’Andalousie où les scientifiques étudient cette énergie. Visiter Tabernas est une expérience cinéphile. Cette curieuse municipalité règne sur l’unique désert du continent européen. Pour visiter Tabernas, le principal attrait du site est le Parc Thématique du Désert de Tabernas. Le visiteur pourra y revivre les récréations des célèbres villages cowboys et de toute une réserve zoologique riche de nombreuses espèces de différents pays.

Désert de Tabernas

Désert de Tabernas. | Shutterstock

Quant à l’architecture, il nous faut parler du Château-forteresse de Tabernas, de l’ancien village de Terrera Ventura et de la Chapelle de San Sebastián. Cette visite peut ne nous prendre que quelques heures, mais sa situation privilégiée vous offre plus d’une excursion possible. À seulement une demi-heure vers la côte, au sud, vous avez Almeria et un peu à l’écart le village de Roquetas de Mar; vers l’est se trouve Níjar et le Parc Naturel del Cabo de Gata très particulier, où vous pourrez vous adonner au tourisme actif, randonnées par terre ou par mer…

Parc Thématique du Désert de Tabernas

Parc Thématique du Désert de Tabernas. | Shutterstock

Une histoire bien ancienne

Au XIe siècle, la Alcazaba de Tabernas fut construite, c’était la deuxième forteresse de Almeria, elle contrôlait le chemin entre cette ville et Murcie. À la fin du XVe siècle, le roi de Grenade, que les chrétiens nommaient El Zagal (el Courageux) eut comme base le château de Tabernas durant les guerres civiles avec son neveu Boabdil. En 1491, les Rois Catholiques s’installèrent dans la Alcazaba de Tabernas et y reçurent comme vassal  à El Zagal qui par cet acte de soumission conserva la vie et son patrimoine, contre la remise de Tabernas et des places fortes de Almeria et Guadix.

Alcazaba de Tabernas

Alcazaba de Tabernas. | Shutterstock

La grande différence d’avec les zones  que les chrétiens prirent par la force à Boabdil, de celles que par pactes conserva El Zagal, est que  peu nombreux furent les habitants mores qui partirent : vers la moitié du siècle, des 1.800 habitants, il n’y résidaient que 25 «vieux chrétiens». Dans la nuit du 24 septembre 1566, des corsaires berbères débarquèrent sur la côte, marchèrent sur Tabernas et aidés de quelques membres de la population musulmane prirent le village par surprise avant l’aube. Ils libérèrent la moresque Benizalon (baptisée de force comme Leonore) qui allait être transférée par l’inquisition. Ils prirent aussi comme esclaves tous les chrétiens qu’ils trouvèrent et 600 musulmans partirent avec eux, laissant le village pratiquement dépeuplé.

Vers 1570, quelques 200 mauresques sous les ordres de Garcia el Zaycar el Nagüar essayèrent de prendre d’assaut le château sans succès. Peu après, le général don Juan de Austria vint au village et fit murer les entrées au château. L’année suivante, à la fin de la guerre, toute la population mauresque fut expulsée. En 1573, le chef de la forteresse Diego de Góngora y Soto, attira des chrétiens qui avaient participé comme soldats à la campagne contre les mauresques, ces familles s’installèrent dans le village. Quelques années plus tard, le château n’étant plus d’utilité militaire tomba dans l’abandon.

Le berceau du spaghetti Western

En 1954 des cinéastes italiens commencèrent à Monter des reproductions d’édifices du far-west pour les dénommés spaghetti Westerns. En 1965 et 1966, Sergio Leone tourna dans les environs La mort avait un prix et Le bon, la brute et le truand. Son succès attira bien d’autres directeurs, ce qui fit que quelques 150 films y ont été tournés. Ces installations ont récemment été transformées en un Parc d’attractions.

Scénario de tournage d'un film

Scénario de tournage d’un film. | Shutterstock

Les incontournables à voir à Tabernas

Nous commencerons par visiter à Tabernas son château-forteresse, dressé sur un promontoire au sud du village et dont l’aspect actuel date des XIVe et XVe siècles. Il conserve encore huit de ses tours, le grand portail d’entrée flanqué de deux tours attire l’attention. À la zone habitée correspondait une partie clairement militaire. Les gens du village parlent de passages secrets reliant le château à divers points du village. Il est probable que les parties sous-terraines restantes servaient alors  à conserver le grain et les vivres. Au pied de la forteresse se trouve le Sanctuaire de la Vierge de las Angustias, patronne du village. C’est une construction historiciste levée entre les XVIII et XIXe siècles.

La principale construction religieuse de Tabernas est l’Eglise Paroissiale de Notre Dame de l’Encarnacion, grande, à trois nefs, rectangulaire. Le plus intéressant en est la structure mudéjare spectaculaire qui s’étend tout le long de la nef centrale. Sur le site d’une ancienne synagogue est construite la chapelle de San Sebastian (XII-XIVe siècles).

L'Alcazaba et le village blanc de Tabernas au fond

L’Alcazaba et le village blanc de Tabernas au fond. | Shutterstock

Sur le Cerro de la Horca (la Colline au gibet) se trouve le gisement de Terrera Ventura, datant d’entre 2.850 et 1950 av. J-C. C’est une ancienne installation agraire dont les vestiges trouvés lors de fouilles dans les années soixante, sont conservés au Musée Archéologique Provincial de Almería. Un village avec un climat aussi extrême comme Tabernas doit garantir l’approvisionnement d’eau potable. C’est pourquoi vous pourrez voir tous les travaux d’ingénierie liés à recueillir et garder l’eau. Ce sont les qanats, structures reliées aux rivières pour arroser les plates-bandes des berges et qui peuvent atteindre des dizaines de kilomètres.

La principale attraction touristique est sans aucun doute le Parc Thématique du Désert de Tabernas, à 30 kms de la capitale, entre les montagnes de Filabres et Alhamilla, qui comprend l’unique zone désertique d’Europe et s’étale sur 11.000 hectares de surface, soumise à quelques 3.000 heures annuelles de lumière solaire. Le Mont Alfaro, emblème de Tabernas se détache de toutes les formations géologiques. Dans le Parc thématique vous verrez les célèbres Villages de l’Ouest qui servirent de scènes pour maints films du genre western. Il y a aussi une Réserve Zoologique avec des oiseaux exotiques et des reptiles.

Scénario des spaghettis western aux années 1960. | Shutterstock

Vous devez voir...

Détail de l’une des affiches
Constructions typiques

Infos pratiques

Coordonnées

37° 2′ 59.6″ N, 2° 23′ 28.96″ W

Distances

Almería 30 km, Granada 141 km, Madrid 524 km


About the author