Les friandises typiques de la Toussaint espagnole

Chaque 1er novembre a lieu la célébration de la Toussaint, une fête d’origine catholique qui remonte au IXe siècle. C’est une journée qui est généralement consacrée à passer du temps avec la famille et à se souvenir de ceux qui ne sont plus avec nous. Cette tradition d’honorer nos proches a lieu dans toute l’Espagne mais aussi au-delà de nos frontières.

De nombreuses festivités ou célébrations ont tendance à être liées à la gastronomie et le 1er novembre n’allait pas en être moins. En Espagne, nous avons une multitude de friandises associées à cette fête. De plus, comme elle coïncide avec l’automne, de nombreux aliments de saison sont utilisés pour préparer ces desserts.

Nous vous indiquons ci-dessous quelques-unes des friandises typiques de la Toussaint espagnole, afin que vous puissiez les préparer et célébrer cette journée de la meilleure façon possible.

Les Os de saint ou Huesos de Santo

C’est le dessert par excellence de la Toussaint et du Jour des fidèles défunts (2 novembre). C’est une friandise dont la pâte d’amande rappelle un os en raison de sa couleur blanchâtre et de sa forme allongée. Il est rempli de crème au jaune d’œuf et recouvert d’un glaçage au sucre et à l’eau. De nos jours, la tradition de manger des os de saint coïncide avec la saison de la récolte des amandes, principal ingrédient du massepain. Son origine remonte au XVIIe siècle et on pense qu’il est originaire de Madrid. Cependant, de nos jours, on trouve des os de saint dans toute l’Espagne.

Voici la recette des Os de saint ou Huesos de Santo

Panellets

Les panellets sont la friandise typique avec laquelle la Toussaint est célébrée en Catalogne, bien qu’ils soient également traditionnels à Valence, aux Baléares et en Aragon et voire dans toute l’Espagne. Comme les os de saint, ils incluent du massepain dans leur recette ; ainsi que l’œuf, le zeste de citron et les pignons de pin qui les recouvrent. C’est la recette traditionnelle qui est faite depuis le 18e siècle. Son origine est inconnue, mais comme la recette a une base en amande, tout indique qu’elle vient des Arabes. De nos jours, il existe des recettes plus récentes dans lesquelles les panellets sont faits de café, de chocolat, de noix de coco, d’orange…

Voici la recette des Panellets

Beignets soufflés à l’espagnole

La consommation de beignets est traditionnelle dans les jours qui suivent à la Toussaint. C’est aussi un dessert typique de Pâques. Les buñuelos de viento sont très faciles à réaliser, car leur recette consiste en une pâte à choux frite spongieuse en forme de boule remplie de chantilly, de crème ou de chocolat. Ses origines remontent au 10e siècle, lorsque les Juifs faisaient des beignets frits appelés bimuelos pour célébrer Hanoukka. Ces beignets ont ensuite été introduits dans la célébration chrétienne de la Toussaint en raison de l’influence de la tradition juive.

Voici la recette des Beignets soufflés à l’espagnole

Pestiños

Le pestiño est la friandise typique de l’Andalousie et d’autres régions du sud de l’Espagne pour la Toussaint. Il est également très typique à Pâques et à Noël. Il est très facile à cuisiner et les principaux ingrédients sont très abordables : farine, huile et sucre. Il est également courant d’ajouter du citron, du miel et du vin de Xérès. Nous On connaît l’existence des pestiños depuis le XVIe siècle, lorsqu’ils apparaissent dans La Lozana andaluza (1528) de Francisco Delicado. Cependant, on dit que ce dessert est apparenté à la shebbakiyya marocaine ; ils pourraient donc avoir une origine commune, probablement andalouse.

Voici la recette des Pestiños

Poleá ou bouillie de lait andalouse

La Poleá ou bouillie de lait est un simple dessert de la cuisine andalouse très consommé à la Toussaint. Il se distingue par ses ingrédients de base et à la portée de tous : farine, lait et sucre. De plus, la poleá est assaisonné avec d’autres ingrédients tels que le citron, la cannelle ou l’anis, ce qui lui donne une saveur encore plus particulière. Il est également courant de manger la poleá avec du pain ou des croûtons sur le dessus. C’est une recette traditionnelle dont l’origine remonte à Al-Andalus ; mentionnée par Ibn Razin al-Tuyibi dans son livre de recettes Relieves de las mesas, acerca de las delicias de la comida y los diferentes platos (13ème siècle).

Voici la recette de la Poleá 


About the author