Carte des plus belles villes d’Espagne

Lorsque l’on parle de villes espagnoles, les premières choses qui viennent à l’esprit sont des endroits comme Madrid, Séville ou Barcelone. Dans la carte des plus belles villes d’Espagne, nous avons revendiqué une série de coins cachés à travers un territoire extrêmement riche et diversifié, et dans ce nouveau voyage, nous allons faire de même : présenter une série de villes, de joyaux différents et uniques, qui révèleront la beauté de ce territoire. Voici la carte des plus belles villes d’Espagne.

Traversez l’Espagne de ville en ville

Saint-Jacques-de-Compostelle

Nous commençons notre voyage dans la province de La Corogne. Dans la verte campagne galicienne se dresse cette ville qui semble être née pour être photographiée depuis les différents miradors qui l’entourent, comme une star hollywoodienne qui brille naturellement devant les caméras.

Vue aérienne de Saint-Jacques-de-Compostelle et de sa cathédrale

Vue aérienne de Saint-Jacques-de-Compostelle et de sa cathédrale. | Shutterstock

Un réseau de chemins mène à Saint-Jacques-de-Compostelle, un réseau d’artères palpitantes qu’empruntent des milliers de pèlerins qui marchent sous le soleil et les étoiles jusqu’au sanctuaire de l’apôtre saint Jacques le Majeur. En fait, le but de tous les chemins de pèlerinage est la cathédrale de Santiago, un temple de style roman qui abrite les reliques de l’apôtre. La cathédrale était à l’origine un mausolée romain du 1er siècle dans lequel étaient enterrés les restes de Saint Jacques.

Le Chemin de Compostelle a transcendé le spirituel et est devenu un voyage introspectif pour de nombreuses personnes, un voyage pour découvrir de nouveaux endroits et se connecter au monde. D’une certaine manière, notre voyage à travers la carte de l’Espagne a un objectif similaire.

Donostia-Saint Sébastien

Donostia- Saint Sébastien

Donostia – Saint Sébastien. | Shutterstock

Que ce soit par le Chemin de Compostelle ou non, nos pas nous guideront vers la côte fraîche du Pays basque espagnol. Cette élégante ville du Guipuscoa est habillée de vent et d’écume de mer, avec ses beaux bâtiments en pierre claire et l’emblématique balustrade blanche qui borde sa plus belle plage.

En effet, la plage de La Concha est une merveille de sable d’où l’on peut admirer la baie du même nom, un paysage spectaculaire encadré par la verdure des montagnes d’Urgull et d’Igeldo. Au centre de la baie, l’île de Santa Clara se dresse comme un paradis miniature, avec ses propres forêts, sentiers et plages.

La plage de La Concha avec sa balustrade blanche caractéristique

La plage de La Concha avec sa balustrade blanche caractéristique. | Shutterstock

Saint-Sébastien est une ville pleine de saveurs, où les rues sont imprégnées de sons, d’arômes et de vie, et où il y a toujours des gens qui prennent un zurito ou mangent des pintxos. D’autre part, il faut faire attention à la richesse culturelle de Saint-Sébastien. Ce n’est pas pour rien qu’elle a été nommée capitale européenne de la culture en 2016. Parmi les événements les plus marquants qui s’y déroulent, citons le Festival international du film de Saint-Sébastien, auquel assistent les grands noms d’Hollywood, et Jazzaldia, le festival de jazz de Saint-Sébastien.

Le peigne du vent

Le peigne du vent. | Shutterstock

Salamanque

Nous nous approchons du centre de la péninsule, plus précisément de la province de Salamanque, en Castille-et-León. Traversée de part en part par la rivière Tormes, Salamanque dispose d’un réseau de ponts et de promenades fluviales qui promettent une agréable promenade. En outre, le pont romain offre une belle vue panoramique sur les rives du fleuve.

Le pont romain et la cathédrale de Salamanque

Le pont romain et la cathédrale de Salamanque. | Shutterstock

La prestigieuse université de Salamanque, dont l’histoire remonte à plus de 800 ans, est l’une des plus anciennes d’Europe. Elle a été fondée par Alphonse IX de León au début du XIIIe siècle, et son ancienne bibliothèque respire, oublieuse du temps, parmi des livres séculaires et des étagères en bois précieux.

L'ancienne bibliothèque de l'université de Salamanque

L’ancienne bibliothèque de l’université de Salamanque. | Shutterstock

Face à la grandeur baroque de la Plaza Mayor, il y a des coins comme la Casa de las Conchas ou le palais moderniste connu sous le nom de Casa Lis, un bijou de vitraux, qui nous montrent une autre facette de la ville. Sur une note plus littéraire, nous pouvons visiter les jardins connus sous le nom de Huerto de Calixto et Melibea.

Cáceres

Vue panoramique de la ville de Cáceres

Vue panoramique de la ville de Cáceres. | Shutterstock

Nous glissons doucement sur la carte pour atterrir en Estrémadure. La ville de Cáceres, située dans la province du même nom, a été déclarée ville du patrimoine mondial en 1986 et troisième site monumental d’Europe en 1968.

Les rues et les places de Cáceres sont chargées d’histoire. En fait, elle abrite un mélange intéressant de cultures ; plus précisément, chrétienne, juive et musulmane. Ainsi, visiter ses anciens bâtiments en pierre, notamment dans le centre historique, c’est être transporté dans le temps.

L'Arche de l'étoile

L’Arche de l’étoile. | Shutterstock

Promenez-vous dans le vieux quartier juif, une zone chargée d’histoire où les communautés juive et musulmane ont vécu côte à côte pendant des années. L’Arc de l’étoile est un autre point intéressant à cet égard. Ce monument baroque, construit au XVIIIe siècle sur une structure du XVe siècle, est la porte d’entrée de la ville monumentale de Cáceres. Certains de ces sites historiques, comme l’Arc de l’Étoile, la Plaza de Santa María et la Cuesta de la Compañía, ont servi de décor à des superproductions comme la célèbre série Game of Thrones.

Tolède

La ville de Tolède sur les rives du Tage

La ville de Tolède sur les rives du Tage. | Shutterstock

Notre vol cartographique nous emmène dans la province de Tolède, en Castille-La Manche. La belle ville qui se trouve sur les rives du Tage, et dont le centre historique est situé sur une légère colline, est sans aucun doute l’une des plus belles d’Espagne ; ce n’est pas en vain qu’elle détient, comme beaucoup d’autres sur cette liste, le titre de patrimoine mondial.

En marchant sur ses pavés, en montant et en descendant ses rues étroites et charmantes, vous découvrirez une fois de plus un héritage en forme de trident : un héritage de caractère chrétien, juif et musulman. Le riche passé de la ville, jalonné de batailles et de conquêtes, nous a laissé une architecture délicieusement hybride où églises, mosquées et synagogues s’entremêlent dans une palette de couleurs unique. À tout cela, on peut ajouter l’héritage considérable de l’époque romaine qui a été préservé à Tolède.

Détails de la Synagogue El Tránsito

Détails de la Synagogue El Tránsito. | Shutterstock

Cette ville est la preuve que l’on peut traverser des siècles d’histoire en quelques pas seulement. En traversant les murailles de la ville par la porte Bab al-Mardum, construite vers le IXe siècle, nous passons par une monumentale voie romaine jusqu’à atteindre la mosquée qui s’appelle aujourd’hui Cristo de la Luz, construite au Xe siècle. Et tout cela en quelques mètres seulement !

De l’autre côté du cœur historique se trouve la synagogue El Tránsito, un monument spectaculaire du XIVe siècle aux murs magnifiquement sculptés qui abrite aujourd’hui le musée sépharade. D’autre part, la Santa Iglesia Catedral Primada de Toledo, au cœur de la vieille ville, montre une image resplendissante de l’architecture chrétienne, avec sa large nef centrale, ses hautes voûtes et son ornementation dorée débordante.

Cordoue

La ville de Cordoue vue de l'autre côté du fleuve

La ville de Cordoue vue de l’autre côté du fleuve. | Shutterstock

Ensuite, la carte nous guide vers l’Andalousie ensoleillée. Si vous regardez le belvédère naturel de Cordoue, au nord-ouest de la ville, vous verrez une plaine verte de maisons orange. Reposant sur le fleuve Guadalquivir, non loin de la Sierra Morena, Cordoue a été déclarée patrimoine mondial de l’UNESCO en 1994.

Une fois encore, nous nous trouvons dans une ville dont les racines sont entremêlées de ramifications romaines, musulmanes, juives et chrétiennes. On découvre ainsi une Cordoue traversée par des ponts romains, des bains arabes, des rues du quartier juif et des forteresses chrétiennes, entre autres monuments qui traversent l’histoire à tous ses moments clés.

Salle hypostyle de la mosquée-cathédrale de Cordoue

Salle hypostyle de la mosquée-cathédrale de Cordoue. | Shutterstock

La mosquée-cathédrale de Cordoue, qui est inscrite au patrimoine mondial depuis 1984, en est un bon exemple. A l’origine, il s’agissait d’une construction wisigothique. Dans ses murs, nous pouvons identifier des éléments d’architecture omeyyade, gothique, Renaissance et baroque. Elle est divisée en deux parties principales, la cour ou sah, et la salle de prière ou haram. Avant de quitter ce joyau architectural, il ne faut pas oublier de visiter sa salle hypostyle et d’admirer la photographie emblématique des colonnes et des arcades bicolores.

Grenade

Grenade au coucher du soleil

Grenade au coucher du soleil. | Shutterstock

Nous avons peut-être laissé Cordoue derrière nous, mais nous avons encore un peu d’Andalousie à savourer. Au pied de l’impressionnante chaîne de montagnes de la Sierra Nevada, Grenade déploie ses ailes anciennes au-dessus de la dépression de la rivière Genil.

S’il y a un monument à Grenade qui a transcendé le temps et l’espace, c’est bien l’Alhambra. Il va sans dire que cet ensemble architectural est classé au patrimoine mondial. Ses origines remontent à la dynastie des Nasrides du royaume de Grenade, et l’on pense que la première construction remonte au IXe siècle. L’Alhambra a été reconstruit de nombreuses fois au cours des siècles, par exemple par le souverain nasride Muhammad V, qui a fait construire la célèbre cour des lions. Cependant, toute description ne saurait rendre compte de la beauté et de l’immense valeur historique de l’Alhambra, qui vaut bien une visite en personne.

La cour des Lions à l'Alhambra

La cour des Lions à l’Alhambra. | Shutterstock

Un autre des plus grands trésors de Grenade est le Generalife, un palais de retraite des monarques nasrides. C’est un cadre parfait pour cela, car cette villa possède des jardins, des labyrinthes et des vergers où avoir l’esprit tranquille est toujours à portée de main.

Les maisons blanches typiques du quartier de l'Albaicín

Les maisons blanches typiques du quartier de l’Albaicín. | Shutterstock

Il est également possible de profiter d’une vue panoramique envoûtante sur Grenade et l’Alhambra depuis le mirador de San Nicolás, situé dans le quartier de l’Albaicín. Ce quartier, l’un des plus anciens de la ville, nous permet de nous imprégner de l’essence de Grenade à travers ses maisons blanchies à la chaux et ses rues étroites et pavées.

Palma de Majorque

La ville de Palma et sa cathédrale

La ville de Palma et sa cathédrale. | Shutterstock

Palma de Majorque, ou simplement Palma, est notre dernière étape. Ce joyau de la Méditerranée est la capitale de l’île de Majorque et des îles Baléares.

Une belle cour dans le centre historique de la ville

Une belle cour dans le centre historique de la ville. | Shutterstock

Entourée de criques aux eaux cristallines, Palma est visible depuis la mer comme une ligne blanche à l’horizon. Nous pouvons nous promener du port jusqu’au cœur historique, où nous trouverons un bel amalgame de monuments médiévaux, de structures modernistes, de belles places, de bains arabes et de cours fleuries.

L'intérieur de la cathédrale

L’intérieur de la cathédrale. | Shutterstock

La cathédrale de Majorque, un trésor de style gothique. Gaudí lui-même a travaillé de façon magistrale sur l’éclairage de son intérieur, créant une atmosphère envoûtante où les halos de lumière à travers les vitraux sont projetés sur les colonnes et les sculptures dans un spectacle hypnotique d’ombre et de lumière. À remarquer sa grande rosace de 11 mètres de diamètre avec des vitraux.


About the author

Tabernas, capitale du seul désert existant en Europe et scène de nombreux westerns

Les paysages spectaculaires de Tabernas et de son désert ont été la scène de tournage de nombreux spaghetti westerns. Le Read more

Tarifa, entre les vents de l’Atlantique et de la Méditerranée

Tarifa, le bastion de Guzmán el Bueno Située à l'extrême nord de la péninsule ibérique, Tarifa occupe une position stratégique Read more

Setenil de las Bodegas, un village unique d’Andalousie

Setenil de las Bodegas est l'un des villages de la belle route des villages blancs de Cadix, située dans la Read more

Jerez de la Frontera, la ville du vin et du cheval

La ville Jerez de la Frontera est connue dans le monde entier grâce à ses vins et ses chevaux. Ses Read more

Que voir à Cadix

Entourée d'immenses plages de sable, la ville de Cadix est encadrée par un paysage de marais unique en Europe. La Read more