Begur, le beau village côtier de Gérone

Situé au cœur de la Costa Brava, Begur est toujours dominé par sa forteresse médiévale contestée. Elle est entourée d’un ensemble spectaculaire de plages de sable où l’on peut voir les maisons uniques construites par les Indiens. Voulez-vous découvrir ce qu’il y a à voir à Begur ?

Panoramique de Begur

Panoramique de Begur. | shutterstock

Soleil et plage dans la Méditerranée

Le temps consacré à cette petite ville côtière dépend entièrement de l’intérêt du voyageur à profiter de ses admirables plages. La ville n’est pas particulièrement monumentale et ses attractions peuvent être vues en une demi-journée.

Baie d'Aiguablava

Baie d’Aiguablava. | shutterstock

Un espace naturel privilégié

Cependant, beaucoup préféreront passer plus de temps dans cet endroit car il est particulièrement adapté pour profiter du soleil et de la plage. Dans les environs, nous avons des endroits qui peuvent également être explorés comme Palafruguell ou Pals, ainsi que la capitale, Gérone. Le parc naturel de la Garrotxa, d’origine volcanique, est également à proximité pour les amoureux de la nature et du tourisme actif.

Plages de Fornells et Aiguablava

Plages de Fornells et Aiguablava. | shutterstock

Les incontournables de Begur

La tour de guet privilégiée où se trouvent les vestiges du Château de Begur est un bon point de départ pour voir l’ensemble de cette ville accueillante de la Costa Brava. Elle a été fondée au XIe siècle étant bon point de départ pour commencer la visite de ce qu’il faut voir à Begur.

Au XVIe siècle, ses défenses médiévales ont été renforcées par des tours. Par exemple, celles de Can Pella i Forgas, de belle forme cylindrique, Hermanac de Can Pi, intégrée plus tard dans une maison, Sant Ramon et Can Marques. Son alignement de murs a été gravement endommagé en 1810 dans le cadre de la guerre d’indépendance, avec l’effondrement d’une partie de son emblématique Tour Maestra.

Rue au cœur du village

Rue au cœur du village. | shutterstock

L’église paroissiale de Sant Pere (XVIe siècle, rénovée par la suite) abrite l’image du saint patron de la ville, Santa Reparada. Il s’agit donc d’un temple essentiel à voir à Begur. À l’extérieur, une terrasse, connue sous le nom d’Es Pedrís Llarg, attire l’attention, qui a toujours été le point de rencontre des habitants de la ville. La petite église de Sant Ramon (XVIIe et XXe siècles), qui a été attaquée au début de la guerre civile, est également très populaire dans la ville.

Can Pella i Forgas

Can Pella i Forgas

Begur a acquis sa forme urbaine actuelle après le retour à la fin du XIXe siècle de nombreux colons venant des Amériques, appelés aussi indianos, ce qui peut être vérifié par le grand nombre de maisons à la silhouette unique. Parmi celles-ci, plusieurs infrastructures se distinguent : Can Petu promu par un émigrant à Porto Rico et Can Pi, qui conserve encore son petit jardin potager. Can Sora aussi, dont le porche présente des décorations peintes très frappantes. Can Caner Bataller et Can Josep Forment, qui ont tous deux été construits dans un style classique. Casa Ferrer Bataller, qui a un style plus proche du modernisme.

Enfin, il faut remarquer le Casino de 1870, un lieu de rencontre de la culture de Begur. Enfin, la ville compte parmi ses principales attractions les zones sablonneuses de son district municipal. Ainsi, la plage du Racó, la plage de Sa Riera, la plage d’Aiguafreda et la plage de Sa Tuna se distinguent.

Aiguafreda

Crique d’Aiguafreda. | shutterstock

 

Informations pratiques

Coordonnées

41º 57’ 15” N, 3º 12’ 32” E

Distances

Girona 51 km, Barcelona 136 km, Madrid 733 km

Lieux proches

[/vc_column][/vc_row]

About the author