Quand Cybèle était gardée par un dragon et autres curiosités

Cybèle, le dragon et l’ours. On pourrait dire qu’il s’agit d’une fable d’Esope, et c’est possible, mais ce n’est pas le cas. La fontaine de Cybèle, mère des dieux de l’Olympe, représentation de la terre et de la fertilité dans la Grèce antique, et symbole de la ville de Madrid, cache des secrets très curieux. Ce chef-d’œuvre du grand Ventura Rodríguez est l’un des monuments les plus photographiés et sans aucun doute un point de repère de la capitale. Mais qu’est-il arrivé au dragon et à l’ours qui gardait la figure ?

L’arrivée de la déesse grecque à Madrid

Fontaine de Cybèle

Fontaine de Cybèle | Shutterstock

La fontaine de Cybèle, située sur la place du même nom, a été conçue dans le cadre du plan de réaménagement urbain. Il présente un style néoclassique clair du XVIIIe siècle et a été promu par Charles III, un roi amoureux des idées des Lumières. La place s’appelait à l’origine Place de Madrid et en 1900 Place de Castelar. Comme la plupart des places, la Place de Cybèle était autrefois un carrefour qui fournissait aussi d’eau aux voisins.

C’est pourquoi le projet initial de Ventura Rodríguez prévoyait une fontaine en forme de cruche avec un enfant assis dessus, d’où coulerait de l’eau potable. Ce projet n’a jamais été mis en œuvre. Cependant, l’idée de Juan de Villanueva a été réalisée et il a fait installer deux fontaines, une de chaque côté de la fontaine. L’une en forme de dragon ou de griffon et l’autre en forme d’ours, sculptés par Alfonso Giraldo Bergaz. Elles ont aussi servi d’abreuvoir pour les animaux, notamment entre 1781 et 1794.

Détail arrière de la fontaine de Cybèle

Détail arrière de la fontaine de Cybèle | Shutterstock

La fontaine représente la déesse Cybèle sur un char tiré par les lions Atalante et Hippomène. Après 1895, lorsque la fontaine a été déplacée au centre de la place, le monument a été placé sur quatre marches et entouré d’une grille pour en empêcher l’accès, car la plupart des maisons avaient désormais l’eau courante. Curieusement, cette grille a disparu. À la fin du XXe siècle, la presse a rapporté qu’elle se trouvait à l’entrée du siège de la Batterie-Fanfare de la Police municipale, près du Puente de los Franceses (Pont des Français).

À l’arrière de la fontaine, deux petites figures ont été ajoutées, l’une versant l’eau d’une amphore et l’autre tenant une casserole. Pendant la guerre civile espagnole, la fontaine a été recouverte d’une montagne de sacs pour la protéger des bombardements et des tirs. Plus tard, des jets et des becs ont été ajoutés pour former des cascades et un éclairage a été ajouté. Elle a subi quelques mutilations, toutes deux à la main gauche. En 2016, elle a fait l’objet de sa première restauration complète.

Le dragon et l’ours

Dragon de la fontaine de Cybèle

Dragon de la fontaine de Cybèle | Esetena, Wikipedia

Le dragon et l’ours sont les symboles héraldiques de la ville et faisaient partie de la fontaine jusqu’en 1862. Créés pour alimenter en eau les maisons de la région, leur utilisation était réglementée. Ainsi, le bec de l’ours était réservé uniquement aux 50 porteurs d’eau qui alimentaient les maisons en eau.

Le dragon, quant à lui, permettait un approvisionnement gratuit pour tous les citoyens. Quelque temps plus tard, en 1862, lorsque l’utilisation publique de la fontaine fut interdite, le dragon fut déplacé dans un entrepôt municipal. Il y est resté jusqu’à ce qu’il soit placé dans la cour de la Casa Cisneros, sur la Place de la Villa. L’ours a été déplacé à la “Casa de Fieras” dans le parc du Retiro, partageant l’espace avec les ours de l’ancien zoo de la ville.

Ours de la fontaine de Cybèle

Ours de la fontaine de Cybèle | Esetena, Wikipedia

Enfin, les deux sculptures se sont retrouvées dans la cour Renaissance du Musée de San Isidro. C’est dans cette enclave qu’on peut les visiter, ainsi que les tritons et les néréides des quatre fontaines du Paseo del Prado.

Quelques autres curiosités

Détail de Cybèle

Détail de Cybèle | Shutterstock

Le projet qui a permis de construire la fontaine de Cybèle au XVIIIe siècle comprenait également une série de fontaines aux motifs mythologiques, comme la fontaine de Neptune et la fontaine d’Apollon. L’ancien musée des sciences naturelles, aujourd’hui le musée du Prado, et les jardins botaniques royaux ont également été inclus dans le plan de remodelage de Charles III.

On dit que l’eau provient d’un voyage d’eau remontant au Moyen Âge dans la Madrid musulmane et qu’elle était réputée avoir des propriétés curatives pour toute affection. Les bâtiments qui délimitent la place, le palais Buenavista, le palais Linares, le palais des communications et la Banque d’Espagne, appartiennent chacun à un quartier différent de Madrid.

Les amateurs de football savent également que la fontaine est le lieu emblématique des célébrations sportives des victoires du Real Madrid, même si, à l’origine, les victoires de l’Atlético de Madrid y étaient célébrées. On dit que si les alarmes de la Chambre de l’or de la Banque d’Espagne se déclenchaient, toutes les pièces de la chambre seraient inondées par l’eau de Cybèle. Une réplique exacte existe à Ville de Mexico. La communauté espagnole de la ville l’a offert comme symbole du jumelage entre les deux villes, ainsi qu’une autre à Pékin.


About the author

Que voir à Salamanque, une ville du patrimoine mondial

Aujourd'hui, nous nous rendons dans l'une de ces villes de rêve à visiter au moins une fois dans sa vie. Read more

Alcalá de Henares
Dónde dormir en Alcalá de Henares

[vc_row][vc_column][vc_custom_heading text="Ville Universitaire de Cervantes" font_container="tag:h2|text_align:left|color:%23000000" google_fonts="font_family:PT%20Sans%20Narrow%3Aregular%2C700|font_style:700%20bold%20regular%3A700%3Anormal"][vc_column_text]Alcala de Henares fut une ancienne ville romaine et le centre de l’une des Read more

Les 5 lieux les plus romantiques à Madrid

[vc_row][vc_column][vc_column_text]Madrid, la capitale d´España-Espagne, est une ville qui rend amoureux, pas spécialement d’une  autre personne mais il est certain que Read more

Tour de l’Inquisition à Madrid
tour de la Inquisición

[vc_row][vc_column][vc_column_text]Étant l'une des institutions les plus sanglantes de l'histoire de l'Europe, l'Inquisition espagnole a été maintenue pendant quatre siècles afin Read more

Une promenade à travers le vieux Madrid

[vc_row][vc_column][vc_column_text]Il est curieux de penser que les ancêtres des gens de madrid ont traversé les mêmes rues par lequelles nous Read more