Les plus beaux villages d’Alava

L’Alava est peut-être la province la moins connue du Pays basque espagnol. Cependant, bien qu’elle soit la seule à ne pas avoir de littoral, ses frontières recèlent de véritables joyaux qui attendent d’être découverts. Entourée d’un environnement naturel magique avec vallées, montagnes, grottes, rivières et parcs naturels, la province d’Alava cache de nombreux villages à l’air médiévale qui méritent une visite.

Laguardia

Vue du village de Laguardia dans la province d'Alava

Vue du village de Laguardia dans la province d’Alava. | Shutterstock

Village de la province d’Alava, dans la région de La Rioja Alavesa. Laguardia est située sur une haute colline et est entourée d’une enceinte construite par le roi Sanche le Fort de Navarre. Son air médiéval est encore perceptible dans ses rues et ses coins, mais aussi dans les cinq portes qui donnent accès à la ville : Mercadal, Carnicerías, Páganos, San Juan et Santa Engracia.

Son vaste patrimoine lui a valu de figurer dans l’association des plus beaux villages d’Espagne. Dans cette localité, fondée au Xe siècle pour défendre le royaume de Navarre, les églises fortifiées San Juan Bautista et Santa María de los Reyes vous attendent. Laguardia possède également des bâtiments médiévaux, Renaissance, baroques et néoclassiques. Il faut aussi mentionner la forte culture vinicole de ce village, l’industrie du vin étant le pilier de son économie.

Antoñana

Antoñana est un spectacle impressionnant

Antoñana est un spectacle impressionnant. | Zarateman, Wikimedia

Un conseil de la municipalité de Campezo qui se trouve au confluent des rivières Ega et Sabando. Il a été fondé au XIIe siècle par Sanche le Sage de Navarre comme un village fortifié sur le site d’un ancien fort. Sa structure urbaine a subi peu de modifications depuis cette époque : ses rues sont reliées par des ruelles et passages couverts de structures en bois.

Trois rues parallèles forment la structure principale de la ville. Sur la rue Mayor, on trouve plusieurs bâtiments en pierre d’aspect palatial avec des armoiries sur leurs façades, dont certains datent du XVIe siècle. En outre, l’une des signes d’identité les plus remarquables d’Antoñana est sa muraille. Celle-ci a été intégrée aux maisons du village, de sorte que les fenêtres et les balcons donnent sur elle, la transperçant. D’autre part, les itinéraires à travers les montagnes environnantes sont d’un grand intérêt, avec certains des sentiers les plus remarquables qui permettent aux visiteurs de découvrir les légendaires ifs de plus de cinq mètres de haut.

Elciego

Paysage du Marqués de Riscal à Elciego

Paysage du Marqués de Riscal à Elciego. | Shutterstock

Un autre des villages situés dans La Rioja Alavesa. Cette localité, notamment connue pour ses spectaculaires domaines viticoles, comme celui du Marqués de Riscal, recèle de nombreux trésors. Depuis le mirador Aires de San Roque, vous pouvez contempler toute la beauté de la ville. Elciego a de nombreux endroits à voir, notamment l’église paroissiale San Andrés, construite au XVIe siècle, avec des styles architecturaux tels que le gothique et le néoclassique. La chapelle Nuestra Señora de la Virgen de la Plaza et l’hôtel de ville méritent également d’être admirés.

Quejana

Château de Quejana

Château de Quejana. | Shutterstock

Petite ville située au nord-ouest d’Álava. Les parcs naturels de Valderejo et Gorbea sont très proches de ce village historique. Le village de Quejana fait partie de la municipalité d’Aiara et possède un complexe monumental remarquable lié à la lignée du même nom. Résidence de l’ancien chancelier de Castille, Don Pedro de Ayala, il est entouré de prairies vertes et de collines. Son château a été construit au XIVe siècle et constitue l’un des meilleurs exemples du style gothique de la région. Cette forteresse est composée du couvent des Mères dominicaines, de l’église San Juan Bautista, de la tour-chapelle et du palais fortifié.

Artziniega

Sanctuaire Nuestra Señora de La Encina à Artziniega

Sanctuaire Nuestra Señora de La Encina à Artziniega. | Shutterstock

Village médiéval situé dans la vallée d’Aiara-Ayala, dans la province d’Álava. Ses maisons-tours, ses palais blasonnés et ses rues pavées font de ce village un lieu à visiter. La ville a su conserver son patrimoine historique et le mettre en valeur, le centre-ville d’Artziniega ayant été déclaré site monumental en 1995. À un kilomètre du centre se trouve le sanctuaire Nuestra Señora de La Encina. Bâti en l’honneur du saint patron d’Artziniega, c’est l’un des monuments les plus remarquables du lieu. De même, la cascade d’Artziniega, également connue sous le nom de barrage de La Teja, est l’un de ses points d’intérêt : une courte et simple promenade qui relie le quartier historique au barrage en question.

Salvatierra

Rues du village de Salvatierra

Rues du village de Salvatierra. | Shutterstock

Village situé entre les chaînes de montagnes d’Entzia et d’Iturrieta. Ses premiers siècles d’existence ont été marqués par son caractère frontalier et les conflits entre les couronnes de Navarre et de Castille. Cette colonie a été fondée en 1256 par le roi Alphonse X le Sage sur le village de Hagurahin. Son quartier médiéval fortifié, qui a été déclaré site historique en 1975, date de cette période. Sa rue principale abrite les édifices religieux les plus intéressants, comme les églises San Juan et de Santa María, toutes deux construites au XVIe siècle. Il convient également de mentionner l’ancien hôpital des pèlerins, car le chemin de Compostelle traverse le village. L’environnement naturel offre la possibilité de pratiquer la randonnée, à vélo ou à pied.

Samaniego

Vues du village de Samaniego en Alava

Vues du village de Samaniego en Alava. | Shutterstock

Samaniego est un autre des villages les plus intéressants de La Rioja Alavesa. Un premier plan de vignobles et de terrasses cache une intéressante structure médiévale avec les montagnes d’Obarenes en arrière-plan. L’importance de ce bourg réside dans sa situation militaire transfrontalière. Cependant, tout ce qui reste des murs et des châteaux d’antan est une haute tour, à côté de laquelle l’église a été construite plus tard et se trouve encore aujourd’hui. Les façades en pierre de ses rues préservent l’atmosphère médiévale de ce lieu magnifique.

Markinez

Vue panoramique de Markinez

Vue panoramique de Markinez. | Mairie de Bernedo

Le parc naturel d’Izki, à la frontière avec la province de Burgos, est parsemé de petits villages comme Mrkinez. Appartenant à Bernedo, ce hameau surprend par la richesse de son environnement, où, en plus du paysage spectaculaire, se distinguent ses grottes artificielles. Markinez se distingue par ses maisons blasonnées et ses palais nobles d’une grande beauté : l’hôtel de ville en est un magnifique exemple. Les autres lieux à visiter dans ce village sont l’église Santa Eulalia, dédiée à l’Annonciation de la Vierge, et la chapelle San Juan, construite au XIIIe siècle.

Labastida

Rues du quartier ancien de Labastida

Rues du quartier ancien de Labastida. | Shutterstock

Un autre des villages de La Rioja Alavesa que vous devez visiter. Il abrite un site archéologique où l’on a retrouvé des vestiges des populations celtes qui habitaient autrefois La Rioja. Outre son importance en tant qu’enclave ethnologique, ses rues sinueuses qui se moulent à la colline sur laquelle il se trouve créent un tissu urbain de grande beauté. On accède au quartier historique du village par l’arc de Larrazuria, où l’on trouve différentes maisons et palais ancestraux, dont le palais Garaizábal. Il est également intéressant de visiter ses monuments religieux : les églises Santo Cristo et Santa Lucía et l’église paroissiale Nuestra Señora de la Asunción.

Cárcamo

Cárcamo et son église paroissiale de La Asunción

Cárcamo et son église paroissiale de La Asunción. | David Perez, Wikimedia

Dans la municipalité de Valdegovía, au pied de la chaîne de montagnes Arkamu, se trouve le village de Cárcamo. Connu pour accueillir le festival de musique indépendante Ebrovisión, il a été fondée au 11e siècle par Martín de Varona. Son architecture médiévale est l’une des plus remarquables de la région. Ce qui ressort le plus dans ses rues, ce sont les maisons-tours et les bâtiments en pierre. Deux bâtiments principaux se distinguent dans le village : l’église de la Asunción, de style roman avec des ajouts postérieurs, et l’église San Juan Bautista, un temple cistercien austère à une seule nef de style roman traditionnel d’Alava, datant du XIe siècle.

Labraza

Vue du village de Labraza dans La Rioja Alavesa

Vue du village de Labraza dans La Rioja Alavesa. | Shutterstock

Le village de Labraza, dans la municipalité d’Oyón, se trouve sur le cours supérieur de l’Èbre. Sa belle enceinte fortifiée a été désignée comme la mieux conservée en 2008. La ville, avec son atmosphère médiévale, possède plusieurs tours cubiques qui défendent un centre urbain de forme ovale avec des rues étroites restaurées. Outre les vestiges de son château et la muraille, qui sert de façade à différents bâtiments, on trouve de nombreuses maisons d’origine Renaissance et l’église San Miguel, dont les murs gothiques faisaient partie de l’enceinte défensive. Un autre des villages à visiter absolument dans la province d’Alava.


About the author