Que visiter à Madrid en 3 jours

Il y a toujours des choses à découvrir à Madrid, alors connaître cette ville au maximum pourrait prendre toute la vie. Toutefois, si vous ne disposez que de trois jours pour séjourner dans la capitale, vous devez considérer sans faute quelques incontournables. Il faut découvrir aussi les villages aux alentours de la capitale si vous avez du temps en trop. Prenez vos chaussures de rando !

Que visiter à Madrid – 1er jour

Puerta del Sol

Puerta del Sol

Puerta del Sol | Shutterstock

Pas de voyage à Madrid sans visiter la Puerta del Sol. C’est le centre névralgique de la capitale espagnole. Le point de rencontre de nombreuses fêtes, magasins, restaurants, transports… Vous pourriez même passer par la Puerta del Sol sans l’avoir considéré comme destination. Il vaut cependant la peine de s’y arrêter et d’en examiner tous les détails.

D’une part, il y a le bâtiment emblématique de la Casa de Correos ou Poste centrale, qui abrite l’horloge de la Puerta del Sol, protagoniste du réveillon du Nouvel An en Espagne chaque année. Devant elle se trouve la plaque du Kilomètre zéro. Ce point établit l’origine des six routes radiales nationales. Elles départent toutes de Madrid à la Galice, au Pays Basque, à la Catalogne, à Valence, à l’Andalousie et à l’Estrémadure. Ne manquez pas non plus l’occasion de vous faire photographier avec l’affiche publicitaire emblématique de la cave Tío Pepe, qui s’y trouve dès 1935.

Statue de l'Ours et de l'Arbousier et l’affiche Tío Pepe au fond

Statue de l’Ours et de l’Arbousier et l’affiche Tío Pepe au fond | Shutterstock

D’autre part, rien ne symbolise mieux Madrid que la statue de l’Ours et de l’Arbousier, le blason de la ville. Au Moyen-Âge, de nombreux ours ont été vus dans les montagnes environnantes. Cependant, il y a d’autres statues importantes sur la place, comme la Mariblanca, une réplique de la statue de 1625 exposée dans la Casa de la Villa, et la statue équestre de Carlos III, située au centre de la place.

Enfin, la boulangerie La Mallorquina est un atout de la ville et remonte à 1894. Les pains au chocolat sont parmi les produits les plus demandés. Idéale pour acheter une gourmandise pendant que vous continuez à découvrir Madrid en trois jours. La rue Preciados, la Place du Callao et la Gran Vía avec leurs boutiques, ainsi que le bâtiment de Telefónica sont d’autres points d’intérêt à prendre en compte.

Rue Alcalá

Rue Alcalá

Rue Alcalá | Shutterstock

Nous continuerons la visite dans la rue Alcalá, la plus longue rue de Madrid. En parcourant une partie de son tracé, nous pourrons voir des bâtiments et des monuments importants. Dans la partie du parcours où la rue Alcalá rencontre la Gran Vía, nous pourrons admirer deux beaux bâtiments. Tout d’abord, le bâtiment Metrópolis, l’un des plus admirés et photographiés de la ville, surtout la nuit. Avec son architecture caractéristique d’inspiration française, le dôme et la statue de la Victoire ailée qui le préside se distinguent. Deuxièmement, le Círculo de Bellas Artes, un espace où sont généralement organisées des activités culturelles et des expositions. Le meilleur atout de ce bâtiment est la vue depuis le toit. Bien qu’il faille acheter un billet pour monter, le prix est très bas.

Fontaine de Cybèle et la Mairie de Madrid

Fontaine de Cybèle et la Mairie de Madrid | Shutterstock

Si nous continuons à monter la rue, nous atteignons un autre des symboles de la ville, la fontaine de Cybèle. Elle date de 1782 et est entourée de bâtiments aux belles façades comme le Palais des Communications, qui était l’ancien siège de la Poste et qui est aujourd’hui la Mairie de Madrid. Le palais Buenavista (aujourd’hui quartier général de l’armée), le palais Linares (Casa de América) et la Banque d’Espagne se distinguent aussi.

Porte d'Alcalá

Porte d’Alcalá | Shutterstock

Dans le cadre de tout ce qu’il faut visiter à Madrid en trois jours, nous continuons à monter la rue jusqu’à la monumentale porte d’Alcalá, sur la Place de l’Indépendance. Dans le passé, il y avait cinq portes royales par lesquelles on pouvait entrer à Madrid. C’est l’une d’entre elles. Elle a été inaugurée en 1778 et se trouve à côté du parc du Retiro, une autre visite obligatoire qui commencera le deuxième jour.

Que visiter à Madrid – 2ème jour

Parc du Retiro

Grand étang du Retiro

Grand étang du Retiro | Shutterstock

Le parc du Retiro a différentes entrées. C’est un projet à réaliser à Madrid avec des amis, en couple ou en profitant d’un bon livre. Si vous entrez dans le parc près de la Porte d’Alcalá, l’un des premiers points d’intérêt que vous trouverez à l’intérieur est le Grand étang du Retiro. Philippe IV l’a fait construire pour recréer des batailles navales. Aujourd’hui, il est possible de naviguer grâce aux petits bateaux qui peuvent y être loués. Le Monument à Alphonse XII est impressionnant.

Palais de cristal

Palais de cristal | Shutterstock

Un autre point d’intérêt essentiel de ce parc du quartier de Salamanque est le Palais de cristal, avec la céramique de Daniel Zuloaga. Aussi le Paseo de la Argentina, surnommé aussi promenade des statues. Ici sont représentées les images de tous les monarques espagnols. La fontaine avec la statue de l’ange déchu est également impressionnante.

Paseo del Prado

Musée du Prado

Musée du Prado

Une fois que nous aurons quitté le parc du Retiro, si nous prenons la sortie qui mène à la Cuesta de los Moyanos, Atocha sera très proche. On peut y voir le monument aux victimes du 11-M, la grande gare centrale et près du Panthéon des hommes illustres, une visite gratuite de Madrid.

Depuis Atocha, nous nous rendrons sur le Paseo del Prado, qui abrite trois des plus importants musées de Madrid : le Prado, le Thyssen et le Reina Sofia. Il est possible de visiter certains de ces musées gratuitement, bien que si vous ne voulez pas passer le temps nécessaire pour visiter de grands musées comme ceux-ci, leurs façades sont également très caractéristiques et valent la peine de les contempler.

Congrès des députés

Congrès des députés

C’est ici qu’il faut souligner la présence du Jardin botanique royal, l’herbier le plus important d’Espagne, ainsi que la fontaine de Neptune, sur la Plaza de Cánovas del Castillo. Le Congrès des députés est également situé ici, connu pour les deux lions qui gardent son entrée.

Que visiter à Madrid – 3ème jour

Plaza mayor

Plaza Mayor

Plaza Mayor

Parmi toutes les choses à visiter à Madrid en trois jours, il n’est pas possible non plus de manquer la magnifique Plaza Mayor. Au cœur du Madrid Habsbourg, cette grand-place à arcades est déclarée Bien d’intérêt culturel depuis plus de 400 ans. Historiquement, il a été un espace de rencontres et de célébrations civiles. Vous pouvez y voir la statue de Philippe III, la Casa de la Panadería et l’Arc de Cuchilleros.

Marché de San Miguel

Marché de San Miguel

La Plaza Mayor est également le point de rencontre de nombreux bars et restaurants où l’on peut déguster la cuisine locale, comme ceux situés sur la même place et où il est typique de manger un sandwich aux calmars. Dans les différentes rues s’achevant sur la Plaza Mayor, on trouve également une offre gastronomique variée. Si vous aimez les tapas et les pinchos, vous trouverez à proximité le célèbre marché San Miguel, un ancien marché qui a été restauré.

Près de la grand-place, il est possible de se rendre à Ópera, où se trouve le Théâtre royal. Dans l’une des rues voisines se trouve la mythique chocolaterie de San Ginés où déguster ses délicieux churros au chocolat. Si c’est l’heure du déjeuner, vous pouvez également profier d’un bon menu dans l’un des plus anciens restaurants de Madrid, El Botín.

Palais royal et la Cathédrale de l’Almudena

Cathédrale de l'Almudena

Cathédrale de l’Almudena

Au bout de la rue Mayor, la cathédrale de l’Almudena s’élève devant nous, dont le style architectural comprend un mélange de néo-gothique, de néo-roman et de néo-classique. Sa construction a commencé en 1883. Son plafond et ses vitraux colorés sont frappants. 

Palais royal depuis les jardins de Sabatini

Palais royal depuis les jardins de Sabatini

À côté se trouve le Palais Royal de Madrid. Demeure des rois de Charles III à Alphonse XIII, est actuellement la résidence officielle du roi et de la reine même s’ils n’y habitent pas. Si vous avez le temps, son intérieur est vraiment intéressant, avec un escalier principal de plus de 70 marches, la Salle du Trône, la Salle Gasparini… Vous pouvez également visiter la Cuisine Royale, l’une des mieux conservées parmi les résidences royales européennes. 

À côté du Palais royal se trouvent les jardins de Sabatini et le Campo del Moro. Avec leur style palatial, ils sont établis comme deux espaces naturels parfaits pour se déconnecter de l’agitation des rues de Madrid.

Place d’Espagne et le Temple de Debod

Place d'Espagne

Place d’Espagne

La Place d’Espagne abrite certains des bâtiments les plus remarquables de Madrid, en plus d’être un espace célèbre en soi. La tour de Madrid et l’Immeuble Espagne s’élèvent autour de la place. Ce dernier étant autrefois l’un des plus hauts bâtiments d’Espagne. Au milieu de la place se trouve une fontaine à la mémoire de l’écrivain Miguel de Cervantès d’Alcalá de Henares et de son célèbre personnage, Don Quichotte.

Temple de Debod

Temple de Debod

À environ 10 minutes de la Place d’Espagne se trouve le Temple de Debod, que nous recommandons d’aller voir au coucher du soleil. C’est l’un des plus beaux couchers de soleil de Madrid, dans lequel ce temple égyptien du deuxième siècle avant J.-C. acquiert de belles couleurs. Il est actuellement restauré et certaines de ses parties ont été reconstruites. En outre, plusieurs de ses salles peuvent être visitées.

Quartiers les plus emblématiques de Madrid, à  table !

Malasaña

Place du Dos de Mayo

Place du Dos de Mayo

On peut accéder au quartier de Malasaña depuis l’arrière de l’Immeuble Espagne. Une zone entourée par les rues Fuencarral jusqu’à Conde Duque. Malasaña est l’un des quartiers les plus populaires de Madrid, avec son art urbain, la place du Dos de Mayo, ses librairies, ses cafés pittoresques, ses restaurants de tous les styles de cuisine… Certaines de ses rues les plus importantes sont San Vicente Ferrer, Fuencarral, la rue du Pez ou la rue Espíritu Santo. Un labyrinthe de rues où l’on peut se perdre et se régaler à merveille.

Chamberí

Gare de Chamberí

Gare de Chamberí

Au nord de Malasaña se trouve le quartier de Chamberí, connu pour sa gastronomie et sa vie nocturne. Si vous avez un peu de temps à perdre, le métro de Madrid cache aussi de nombreux secrets intéressants, comme la station fantôme de Chamberí. Une zone idéale pour les plans de nuit.

La Latina

Marché de la Cebada

Marché de la Cebada

Il convient de visiter le quartier de La Latina après visiter la Plaza Mayor. À proximité se trouve ce quartier plein de rues étroites avec ses bars et cafés caractéristiques et, bien sûr, le marché de la Cebada.

Lavapiés

Rastro de Madrid

Rastro de Madrid

S’il y a une chose qui distingue le quartier de Lavapiés, c’est son multiculturalisme et les nombreuses activités de loisirs qui y sont proposées. En plus des restaurants où vous pourrez déguster des recettes exotiques, le célèbre Rastro de Madrid se tient dans les environs le dimanche matin.

Huertas

Quartier de Las Letras

Quartier de Las Letras

Dès Lavapiés, nous pouvons nous rendre à pied à Huertas, également connu sous le nom de quartier de Las Letras. De nombreux écrivains du Siècle d’or espagnol, tels que Lope de Vega ou Quevedo, ont vécu dans ce quartier. Certains de ses espaces les plus emblématiques sont la place Santa Ana, la maison-musée Lope de Vega ou certaines des phrases de ces écrivains qui sont soulignées au sol. C’est aussi un quartier où l’on peut prendre un verre ou déguster un menu traditionnel. Un bon lieu où s’amuser pendant la nuit.

Chueca

Bibliothèque nationale

Bibliothèque nationale

Si nous sommes à Gran Vía et que nous avons un peu de temps, nous pouvons visiter le quartier de Chueca, qui est étroitement lié à la communauté LGBT de Madrid. Par ses rues, nous trouverons le marché San Anton, un autre des marchés les plus populaires de Madrid, le Musée de cire, le Musée du romantisme et en marchant, nous pouvons atteindre le Paseo de Recoletos et voir la Bibliothèque nationale. On y trouve également des bars et des restaurants où vous pouvez prendre un verre ou un repas.


About the author

Autres nouvelles intéressantes
L’été est arrivé et avec lui les théâtres en plein air prennent d’assaut villes, villages Más información
L’édifice qui a le plus marqué l'esprit du XIXe siècle est le théâtre, notamment l'opéra. Más información
Planifier que faire à Malaga pendant trois jours peut être quelque peu stressant, comme pour Más información
La péninsule ibérique a été une zone de cultures au fil des siècles. Des civilisations Más información
De nombreuses civilisations ont traversé la péninsule ibérique depuis des temps immémoriaux. Cependant, peu ont Más información