Bons plans Barcelone : que faire dans la ville et ses environs

Si Barcelone était une personne réelle, il est possible que ses yeux soient aussi bleus que le ciel qui la recouvre. Peut-être, de petites taches grises parsèmeraient-elles son iris, grises comme la fumée qui s’échappe des voitures ou de ses zones industrielles. Sa peau serait une mosaïque. Et ses pieds seraient sans doute des roues de vélo. Mais Barcelone est si grande et belle que flâner dans toutes ses rues est à la fois difficile et passionnant. Connaissez ici l’une des villes les plus touristiques du monde au-delà des premières impressions, un article parfait pour ceux qui veulent organiser leur premier voyage ou s’informer sur les meilleurs plans à Barcelone.

Un coup d’œil rapide sur Barcelone

Une visite du quartier du Born et du quartier gothique est la chose la plus élémentaire, quelque chose qui peut se faire en une journée. C’est là qu’on découvrira la cathédrale de Barcelone et celle de Santa María del Mar. Visiter la Sagrada Familia, qui est toujours en construction, est un must à Barcelone. Une balade au marché de la Boquería après une promenade dans la longue rue de La Rambla est indispensable. Le Passeig de Gràcia (plein de bâtiments modernistes), le quartier de Montjuic près de la Plaça d’Espanya et le parc Güell sont d’autres sites incontournables de la ville. Sans oublier, bien sûr, le quartier en bord de mer : La Barceloneta.

Vue panoramique de Barcelone où se détache la Sagrada Familia

Vue panoramique de Barcelone où se détache la Sagrada Familia. | Shutterstock

Un concert au Palais de la musique catalane

S’il y a une chose dont Barcelone peut se vanter, c’est de posséder le plus grand nombre de bâtiments modernistes en Espagne. À cet égard, le Palau de la Música Catalana brille à l’extérieur, mais il est encore plus impressionnant à l’intérieur. Bien que la visite de l’édifice conçu par Lluís Domènech soit coûteuse (environ 14 euros), on peut aller profiter d’un concert. Les prix des spectacles dans l’auditorium, le joyau de la couronne du Palau, varient considérablement, mais certains ne coûtent que 15 euros. Avec cette option, non seulement vous profiterez de l’un des bâtiments les plus emblématiques de la ville, mais vous aurez également la chance d’apprécier la musique locale.

La salle de concert du Palau

La salle de concert du Palau.

Le côté “geek” de Barcelone

Harry Potter, Le Seigneur des Anneaux, Star Wars… Amateurs de bandes dessinées et de littérature fantastique. Eh bien, à Barcelone ces personnes trouveront un lieu de déversement des passions. Vous ne pouvez donc pas manquer les galeries Maldá ou ce que l’on appelle le Triangle Geek ou la Vallée Geek. Dans le premier cas, il s’agit d’une petite zone située dans le quartier gothique, tout près de la cathédrale. Franchir les portes des galeries Maldá, c’est franchir les portes de la fantaisie. Les magasins Nintendo, Disney, Harry Potter et Tim Burton sont entrecoupés de boutiques de cosplay. Les vendeurs sont costumés, et les murs et plafonds sont ornés de décorations imaginatives.

D’autre part, le Triangle Geek, situé entre le quartier de l’Arc de Triomphe, le Passeig de Sant Joan et la Ronda de Sant Pere, abrite de nombreuses librairies et boutiques de jeux vidéo qui raviront tous les amateurs de ces technologies. Les librairies Gigamesh, Norma Cómics et Freaks font partie des visites incontournables.

Visiter une maison moderniste

Le modernisme est arrivé en Catalogne entre la fin du XIXe et le début du XXe siècle, où il a acquis une personnalité propre et s’est différencié du reste du monde, notamment à Barcelone. C’est pourquoi on connaît vraiment la ville lorsqu’on se rend à l’intérieur de l’une des maisons modernistes qui bordent le Passeig de Gràcia et ses environs. Vous n’êtes pas obligé de les visiter toutes, mais il est essentiel d’en visiter au moins une. La Casa Batlló, la Casa Vicens et La Pedrera sont quelques-unes des options les plus courantes.

Balcons de la Casa Batlló représentant la mort

Balcons de la Casa Batlló représentant la mort. | Shutterstock

Patiner en bord de mer

Tous ceux qui vivent ici ne sont peut-être pas des athlètes, mais il est vrai que l’on peut voir des gens courir, faire du vélo ou patiner partout, notamment le long de la promenade en bord de mer à côté de la Barceloneta. Ainsi, parcourir cette promenade en rollers peut être une façon originale de découvrir la zone.

Promenade en bord de mer, plage de la Barceloneta

Promenade en bord de mer, plage de la Barceloneta. | Shutterstock

Connaître son passé dans le Musée d’histoire de Barcelone

Les racines de Barcelone sont profondes et anciennes et remontent jusqu’à 4 000 ans. Barcelone est une vieille dame dont l’esprit est néanmoins jeune et frais, et dont l’avenir promet d’être long. Bien que cela ne semble pas être le cas au premier abord, Barcelone tire ses origines d’une colonie romaine : Barcino. De temps en temps, lors de fouilles, des sites de cette période apparaissent. Cependant, la plus grande collection de vestiges de Barcino se trouve au Musée d’histoire de Barcelone, en sous-sol.

Vestiges d'un immeuble romain à Barcelone

Vestiges d’un immeuble romain à Barcelone. | Shutterstock

Visiter le Musée national d’art de Catalogne

À Barcelone, il y en a beaucoup de musées, mais à cette occasion, nous nous concentrerons sur le Museu Nacional d’Art de Catalunya. Pourquoi choisir celui-ci parmi tous ? Parce que, tout d’abord, cette galerie d’art possède la meilleure collection de peintures murales romanes au monde. Des peintures arrachées des murs des églises et des monastères de la région sont aujourd’hui exposées dans les salles du MNAC. Ce grand bâtiment qui couronne le quartier de Montjuic avec une belle vue panoramique sur la ville. Le bâtiment abrite également des œuvres gothiques et Renaissance ainsi que des créations plus contemporaines.

Musée national d'art de Catalogne

Musée national d’art de Catalogne. | EG

S’évader autour de Barcelone : Sitges

Reconnu comme l’un des plus beaux villages de Barcelone, Sitges n’est qu’à 40 kilomètres de la ville, à peine une demi-heure en bus. Lieu emblématique de la culture espagnole, cette ville célèbre se distingue par ses plages et son atmosphère artistique et festive. À ne pas manquer le Palau Maricel, construit entre 1913 et 1916 dans le style noucentiste.

Ville de Sitges en Catalogne

Ville de Sitges en Catalogne. | Shutterstock

Randonnée vers le Turó de l’Home dans le parc naturel du Montseny

Un peu plus loin, à une heure et demie de route de la capitale catalane, se trouve le parc naturel du Montseny, classé réserve de biosphère. C’est un endroit idéal pour s’échapper et se dépayser. Avec une altitude de 1706,9 mètres, le Turó de l’Home est son plus haut sommet. Pour y arriver, il faut marcher depuis le parking de Santa Fe et traverser une hêtraie. Ensuite, la descente devra se faire par le côté opposé jusqu’au retour au parking. Le parcours est long de 13,6 kilomètres.

Le pic Turó de l'Home dans le parc naturel du Montseny

Le pic Turó de l’Home dans le parc naturel du Montseny. | Shutterstock


About the author