Los Millares, un lieu sacré | 7 merveilles de l’Espagne antique

Le site archéologique de Los Millares n’est pas seulement un lieu aussi vieux que le temps : c’est aussi un lieu sacré. Si nous sommes ici aujourd’hui, à parler de ce joyau, c’est parce qu’il y a 5 000 ans, un millier de personnes ont décidé de s’installer autour d’une nécropole dont il ne reste aujourd’hui que des ruines.

Différentes études ont conclu que c’est la raison ultime pour laquelle Los Millares est devenue l’une des grandes villes de la préhistoire. Peut-être le plus important site européen de l’âge du cuivre. Les gens de cette époque, cette société qui commençait à utiliser le cuivre, ont choisi cet endroit, à Almería, à quelques kilomètres de la côte méditerranéenne, pour des raisons affectives.

Murailles du site Los Millares

Murailles du site Los Millares. | shutterstock

Pourquoi est ce site important ?

Cette colonie, comme Motilla del Azuer, était importante car elle était le foyer d’une société perdue. C’était à une époque où créer une ville n’était pas facile. Nous sommes à l’âge du cuivre, une période entre le néolithique et l’âge du bronze, qui nous a déjà émerveillés avec cette impressionnante Motilla del Azuer mentionnée auparavant. Il existe de nombreux vestiges de cette dernière période dans la péninsule ibérique. Nous en savons moins sur l’âge du cuivre, mais il est communément admis que les humains ont commencé à travailler les métaux. Le cuivre avait une importance fondamentale.

Los Millares, Almería

Los Millares, Almería | Shutterstock

En cet âge du cuivre, les établissements humains de la péninsule comptaient deux cents personnes. En outre, il y avait encore des populations nomades. C’est pourquoi il est surprenant de trouver cet endroit qui comptait cinq fois plus de personnes que d’habitude.

Cette société, unie comme on dit à la terre où reposent ses ancêtres, a développé une grande culture agricole. Une société pionnière dans l’introduction de la métallurgie en Méditerranée et qui a également fait du commerce avec d’autres endroits par la mer. C’est du moins ce que l’on peut déduire de la richesse et de la variété des objets funéraires qui ont été trouvés à côté des restes des anciens colons.

Comment l’histoire de Los Millares a-t-elle commencé ?

Détails de Los Millares

Détails de Los Millares | Shutterstock

Il y a 5 000 ans, attiré par la nécropole, un groupe de personnes s’est installé autour d’elle. C’est ainsi que leur histoire a commencé. Cette idée a donné lieu à la construction d’un grand groupe de petits villages, érigés derrière quatre murailles. Oui, quatre murailles, plus plusieurs forts. Ce besoin de protection, peut-être d’intimité, sur un territoire aussi vaste, était également inhabituel. Mais la société de Los Millares devait protéger à la fois sa sécurité et les découvertes qui la séparaient de ses voisins aux modes de vie plus arriérés.

Dans ce groupe de ruines, nous avons trouvé des espaces de grand intérêt, comme une fosse avec des restes du métal qui est le protagoniste de ces lignes. Outre les habitations attendues, dont certaines ont des structures surprenantes pour être si antiques, un bâtiment se distingue par ses dimensions qui dépassent celles des autres. Il peut s’agir d’un espace de stockage, qui commence à être courant à l’époque. Ou peut-être un bâtiment religieux, conformément à la raison pour laquelle les habitants ont décidé d’habiter la région.

Une partie de Los Millares vue du ciel

Une partie de Los Millares vue du ciel. | wikimedia

Un autre élément de différenciation par rapport aux sites de la même période est lié aux rituels d’inhumation. Plus d’une centaine de tombes collectives ont été découvertes, une collection telle qu’on n’en a jamais vu dans toute l’Europe. Du moins, dans l’Europe qui a été récupérée de cette période. Les membres des clans étaient enterrés avec leurs biens funéraires personnels. Des armes, des outils et des ornements.

Comment est arrivé ce site jusqu’à nos jours ?

Los Millares, en Andalousie

Los Millares, en Andalousie | Shutterstock

C’est à la fin du XIXe siècle que le site a été découvert, pendant les travaux de construction de la ligne ferroviaire qui reliait Almería à Linares. Bien que les ruines aient attiré l’attention dès le début, la zone a été à peine touchée jusqu’à un siècle plus tard. Depuis que l’intérêt de la communauté archéologique a été ravivé, l’Université de Grenade s’est chargée de réaliser différentes études qui ont permis de déterminer ce qui avait déjà été dit. Los Millares est un site clé pour comprendre comment les gens vivaient à l’âge du cuivre sur tout le continent.

Nous parlions du théâtre romain de Mérida comme d’une merveille qui a conservé et amélioré sa fonction originale : être un théâtre. Pour accueillir des spectacles, pour embrasser la culture. Ce lieu sacré, en revanche, a perdu ce pour quoi il était né. À l’exception de la flore et de la faune typiques de l’endroit, il n’abrite plus personne. Son essence demeure toutefois l’impression d’un site historique hors pair. Que cet endroit est un lieu sacré. Où reposent leurs ancêtres, nos très, très, très lointains ancêtres.

Pourquoi cela continue-t-il à nous étonner ?

Los Millares siègent dans une région impressionnante

Los Millares siègent dans une région impressionnante | Shutterstock

Surtout, parce que lorsqu’on connaît l’histoire de ce lieu, on ne voit plus de ruines. Vous commencez à voir l’ordre, l’arrangement et l’utilité. Vous pouvez voir une ville, avec ces murs qui entouraient un vaste territoire et les habitations de toute une société avancée pour l’époque. Une société qui s’est installée et a prospéré, qui a su se défendre et se développer. Los Millares est un exemple de l’évolution de l’être humain. C’est aussi un exemple, l’un des meilleurs d’Europe, de notre histoire la plus antique.


About the author

Roquetas de Mar
dónde dormir en roquetas de mar

[vc_row][vc_column][vc_custom_heading text="La capital de la mèr de plastique" font_container="tag:h2|text_align:left|color:%23000000" google_fonts="font_family:PT%20Sans%20Narrow%3Aregular%2C700|font_style:700%20bold%20regular%3A700%3Anormal"][vc_column_text] La deuxième zone urbaine de la province d´Almeria et une Read more

Tabernas, capitale du seul désert existant en Europe et scène de nombreux westerns

Les paysages spectaculaires de Tabernas et de son désert ont été la scène de tournage de nombreux spaghetti westerns. Le Read more

Nijar
Dónde dormir en Níjar

Coïncé entre les cimes de la Sierra Alhamilla et la mer Méditerranée, près du Parc Naturel du Cap de Gata, Read more

Mojacar
dormir en Mojácar

[vc_row][vc_column][vc_custom_heading text="Lieu de coexistence entre musulmans et chrétiens" font_container="tag:h2|text_align:left|color:%23000000" google_fonts="font_family:PT%20Sans%20Narrow%3Aregular%2C700|font_style:700%20bold%20regular%3A700%3Anormal"][vc_column_text]Dans la Sierra Cabrera, (région orientale d´Almeria), nous trouvons Mojacar, qui Read more

Cuevas del Almanzora
dormir en cuevas de almanzora

[vc_row][vc_column][vc_custom_heading text="Des mines millénaires" font_container="tag:h2|text_align:left|color:%23000000" google_fonts="font_family:PT%20Sans%20Narrow%3Aregular%2C700|font_style:700%20bold%20regular%3A700%3Anormal"][vc_column_text]Pendant trois milles ans, les mines de cette région furent exploitées périodiquement, créant des périodes Read more