Les 9 processions les plus populaires de la Semaine Sainte en Espagne

Les processions de la Semaine Sainte en Espagne sont l’une des symboles les plus internationales de cette période festive et religieuse. De nombreuses personnes visitent le pays à cette époque de l’année pour en voir au moins une en direct. Mais quelles sont les processions les plus populaires de la Semaine Sainte ?

Procession de La Madrugá, Séville

La Madrugá de Séville

La Madrugá de Séville. | shutterstock

Séville occupe le devant de la scène tout au long de la Semaine Sainte, mais son événement le plus marquant est la procession connue sous le nom de La Madrugá. Une fête religieuse célébrée depuis 1777 et qui a lieu le jeudi saint. C’est l’une des nuits les plus longues et les plus excitantes de la capitale de l’Andalousie.

Pendant La Madrugá, les rues de Séville sont bordées d’un contraste entre le silence sépulcral et les saetas, chansons chantées par les habitants de la ville depuis leurs balcons. Les six confréries qui composent ce cortège comptent plus de 11 000 personnes dans leurs rangs.

Procession du Christ de Mena, Malaga

Procession du Christ de la Bonne Mort ou de la Buena Muerte

Procession du Christ de la Bonne Mort ou de la Buena Muerte. | shutterstock

Également connue sous le nom de procession du Christ de la Bonne Mort, cet événement est l’un des plus emblématiques de la Semaine Sainte à Malaga. Les légionnaires de la Légion espagnole sont chargés de porter le Christ de Mena.

Pendant la procession, la chanson El Novio de la Muerte (le copain de la mort) est chantée par les légionnaires avec beaucoup de foi et de fierté. Cette procession a lieu le jeudi saint, coïncidant avec le débarquement de la Légion espagnole du port de Malaga et se dirige à travers les rues vers la place de Fray Alonso de Santo Tomás.

Procession du Christ des Gitans, Grenade

Procession du Christ des Gitans de Grenade

Procession du Christ des Gitans de Grenade. | shutterstock

Une autre des processions les plus spectaculaires de la Semaine sainte en Espagne est celle du Christ des Gitans. Elle a lieu à Grenade l’après-midi et le soir du mercredi saint. La confrérie responsable de cette procession est l’Hermandad del Cristo del Consuelo.

Pendant le trajet, la lumière du soleil est remplacée par des feux de joie et des torches, combinés aux différentes saetas que les habitants consacrent au Santísimo Cristo del Consuelo. Une procession durant laquelle on peut apprécier l’Alhambra de Grenade illuminée la nuit. Sans aucun doute, un spectacle à ne pas manquer.

Procession du Saint Enterrement à Bercianos de Aliste, Zamora

Procession du Saint Enterrement à Bercianos de Aliste, Zamora

Procession du Saint Enterrement à Bercianos de Aliste, Zamora. | shutterstock

Cette ville de Zamora abrite l’une des célébrations de la Semaine sainte en Espagne qui a été déclarée bien d’intérêt culturel immatériel. Depuis plus de cinq siècles, la procession du Saint Enterrement se déroule d’une manière très particulière : avec les linceuls blancs dans lesquels les pénitents doivent être enterrés.

Cette tradition remonte au Moyen Âge, lors des pandémies qui ont frappé l’Espagne comme la peste. Les linceuls blancs sont fabriqués par les épouses des pénitents, traditionnellement au cours de la première année de relation amoureuse du couple.

Procession des Capas Pardas ou des capes brunes, Zamora

Le silence, les lanternes et les capes brunes sont les caractéristiques de la procession de Zamora

Le silence, les lanternes et les capes brunes sont les caractéristiques de la procession de Zamora. | shutterstock

Une autre procession essentielle est celle des Capas Pardas, également à Zamora. Elle remonte au XIIe siècle et se déroule dans la nuit du mercredi saint, une procession religieuse empreinte d’austérité, de silence et de tradition.

À minuit, le Cristo del Amparo quitte l’église accompagné des confrères, équipés de capes brunes et de lanternes qui éclairent le chemin. Le seul son que l’on entend est une cloche, à laquelle se joint ensuite un quatuor à vent et qui se termine par le chant du Miserere castillan récité par le chœur de la confrérie.

Procession de la Passion Sacrée du Rédempteur, Valladolid

Procession de la Passion Sacrée du Rédempteur de Valladolid

Procession de la Passion Sacrée du Rédempteur de Valladolid. | shutterstock

Si vous recherchez un spectacle artistique, pour avoir l’impression d’être dans un musée en plein air, la procession de la Passion Sacrée du Rédempteur à Valladolid est la meilleure. Elle est célébrée l’après-midi du Vendredi saint et jusqu’à 20 confréries y participent.

En plus d’être déclarée patrimoine culturel immatériel, elle offre une représentation intégrale de la passion, de la mort et de la résurrection du Christ. Les incroyables sculptures ont été créées entre les XVIe et XVIIIe siècles, pleines de couleurs et chargées d’émotion.

Procession des Rameaux, Elche

Le palmier est un symbole de la Semaine Sainte d'Elche

Le palmier est un symbole de la Semaine Sainte d’Elche. | shutterstock

L’une des plus célèbres et des plus anciennes processions de la Semaine Sainte qui a lieu le dimanche des Rameaux. La procession d’Elche est une fête d’intérêt touristique national et international, dont l’origine est documentée en 1371.

Cette fête marque le début de la Semaine Sainte dans cette ville, la palme étant l’objet qui donne du caractère à cette procession. De nombreuses personnes viennent à cette célébration avec leurs propres palmes. De plus, les jours précédant la procession, un concours de palmiers est organisé à Elche et le meilleur d’entre eux est exposé à l’hôtel de ville.

Procession de Jesús de Medinaceli, Madrid

Procession de Jesús de Medinaceli dans la rue Alcalá de Madrid

Procession de Jesús de Medinaceli dans la rue Alcalá de Madrid. | wikimedia

Madrid, la capitale de l’Espagne, a également sa célèbre procession de la Semaine Sainte, celle qui attire le plus grand nombre de personnes : jusqu’à 800 000. L’image du Christ de Medinaceli parcourt les monuments les plus célèbres de la ville au cours d’un Vendredi saint chargé d’émotion et de sentiment.

Cette procession a commencé en 1682, lorsque cette image du Christ a été ramenée d’Afrique, car elle était utilisée comme élément de culte pour les soldats espagnols. Il convient de noter que l’image fait 4 mètres de haut et pèse environ 3,5 tonnes, ce qui fait que son transport une véritable prouesse.

La danse de la mort, Verges

La danse de la mort de Verges, province de Gérone

La danse de la mort de Verges, province de Gérone. | shutterstock

La danse de la mort de Verges est très différente des autres processions de la Semaine Sainte, mais elle a aussi son charme particulier. Cette petite ville de Gérone célèbre la fête d’une manière plutôt effrayante, avec des personnes déguisées en squelettes, des masques de crâne et un spectacle funèbre des plus curieux.

La procession de la Passion commence après la danse particulière des squelettes, puis se poursuit dans les rues au rythme des tambours et flanquée de torches. La tradition remonte au XIVe siècle, lorsque la ville de Verges croyait qu’une épidémie de peste était une punition divine.


About the author

Pourquoi le 12 octobre est-il célébré comme le Jour de l’Hispanité ?

La fête nationale espagnole a lieu le 12 octobre, une journée de célébration où les institutions de l'État sont très Read more

Les vierges noires espagnoles, une tradition mystérieuse

En général, c'est le blanc immaculé qui est associé à la vierge. La tradition artistique occidentale, en particulier celle de Read more

Luisa de Medrano, la professeure qui vit dans une lettre | Femmes éternelles 2

Pour comprendre cette histoire, il faut d'abord imaginer une salle de cours aménagée pour l'enseignement, au début du XVIe siècle. Read more

María Rita de Barrenechea, gardienne et créatrice | Femmes éternelles 3

En fixant l'attention sur la femme représentée par Francisco de Goya, les yeux rencontrent un visage serein. Un visage calme Read more

Maria Isabel de Braganza, ce qui aurait pu être et n’a pas été | Femmes éternelles 5

Le jour où Isabel de Braganza est morte, à l'âge de 21 ans, il restait encore onze mois pour que Read more