Les Bains de la Reine de Calpe, pour se baigner sur la plage entre des ruines romaines

La Communauté Valencienne recèle d’authentiques trésors tels que la Chapelle Sixtine de Valence ou le Parc Naturel de La Albufera. En ce qui nous concerne, l’un des joyaux les plus méconnus de cette communauté se trouve dans la province d’Alicante et est populairement appelé Bains de la Reine de Calpe. Cependant, ces bains sont en réalité des restes  d’architectures romaines au milieu desquels on peut se baigner dans les eaux méditerranéennes. Ces structures de Calpe sont les plus connues, mais il y en a de similaires à El Campello et Jávea.

C’est un héritage d’une grande valeur patrimoniale et historique, car nous ne connaissons aucun autre site de caractéristiques similaires dans la péninsule ibérique. Ils deviennent, ainsi, des lieux incontournables à visiter pour se baigner, faire de la plongée ou simplement prendre des photos  en profitant du paysage.

Histoire des Bains de la Reine

Bains de la Reine à Calpe

Bains de la Reine à Calpe | Source : Joanbanjo

Le nom de Bains de la Reine a son explication, car la légende raconte que ces bains étaient utilisés par une ancienne reine maure qui aimait se baigner dans la mer. Dans le cas des Bains de la reine de Calpe, la légende prit forme après  la découverte de galeries de drainage dans les piscines, c’est pourquoi certains pensaient que c’étaient de fait, des tunnels qui menaient jusqu’à la résidence de la reine par lesquels elle pouvait secrètement venir prendre son bain sur la côte.

On sait actuellement qu’il ne s’agit que d’une légende, car l’origine des bains de la reine est beaucoup plus simple. Ces piscines situées dans les rochers étaient en fait des fermes  de pisciculture qui servirent pendant la colonie romaine il y a 2000 ans. C’étaient des usines de salaisons de poisson, également utilisées  aussi pour faire une sauce exportée, appelée garum réservée aux palais les plus exquis (et au plus grand pouvoir d’achat).

Bains de la Reine d’El Campello

Bains de la Reine d’El Campello | Source: TEMPLE XIXONA

Les Banys de la Reina se trouvent dans la province d’Alicante, dans les villages d’El Campello, Calpe et Jávea, bien que ces derniers ne soient pas si bien conservés. Le  plus surprenant, c’est comment ils ont réussi à résister à l’usure du temps, encore en fort bon état pour la plupart. Ces trois fermes piscicoles romaines sont situées au milieu de la mer et il est désormais possible de s’y baigner.

Bien que l’on puisse penser le contraire, ce sont des espaces  construits d’une façon artificielle. Il y avait de plus grands centres de production de poisson à Baelo Claudia, une ancienne ville romaine située à Cadix, mais ceux-ci ne sont plus baignés par la mer comme ceux d’Alicante. De sorte que, les Bains de la Reine sont des lieux uniques en Espagne dans lesquels l’expérience de s’y baigner acquiert un sens bien plus historique.

Bains de la Reine à Calpe

Bains de la Reine à Calpe | Source: Joanbanjo

Pendant l’époque romaine, ces fermes de pisciculture et de salage utilisaient toutes les parties du poisson. Ainsi, non seulement la chair du poisson valait, mais aussi les arêtes et les cartilages avec lesquels  on fabriquait la farine de poisson, qui était utilisée comme engrais et nourriture pour les animaux domestiques. Mais ce n’est pas tout, les viscères fermentés du poisson étaient utilisées pour préparer  la dite sauce garum, réservée aux classes supérieures.

Les Bains de la Reine à El Campello

Bains de la Reine d’El Campello

Bains de la Reine d’El Campello | Source: EL CAMPELLO TURISME –MARQ ALICANTE

Les Bains de la Reine de El Campello sont les mieux conservés. Ils sont situés dans La Illeta dels Banyets, une petite péninsule qui, en raison d’un tremblement de terre, a été séparée de la côte pendant un certain temps, mais qui  lui a été artificiellement reliée vers 1940. Ils sont également connus parce que non loin se trouve le gisement archéologique d’Illeta dels Banyets, l’un des plus importants de la Méditerranée. C’est un gisement de plus de 5000 ans d’antiquité, dans lequel des fouilles ont découvert que différentes civilisations s’y sont succédées : l’âge du bronze, sous les romains et les ibères.

Gisement archéologique d’Illeta dels Banyets

Gisement archéologique d’Illeta dels Banyets | Source: EL CAMPELLO TURISMO – MARQ ALICANTE

Il ne faut pas oublier que l’on accède aux Bains de la Reine d’El Campello à pied et que le trajet n’est pas toujours facile, car il faut faire le tour du site Illeta dels Banyets. Cependant, la promenade en vaut la peine, car les fermes de pisciculture ont réussi à se sauver de l’érosion de la mer et aujourd’hui, on peut toujours voir clairement quatre piscines creusées dans la roche qui, en plus, communiquent entre elles. C’est également un endroit idéal pour faire de la plongée avec tube, car le fond marin  y est fort intéressant.

Les Bains de la Reine à Calpe

Bains de la Reine d’El Campello

Banys de la Reina à Calpe | Source : Joanbanjo

Les Bains de la Reine de Calpe sont également en excellent état. Situés dans une belle enclave côtière et avec des vues spectaculaires sur le Rocher d’Ifach, les Bains de la Reine en sont tout près. Ce gisement romain est l’un des plus importants de l’Hispanie romaine et se compose de trois parties. L’un d’eux est le Vicus romain, dont seulement 25% de la surface totale a été fouillée à ce jour, ce qui augure de la grande dimension de cette cité romaine, disposant  de grands luxes. Elle remonte à 2000 ans et dispose d’un nombre impressionnant d’installations domestiques, funéraires et de production… Les piscines creusées dans la roche fournissaient les Romains de poisson frais. On les connait comme les Bains de la Reine de Calpe,  et elles ont donné leur nom à ce gisement.

Les Bains de la Reine de Calpe avec le Rocher d’Ifach en arrière-plan

Les Bains de la Reine de Calpe avec le Rocher d’Ifach en arrière-plan | Source : Joanbanjo

Un autre composant du gisement est le petit complexe thermal de la Muntanyeta. Situés au sommet d’une jetée naturelle de la côte, ces anciennes thermes étaient constitués d’un frigidarium auquel on pénétrait par trois marches, d’un caldarium et d’un tepidarium, des salles d’eau chaude qui avaient plusieurs fours pour maintenir la l’eau à haute température.

Enfin, le gisement est également composé de viviers romains, communément appelés Bains de la Reine. Un total de bassins de pisciculture d’une surface totale de 165 mètres carrés, où chaque piscine est divisée par des parois rocheuses naturelles mais reliées entre elles par des ouvertures dans chacune des parois. Quatre canaux que l’on pouvait fermer manuellement avec des vannes perforées communiquaient les bassins avec la mer. Une fois fermées le poisson était prisonnier au dedans.

Vicus romain

Vicus romain | Source : Calpe Turismo

La possibilité de se baigner dans des piscines riches de tant d’histoire n’est pas donnée tous les jours, c’est donc une expérience quasi unique. Les eaux des Bains de la Reine de Calpe sont calmes, mais peu profondes, il faut donc faire attention aux sauts. Vous verrez dans le coin de nombreux bancs de poissons.

Les Bains de la Reine à Javea

Les Bains de la Reine de Jávea sont également très intéressants, bien que ce soient ceux qui conservent le moins leur structure originale. Datant du 1er siècle avant JC, ils sont situés dans la Crique del Ministro. Qui est une toute petite crique aux eaux calmes, idéale pour se détendre. C’est une autre des anciennes fermes piscicoles consacrées à la production de salaisons de poissons et que l’on connait actuellement comme une piscine naturelle en pleine mer.

Attention : les trois sites de bain, n’ont aucun service de sécurité, il faut donc faire très attention. Étant situés sur des rochers, il est conseillé de porter des chaussures appropriées pour éviter de glisser ou de se faire des blessures.

* Image principale: TEMPLE XIXONA


About the author

Tarifa, entre les vents de l’Atlantique et de la Méditerranée

Tarifa, le bastion de Guzmán el Bueno Située à l'extrême nord de la péninsule ibérique, Tarifa occupe une position stratégique Read more

Que voir à Cadix

Entourée d'immenses plages de sable, la ville de Cadix est encadrée par un paysage de marais unique en Europe. La Read more

Salobreña, un beau village de la Costa Tropical de Grenade

Salobreña est une belle ville de Grenade, située sur les rives du fleuve Guadalfeo, connue pour sa culture traditionnelle du Read more

Marbella, la ville de luxe de Malaga en Andalousie

Marbella possède un climat parfait et a su préserver sa vieille ville ce qui en fait un site très agréable Read more

Que voir à Palma de Majorque

Palma est une ville cosmopolite qui a beaucoup à offrir. Ses monuments et ses plages valent vraiment la peine d'être Read more