Les plus beaux villages de Cáceres

Cáceres est une province qui possède non seulement l’une des plus belles villes d’Espagne, mais qui abrite également une multitude de villages charmants avec leur architecture, leur histoire et leurs traditions. Voici donc les plus beaux villages de Cáceres ! Parfaits pour les visiter en un jour, que ce soit en combinaison avec une escapade dans la capitale, classée au patrimoine mondial, ou dans le reste des plus beaux villages de la région.

Robledillo de Gata

Robledillo de Gata

Robledillo de Gata. | Shutterstock

Robledillo de Gata est situé dans la région de la Sierra de Gata, comme on pouvait s’y attendre, à une heure et demie à peine de Cáceres, la capitale. Lorsque vous prononcez les mots “village de charme”, vous imaginez probablement quelque chose de très similaire à cette ville, qui présente une architecture populaire très marquée.

Parmi ses attractions incontournables, citons la place de l’hôtel de ville et l’église Nuestra Señora de la Asunción, un temple du XVIe siècle qui se distingue par son grand portique. On vous recommande également de visiter le musée du pétrole, où vous pourrez tout apprendre sur l’or liquide. En général, se promener dans les rues de Robledillo de Gata est un plaisir.

Trevejo

Trevejo

Trevejo. | Shutterstock

Toujours dans la Sierra de Gata, Trevejo est plus qu’un village. Avec seulement 24 habitants, il possède l’un des châteaux les plus photographiés de la province de Cáceres. Il s’agissait à l’origine d’une forteresse musulmane du XIIe siècle. Malheureusement, il n’en reste qu’une partie aujourd’hui. Malgré ça, Trevejo est sans doute l’un des plus beaux villages de Cáceres.

Hervás

Hervás, l’esprit des montagnes

Hervás, l’esprit des montagnes. | Shutterstock

Situé dans la vallée de l’Ambroz, Hervás est non seulement l’un des plus beaux villages de Cáceres, mais aussi de toute l’Espagne. Ses rues sont déclarées site historique-artistique et il possède l’un des plus grands quartiers juifs d’Espagne. Il est décoré de fleurs sur toutes les portes et balcons, dont les habitants prennent grand soin.

Les autres curiosités de ce village sont l’église Santa María de Aguas Vivas et le pont de Fuente Chiquita, d’origine médiévale, qui faisait partie de la Route de l’argent. Aujourd’hui, le pèlerinage du même nom passe tout près, et les marcheurs font parfois un détour pour passer la nuit à Hervás. En termes de traditions, Los Conversos, un festival de théâtre, de musique et de gastronomie qui rappelle la coexistence des communautés juive et chrétienne dans la ville.

San Martín de Trevejo

La place principale de San Martín de Trevejo

La place principale de San Martín de Trevejo. | Shutterstock

À ne pas confondre avec Trevejo, bien que ce soit assez proche. Les maisons de ce site historico-artistique sont constituées de façades avec des murs en pierre dans la partie inférieure et un ou deux étages au-dessus. De plus, ces façades alternent très bien entre la pierre et le bois, ce qui leur donne un charme particulier. Cependant, ce qui frappe le plus à San Martín de Trevejo, c’est son ancien dialecte, dont l’origine se situe quelque part entre l’asturien et le portugais.

Il faut également noter les petits ruisseaux qui coulent dans certaines de ses rues, provenant de la rivière Jálama. En termes de monuments, l’église San Martín de Tours, le monastère de San Miguel et le clocher de la place sont les plus remarquables.

Guadalupe

Monastère royal Nuestra Señora de Guadalupe

Monastère royal Nuestra Señora de Guadalupe. | Shutterstock

Guadalupe est un lieu de grande importance pour les habitants d’Estrémadure, car son monastère abrite sa sainte patronne : la Vierge de Guadalupe. Pour cette raison, le monastère royal Nuestra Señora de Guadalupe, déclaré patrimoine mondial, est le lieu de pèlerinage le plus important d’Estrémadure. En effet, la journée de l’Estrémadure est célébrée dans cette ville de manière particulière.

C’est aussi l’endroit où les rois catholiques ont offert les caravelles à Christophe Colomb avant de découvrir l’Amérique. Quant au bâtiment lui-même, il a été construit en 1340 par Alphonse XI de Castille et son retable, la chapelle de la Vierge, le cloître mudéjar, la salle capitulaire et la chapelle de San Jerónimo, entre autres, méritent une visite.

Trujillo

Trujillo

Trujillo. | Shutterstock

À une demi-heure de Cáceres, Trujillo est l’un des plus beaux villages de Cáceres en raison de tout ce qu’il a à montrer. Le château, l’église Santa María la Mayor et les palais de la place principale ne sont que quelques-unes des curiosités à y voir. C’est ici que le célèbre conquistador Francisco Pizarro est né. C’est également l’un des endroits en Espagne où des scènes de Game of Thrones ont été tournées. Un autre point fort est la Foire du fromage de Trujillo, où les amateurs de fromage passeront un bon moment. Parmi les autres fêtes locales importantes, citons le Chíviri et Pâques.

Madrigal de la Vera

Vieux pont près de Madrigal de la Vera

Vieux pont près de Madrigal de la Vera. | Shutterstock

Représentant la région de La Vera, d’où provient le célèbre paprika ou pimentón de La Vera, c’est l’un des plus beaux villages de Cáceres. Cette région est connue pour ses gorges et ses piscines dans lesquelles on peut se baigner, ce qui en fait une destination estivale idéale. En particulier, la gorge d’Alardos et son pont sont l’un des endroits les plus photogéniques d’Estrémadure. Quant à la gastronomie de Madrigal de la Vera, il faut manger du chevreau, des migas, des poivrons et les produits résultant de l’abattage du porc. Sans aucun doute, c’est la destination idéale pour une journée de détente.

Coria

Cathédrale de Coria

Cathédrale de Coria. | Shutterstock

Il y a beaucoup de choses à voir à Coria, mais surtout la cathédrale de l’Asunción, qui est de style gothique-plateresque et dont la construction a commencé en 1498. L’un des détails de son extérieur est que vous pouvez voir la cage d’escalier en spirale et à l’intérieur vous pouvez trouver ce que l’on dit être la nappe de la Dernière Cène. Cependant, le reste de la ville mérite également que l’on s’y rend, car elle possède une muraille romaine avec ses différentes porte d’accès : la porte de la Guía, la porte de San Pedro et la porte d’El Carmen. La place du Rollo et le château des ducs d’Alba sont également remarquables.

Granadilla

L'ancienne ville fortifiée de Granadilla, au nord de Cáceres

L’ancienne ville fortifiée de Granadilla, au nord de Cáceres. | Shutterstock

Granadilla a la particularité d’être une ville fantôme, car ses habitants ont abandonné leurs maisons face à une éventuelle inondation du barrage Gabriel y Galán dans les années 1950. Aujourd’hui, elle peut être visitée et, de fait, elle a beaucoup de charme. Sa principale attraction est son château, une ancienne citadelle mauresque du XVe siècle dont l’intérieur peut être visité et qui offre une vue spectaculaire sur le barrage et les environs. Les murailles du village, l’église de La Asunción et les maisons de ses anciens habitants sont tout aussi remarquables. Tous ces éléments ont été préservés grâce à un plan gouvernemental actif depuis des décennies.

Alcántara

Pont romain d'Alcántara

Pont romain d’Alcántara. | Shutterstock

L’attrait principal d’Alcántara est de loin son spectaculaire pont romain, qui date du Ier siècle et mesure près de 200 mètres de long et 60 mètres de haut au-dessus du Tage. Sa majesté est telle que l’Assemblée d’Estrémadure tente de faire pression pour qu’il soit déclaré patrimoine mondial. Parmi les autres points d’intérêt locaux : l’arc de La Concepción, l’église Santa María de Almocóvar et l’église San Pedro de Alcántara. Enfin, le couvent de San Benito est particulièrement recommandé, notamment pendant le festival de théâtre classique d’Alcántara.

Cuacos de Yuste

Le monastère de Yuste est le lieu choisi par Charles V pour passer les derniers jours de sa vie

Le monastère de Yuste est le lieu choisi par Charles V pour passer les derniers jours de sa vie. | Shutterstock

Pour terminer cette liste des plus beaux villages de Cáceres, Cuacos de Yuste ne pouvait manquer. Il est l’un des lieux les plus importants de l’histoire de l’Estrémadure et d’Espagne. Il s’avère que c’est le village où l’empereur Charles V a décidé de se retirer pour vivre les derniers mois de sa vie. Aujourd’hui, la Route de Charles V est célébrée pour commémorer cet événement historique. Le monastère de Yuste est l’un des lieux les plus spectaculaires de ce village, dont on peut également visiter l’intérieur. Il est également conseillé de se promener dans le village, un site historico-artistique.


Voici la recette des cannellonis à la catalane, le plat typique en Catalogne de la fête de Saint Etienne qui se célèbre le 26 décembre. Il existe de nombreuses recettes…

POURQUOI CHOISIR LE CHEMIN DU NORD. HISTOIRE. Jusqu’à la fin du premier millénaire, les attaques des maures contre les chrétiens et la difficile traversée des Pyrénées à certaines époques de…

La recette du “Cocido Madrilène” est l’une des plus aimées et désirées par les touristes et les gens du pays quand ils sont à Madrid en Espagne-España. C´est une sorte…

About the author

Jerez de la Frontera, la ville du vin et du cheval

La ville Jerez de la Frontera est connue dans le monde entier grâce à ses vins et ses chevaux. Ses Read more

Que voir à Cordoue, la ville des fleurs

L'ancienne capitale du califat est l'un des endroits essentiels à voir en Andalousie, ainsi que la troisième ville de la Read more

Marbella, la ville de luxe de Malaga en Andalousie

Marbella possède un climat parfait et a su préserver sa vieille ville ce qui en fait un site très agréable Read more

Que voir à Saragosse, 10 lieux de la capitale de l’Èbre
Que voir à Saragosse

Saragosse est l'une des plus grandes villes d'Espagne. C'est la cinquième plus grande ville d'Espagne, derrière Madrid, Barcelone, Séville et Read more

Altea, un joyau de la Costa Blanca
Altea Espagne Costa Blanca

La capitale culturelle de la Communauté valencienne et située sur une petite colline, Altea est considérée comme l’une des plus Read more